Bon tirage pour Auxerre ?

L'AJA retrouve le CSKA, bourreau du PSG, mais jouera le retour à domicile en quart de finale de la Coupe UEFA.

L'AJ Auxerre retrouve le PFC CSKA Moskva en quarts de finale de la Coupe UEFA. Le bourreau du Paris Saint-Germain FC en UEFA Champions League sort à peine de la trêve hivernale et l'AJA jouera le retour à domicile. En cas de qualification, Auxerre, qui évite l'AZ Alkmaar et le Newcastle United FC, jouera encore à l'Abbé Deschamps au retour, contre le FK Austria Wien ou le double vainqueur du Parma FC.

On va en parler dimanche
On va beaucoup converser dans les vestiaires du Parc des Princes, dimanche, à l'occasion de la 30 journée de Ligue 1. De quoi ? Du CSKA Moscou bien entendu. Le club russe avait crucifié le PSG le 6 décembre lors de la dernière journée de la phase de groupes de l'UEFA Champions League (3-0 à Paris). Un triplé de Sergei Semak – prêté depuis au PSG avec option d'achat – avait mis un terme à l'aventure des vice-champions de France.

De stage en stage
Les coéquipiers de Deividas Semberas, qui avait été expulsé lors de cette rencontre, en avaient profité pour filer en Coupe UEFA. Ce midi, à Nyon, le tirage au sort les a de nouveau mis face à une équipe française. Le CSKA vient de débuter son championnat (battant Terek 3-0 le 13 mars) mais n'a pas molli à l'intersaison, se défaisant du FK Partizan (1-1, 2-0) en 8es de finale de la Coupe UEFA et du SL Benfica (2-0, 1-1) au tour précédent. Valeri Gazzaev a entretenu ses joueurs en allant de stage en stage dans des pays au climat bien plus doux que celui qui règne en ce moment à Moscou.

De retours prévus
Toutefois, l'AJ Auxerre, qui a réalisé un petit exploit en éliminant l'AFC Ajax (1-0, 3-1) en 16es avant de sortir vainqueur du second affrontement franco-français de l'histoire de la Coupe UEFA, hier, face au LOSC Lille Métropole (0-1, 0-0) a quelques arguments à faire valoir. Pour ces deux rencontres, Guy Roux récupérera Yann Lachuer, son meneur de jeu, ainsi que d'autres blessés comme Benjani Mwaruwari ou Benoît Cheyrou, voire le défenseur Johan Radet.

Deuxième demi-finale ?
Auxerre peut donc nourrir quelques espoir d'atteindre les demi-finales pour la seconde fois de son histoire après son échec aux tirs au but face au BV Borussia Dortmund en 1993.