Koevermans donne l'avantage au PSV

ACF Fiorentina 1-1 PSV Eindhoven
Le but de Danny Koevermans permet aux Néerlandais de garder intacts leurs espoirs de dernier carré.

Koevermans donne l'avantage au PSV
Koevermans donne l'avantage au PSV ©Getty Images

Le but de Danny Koevermans à la 63e minute permet au PSV Eindhoven de décrocher un match nul 1-1 sur le terrain de l'ACF Fiorentina, en quart de finale aller de la Coupe UEFA. Après avoir encaissé l'ouverture du score sur le quatrième but d'Adrian Mutu à la 56e, les Néerlandais ont su redresser la barre.

Record d'affluence
Cesare Prandelli avait demandé à ses hommes de renouveler la belle performance réalisée contre l'Everton FC, lors du tour précédent. Pourtant, le PSV était le premier à se montrer en évidence sur une tête de Koevermans, repoussée par Sébastien Frey. La Viola semblait souvent maladroite et gâchait plusieurs opportunités, au grand désespoir de Sprandelli. Puis la Fiorentina s'activait. Par Zdravko Kuzmanović d'abord d'une belle volée, et par Ujfaluši dont la frappe du droit obligeait Gomes à se coucher pour le plus grand plaisir des 34 317 spectateurs du Stadio Artemio Franchi, plus grosse affluence de l'histoire du club en Coupe UEFA.

PSV à réaction 
Le PSV se reprenait après la pause. Ibrahim Afellay testait les réactions de Frey avant que Koevermans ne frole la transversale alors que le gardien international français était battu. L'ouverture du score allait pourtant intervenir à l'autre bout du terrain. Le long dégagement de Frey atterrissait dans la surface adverse, Carlos Salcido ne parvenait pas à se dégager et Mutu profitait de l'occasion pour faire gronder les tribunes (1-0). Battu, le gardien du PSV Gomes était même forcé de quitter le terrain sur blessure et était remplacé par Bas Roorda. Ses partenaires ne baissaient pas les bras et Koevermans réduisait la marque à quinze mètres (1-1). L'espoir d'une cinquième victoire consécutive à domicile s'éteignant, Prandelli lançait Christian Vieri mais l'entrée du buteur italien ne changeait finalement rien au sort de la rencontre.