Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Ramos : "Une reconnaissance"

L'entraîneur de FC Séville n'a pas mis de côté sa modestie pour commenter son triomphe, mercredi, en finale de la Coupe UEFA.

L'entraîneur du Sevilla FC Juande Ramos est resté modeste, mercredi soir, après avoir remporté la Coupe UEFA, à Eindhoven, au dépens du Middlesbrough FC qui s'est écroulé dans les dernières minutes (4-0).

McClaren "fier"
Le technicien espagnol a continué à parler de travail et du collectif andalou qu'il a refondu en une saison pour le porter au sommet de l'Europe pour la première fois dans l'histoire du club. Son homologue Steve McClaren oscille entre la déception après une large défaite et la fierté "d'être arrivé jusqu'ici". Il dit aussi au revoir à son club avant de devenir sélectionneur de l'Angleterre après la Coupe du Monde de la FIFA.

Juande Ramos, entraîneur de Séville
C'était un match terrible. Sensationnel. Le score final est lourd. Cette saison fut longue, avec des hauts et des bas. Mais elle nous offre une récompense. Nous avons traversé beaucoup d'épreuves mais la joie des fans, que vous avez pu voir, a tout effacé. Nous avons fait ce que personne à Séville n'a fait avant nous. Ce n'est pas à moi de juger cette saison. Des gens vont se charger de dire si le boulot a été accompli correctement.
Pour ce qui concerne Luis Fabiano, il n'a pas fait la saison que l'on attendait de lui mais il a fait un grand match mercredi. Enfin, je ne veux pas parler des individualités, juste du collectif qui a fait son possible. Je pense aussi au club et à la reconnaissance que ce trophée représente pour notre travail. Je pense à ma famille qui m'a supporté dans les jours difficiles. Et puis maintenant, Séville est la capitale du football européen, pour une semaine au moins.

Steve McClaren, manager de Middlesbrough
Ce fut une soirée décevante. Nous n'avons pas joué à notre niveau. En première période, nous étions nerveux. En seconde, nous avons tenté de revenir. Nous nous sommes créé trois occasions. Peut-être aurions nous mérité un penalty (pour une faute de Javi Navarro sur Mark Viduka). Il n'est pas venu.
Je suis tout de même fier de mes joueurs. Ils devraient se réjouir d'être arrivés jusqu'ici. Je suis fier d'avoir été leur manager dans cette aventure. Cette finale, c'était aussi ma dernière avec Middlesbrough (après 5 ans à Boro). Je les laisse avec assez de ressources pour continuer de progresser. Je dois aussi féliciter Séville. Une grande équipe. Très technique. C'était le meilleur club engagé dans cette compétition. Il n'y avait pas quatre buts d'écart. C'est ce qui est décevant.

Haut