UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
À compter du 25 janvier, UEFA.com ne prend plus en charge Internet Explorer.
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Jol ambitieux face à la Juve

À l'approche de la rencontre entre l'AFC Ajax et la Juventus, l'entraîneur de l'Ajax Martin Jol redoute "un grand nom avec des joueurs fantastiques". Une formidable opportunité pour ses jreunes joueurs de faire parler d'eux.

Jol ambitieux face à la Juve
Jol ambitieux face à la Juve ©UEFA.com

À l'approche de la rencontre entre l'AFC Ajax et la Juventus, l'entraîneur de l'Ajax Martin Jol a confié à UEFA.com que la Juventus était "un grand nom avec des joueurs fantastiques". Une formidable opportunité pour ses jeunes joueurs de faire parler d'eux.

Jeune garde contre Vielle Dame - "Nous sommes dans une situation où nous pouvons jouer contre la Juventus. La Juve, c'est un grand nom bien sûr, la Vieille Dame. Et ils achètent encore des joueurs à prix d'or, comme Diego. Ils ont des joueurs fantastiques, pas seulement devant et derrière, mais au milieu aussi. Je suis fan de Sissoko. Mais cette saison, on voit que certains joueurs plus expérimentés ont du mal à s'habituer à de nouvelles choses, ce qu'on voit souvent. Mais ça ne signifie pas qu'il faille absolument jouer avec des jeunes joueurs comme nous." "

Diego pas encore là - "D'un autre côté, si on regarde leurs attaquants, Nedved vient de partir. Pourtant, ils ont encore des joueurs fantastiques, dans leur style : ça veut seulement dire qu'ils devront se dépêcher et que Diego devra faire ce qu'il a toujours fait en Allemagne. Je me souviens que l'an dernier, j'ai mené le HSV Hamburg à deux demi-finales, en Coupe d'Allemagne et en Coupe UEFA, et c'est Diego qui avait fait la différence pour le Werder Bremen. C'est ce qu'il espère reproduire à la Juve, mais il n'y est pas encore parvenu. Mais bon, il faut aussi de la chance."

Revenir à l'âge d'or - "L'objectif de l'Ajax est d'être la meilleure équipe des Pays-Bas, peu importe la situation. C'est presque un cliché, parce que nous n'avons été que deux fois champion au cours des 10 dernières années, et encore, nous n'avons même pas joué la Champions League parce que nous avons été éliminés en phase de qualification... en Coupe UEFA aussi. Selon mon expérience, quand on joue sur tous les tableaux, comme je l'ai fait l'an dernier avec Hambourg, et qu'on reste engagé dans toutes les compétitions jusqu'au mois de mai, ça se fait aux dépens du championnat. Mais ces deux fois où l'Ajax a été champion, ça n'a pas été le cas. Si on regarde le PSV, à l'époque de Guus Hiddink et de la grande équipe du PSV, ils ont même disputé une demi-finale de la Champions League, tout en étant sacré champion des Pays-Bas. C'est ce qu'on vise avec l'Ajax. Parce qu'à l'avenir, nous ne voulons pas seulement être champion de Hollande, nous devons réussir à participer à la Champions League, parce que c'est une source de revenus importante pour les clubs, et c'est le but ultime pour les joueurs. Pour eux, disputer la Champions League, c'est un rêve. Au cours des 5 ou 6 dernières années, nous n'y sommes pas arrivés. Et c'est aussi ce dont rêvent les supporteurs de l'Ajax, et il y en a dans le monde entier : que nous retrouvions ce niveau."