Advocaat prône la prudence

Malgré le large avantage du Zenit Saint-Pétersbourg, Dick Advocaat appelle ses joueurs à la prudence devant Leverkusen.

Pavel Pogrebnyak (à gauche) sera suspendu au prochain avertissement
Pavel Pogrebnyak (à gauche) sera suspendu au prochain avertissement ©Getty Images

L'entraîneur du FC Zenit St. Petersburg Dick Advocaat a déclaré à ses joueurs qu'ils avaient "aucune raison de se sentir à l'aise" même s'ils abordent le quart de finale retour de la Coupe UEFA avec un avantage de 4-1 face au Bayer 04 Leverkusen.

Petite forme en championnat
Une superbe prestation en Allemagne la semaine dernière a rapproché un peu plus le Zenit de l'exploit du PFC CSKA Moskva, vainqueur de la compétition en 2005. Mais juste avant le match de Leverkusen, le Zenit s'était incliné 3-1 à domicile face au FC Rubin Kazan, et dimanche, les champions de Russie ont fait match nul 2-2 au FC Shinnik Yaroslavl après avoir mené 2-0, ce qui les relègue à sept points du leader après quatre matches. "Après avoir perdu deux points le week-end dernier, nous n'avons aucune raison de nous sentir à l'aise", a déclaré Advocaat.

Concentration
Le Néerlandais, qui a purgé ses trois matches de suspension, suggérait que la Coupe UEFA, avec des victoires face au Villarreal CF et à l'Olympique de Marseille, était la cause de ce début de championnat en demi-teinte. "Nous pouvons entrer dans l'histoire en Coupe UEFA, mais ce n'est pas une excuse pour faire match nul contre le Shinnik. Ce n'est pas un bon résultat", a dit Advocaat, ajoutant que la qualification n'était pas encore acquise. "En football, rien n'est garanti. Nous allons être face à une équipe différente de celle de la semaine dernière, et ce qui s'est passé là-bas n'a pas d'importance. Comme la semaine dernière, il faudra bien défendre et essayer de marquer des buts. Cette fois-ci, nous avons une chose à laquelle nous accrocher."

Problèmes défensifs
Blessé à la jambe à l'entraînement, Kim Dong Jin est absent pour cinq à six semaines, et Nicolas Lombaerts souffre d'une rupture de ligaments croisés. "Nous avons des blessures graves et il nous faut construire une nouvelle ligne défensive", a-t-il ajouté. "Défensivement, nous n'avons pas tant de joueurs que ça, et s'il arrive quelque chose, nous n'avons plus personne. C'est pourquoi je dis depuis le début de la saison qu'il faut acheter d'autres joueurs. Tout le monde ne peut pas rester en condition tout le temps." De plus, les défenseurs Ivica Križanac et Aleksandr Anyukov, les milieux de terrain Radek Šírl et Fernando Ricksen, et les attaquants Pavel Pogrebnyak et Andrei Arshavin sont tous menacés par une suspension au prochain avertissement.

Pour l'honneur
L'entraîneur de Leverkusen Michael Skibbe ne déplore que l'absence du milieu de terrain Tranquillo Barnetta. Les Allemands devraient faire tourner puisqu'ils estiment leurs chances de qualification à seulement 1 %. Skibbe a ajouté : "Je sais que nous avons peu de chances de nous qualifier. Mais nous voulons faire un bon match et montrer le vrai visage du Bayer. Le match aller était le pire match que Leverkusen ait livré en Europe, et nous voulons montrer autre chose."

Haut