Le Zenit peut-il sortir le Bayern

Selon Dick Advocaat, son équipe du Zenit devra se donner "à plus de 100 %" en demi-finale retour de la Coupe UEFA, si elle veut battre le Bayern.

Dick Advocaat pense que son équipe peut l'emporter face au Bayern
Dick Advocaat pense que son équipe peut l'emporter face au Bayern ©Getty Images

Selon Dick Advocaat, l'entraîneur du FC Zenit St. Petersburg, son équipe devra se donner à plus de 100 % jeudi soir, lors de la demi-finale retour de la Coupe UEFA, si elle veut battre le FC Bayern München malgré l'absence de plusieurs piliers de l'équipe première.

Absents clés
Le Zenit a obtenu un nul 1-1 mérité la semaine dernière à Munich. Mais cette semaine, le club pétersbourgeois est privé de son attaquant vedette Andrei Arshavin, de son ailier gauche Radek Šírl, du polyvalent Fernando Ricksen – tous trois suspendus – et des défenseurs Nicolas Lombaerts et Kim Dong Jin, blessés. Mais Advocaat ne s'avoue pas vaincu d'avance : "Ca ne rime à rien de parler des joueurs absents. Nous devons parler de ceux qui joueront. L'essentiel est que nous ayons l'impression que nous pouvons faire quelque chose."

"Plus de 100 %"
Vu le nombre d'absents, Advocaat a eu bien du mal à trouver un joueur pour le poste d'arrière gauche. "Vous verrez ma compo [jeudi]", a précisé le Néerlandais. "Tout ce que je peux dire, c'est que ceux qui joueront se donneront à plus de 100 %. Le Bayern est peut-être une des meilleures équipes du monde, il ne va pas s'en tirer comme ça." On peut en dire autant de la défense du Zenit, qui va devoir gérer le meilleur buteur de la Coupe UEFA, Luca Toni – de retour de suspension et auteur de 10 réalisations dans la compétition. "Nous ne devrons pas faire attention seulement à Toni, mais à toute l'équipe du Bayern. Ils ont beaucoup de stars, et nous devrons tous les contenir. Sinon, nous aurons des problèmes", prévient Advocaat.

Victoire possible
L'entraîneur du Zenit connaît sur le bout des doigts la menace impitoyable que posent les Bavarois, après son séjour à la tête du VfL Borussia Mönchengladbach lors de la saison de Bundesliga 2004/05. "Le Bayern faisait déjà partie des meilleurs clubs européens à l'époque. Mais ils ont recruté trois joueurs de classe mondiale l'été dernier. Ils peuvent se permettre d'acheter les meilleurs, mais ça ne signifie pas que nous ne pouvons pas les battre", reconnaît Advocaat. Cette issue n'est pas envisageable pour Ottmar Hitzfeld. "Une défaite est toujours une catastrophe pour le Bayern, et je ne veux même pas y penser", déclarait l'entraîneur visiteur. "Mais nous savons quelle est la force du Zenit, nous avons pu la mesurer à Leverkusen et ensuite à Munich. Le Zenit est arrivé en demi-finale par son mérite, et a éliminé quelques grands clubs. Nous savons sans aucun doute à quoi nous attendre après le nul à Munich."

"Nous devons marquer"
Hitzfeld a confirmé le retour d'Oliver Kahn, Philipp Lahm et Miroslav Klose. Lucio – laissé au repos dimanche dernier en championnat face au VfB Stuttgart, après son malheureux but contre son camp en demi-finale aller – devrait également revenir dans l'équipe. Le Bayern attaquera au stade Petrovsky, a précisé l'entraîneur du club. "Ce sera un match très tendu et intéressant. Ce sont deux équipes qui se respectent, mais le Bayern n'a pas l'intention de se contenter de défendre. Nous devons marquer un but", a rappelé Hitzfeld. L'entraîneur refuse par ailleurs de faire un parallèle entre ce match et le succès du Bayer 04 Leverkusen 1-0 en quarts de finale à Saint-Pétersbourg. "Le Zenit avait déjà gagné 4-1 à l'extérieur, et ils n'étaient pas au mieux de leur forme."

Pêche aux titres
Le Bayern triomphe déjà en Coupe de la Ligue allemande, en Coupe d'Allemagne et en Bundesliga. Les Munichois visent désormais un quatrième titre, et d'abord une qualification pour la finale de la Coupe UEFA le 14 mai à Manchester. Mais qu'on ne vienne pas dire à Hitzfeld qu'un sacre européen serait la cerise sur le gâteau dans cette saison de tous les succès. "On veut toujours gagner, et toute l'équipe et moi-même nous ferons tout ce que nous pourrons pour gagner, et d'autant plus que le Bayern a l'habitude de gagner", déclarait l'entraîneur.