Marseille se souvient du Luzhniki

L'OM tentera d'éviter une nouvelle catastrophe au stade Luzhniki après avoir remporté le match aller 3-0 face au Spartak Moscou.

Marseille a largement pris le dessus sur le Spartak en France
Marseille a largement pris le dessus sur le Spartak en France ©Getty Images

L'Olympique de Marseille tentera d'éviter une nouvelle catastrophe au stade Luzhniki après avoir remporté le match aller des seizièmes de finale de la Coupe UEFA 3-0 face au FC Spartak Moskva.

• Les hommes d'Erik Gerets ont un pied en huitièmes grâce aux buts inscrits en deuxième période par Benoît Cheyrou, Taye Taiwo et Mamadou Niang au Vélodrome. Spartak concédait là sa neuvième défaite d'affilée en France.

• Toutefois, les Phocéens se sont déjà inclinés au stade Luzhniki du Spartak, sur le score de 3-0 face au Parma FC en finale de la Coupe UEFA 1998/99.

• L'entraîneur de l'OM, Erik Gerets, s'inquiétait surtout de la pelouse artificielle : "J'espère qu'on y arrivera. On n'est pas encore qualifiés. Ils vont vouloir marquer tôt [à Moscou] et ils ont prouvé qu'ils pouvaient être dangereux".

• Le Spartak voudra remporter sa 100e victoire en compétition de clubs de l'UEFA.

• Marseille s'est qualifié pour les seizièmes de finale en terminant troisième du Groupe A de l'UEFA Champions League. Le Spartak a terminé deuxième du Groupe E de la Coupe UEFA.

• Les deux équipes se sont retrouvées en demi-finale de la Coupe des clubs champions européens 1990/91. L'OM s'est imposé 5-2 au score cumulé avant de s'incliner aux tirs au but en finale face au FK Crvena Zvezda (Etoile Rouge de Belgrade).

• Marseille s'est imposé 3-1 à l'aller à Moscou, après avoir mené 2-0 à la mi-temps grâce à Abédi Pelé et Jean-Pierre Papin. Igor Shalimov ripostait pour le Spartak, mais Philippe Vercruysse rétablissait l'écart en fin de match. Abédi Pelé et Basile Boli ont marqué pour l'OM au match retour, Aleksandr Mostovoi sauvant l'honneur soviétique.

• Cherchesov, l'entraîneur du Spartak, se rappelle parfaitement cette rencontre puisqu'il était dans le but moscovite lors des deux manches.

• Cherchesov était également remplaçant (sans jouer) lors des deux matches 3-2 entre la France et la Russie (une victoire pour chaque camp) en q pour l'UEFA EURO 2000™. Il a également disputé un match amical perdu par la Russie 3-1 contre la France en 1993.

• L'OM a affronté des clubs russes à 8 reprises, pour 5 victoires, 2 nuls et 1 défaite. Leurs quatre matches à l'extérieur contre des Russes se sont soldés par deux victoires et deux nuls.

• Le Spartak a déjà affronté un club de Ligue 1 en Coupe UEFA cette saison, s'inclinant 2-1 sur le terrain du Toulouse FC pour son dernier match de groupes.

• Le club russe totalise 18 matches contre des formations françaises, dont 1 seule victoire, 4 nuls et 13 défaites. A domicile, ils ont remporté une victoire, obtenu trois nuls et concédé quatre défaites. Leur seule victoire (5-1) était acquise face à Toulouse au deuxième tour de la Coupe UEFA 1986/87, un résultat qui leur conviendrait contre Marseille.

• Le vainqueur sur l'ensemble des deux matches rencontrera le vainqueur du match entre le FC Zenit St. Petersburg et le Villarreal CF en huitièmes de finale les 6 et 12/13 mars, et disputera le match aller à domicile.

• On assistera donc peut-être à un huitième de finale 100 % russe entre le Spartak et le Zenit - le club qui a coiffé les Moscovites au poteau en championnat en 2007.

• Transferts de janvier
Marseille : arrivées - Juan Ángel Krupoviesa, Charles Kabore, Leyti N'Diaye, Jean-Philipe Sabo.
Départs – Salim Arrache, Matt Moussilou, Fabrice Fiorèse, Vincent Gragnic.
Spartak : arrivées - Alexander Pavlenko, Cristián Maidana, Soslan Dzhanaev, Oleg Dineev.
Départs – Denis Boyarinstev, Geder, Wojciech Kowalewski, Ádám Dudas, Dmitriy Torbinsky.