UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le FC Bruges maîtrise Toulouse

Club Brugge KV 1-0 Toulouse FC
Les Belges se sont qualifiés pour les 16es de finale de l'Europa League sans grande frayeur, éliminant leur adversaire.

Le FC Bruges maîtrise Toulouse
Le FC Bruges maîtrise Toulouse ©UEFA.com

Le Club Brugge KV s'est qualifié pour les 16es de finale de l'UEFA Europa League sans grande frayeur avec une victoire 1-0 à domicile, éliminant leur adversaire du Toulouse FC, dans le Groupe J. Les Blauzwart, grâce notamment à leur nul à l'aller, le 1er octobre (2-2), terminent à la deuxième place derrière le FC Shakhtar Donetsk.

Machado dangereux
Dans cette sorte de 32e de finale, puisque le vainqueur était qualifié, le début de match était dominé par Bruges au plan de la possession du ballon mais les premières occasions étaient occitanes. Paulo Machado inquiétait deux fois Stijn Stijnen. À la 17e minute, le gardien belge devait se détendre pour préserver son but. Durant le restant d'une première période hachée, la star était le terrain du stade Jan Breydel, durci par le froid.

Le Club hausse le ton
Les joueurs d'Adrie Koster revenaient sur la pelouse enfin animés d'intentions offensives et Toulouse, battu ce week-end sur son terrain par le Montpellier Hérault SC, se montrait plus d'une fois à la peine. Notamment à l'heure de jeu sur une tête d'Antolin Alcaraz que Cheikh M'Bengué dégageait sur sa ligne.

Valverde sollicité
Arrivé sur les bords de la Garonne il y a une semaine à peine, après les blessures successives de Yohan Pelé et Olivier Blondel, le gardien Matthieu Valverde devait multiplier les sorties aériennes devant les grands gabarits flamands. Les Pitchounes la jouaient attentiste, dans l'espoir de voir s'ouvrir le chemin d'un contre providentiel. Le hold-up aurait pu se trouver au bout du crâne de Daniel Braaten. Mais le remplaçant expédiait sa tête en pleine course au-dessus (72e).

Perišić encore buteur
C'est finalement Ivan Perišić, l'auteur du but égalisateur à l'aller à la 93e minute, qui récidivait, cette fois à la 92e. Sur en centre en retrait du remplaçant vénézuélien Ronald Vargas.