Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Le Sporting reste en course

Feyenoord - Sporting Clube de Portugal 1-2 (tot. 2-4)
Deux buts en seconde période expédient le Sporting en 8es.

Le Sporting Clube de Portugal s'est qualifié pour les 8es de finale de la Coupe UEFA, où il affrontera Middlesbrough FC après une victoire méritée à Rotterdam, complétant son triomphe du match aller face à Feyenoord.

Départ timide
Aucune équipe n'imposait réellement son jeu au cours d'une entame de match prudente de part et d'autre, et il fallait attendre la 11e minute pour assister à la première occasion. Rogerio se retrouvait libre de tout marquage dans la moitié de terrain de Feyenoord, et sa passe en profondeur millimétrée pour Sá Pinto passait à travers les mailles du hors-jeu. Malheureusement pour lui, il frappait sur le gardien Patrick Lodewijks alors que le but lui ouvrait les bras.

L'occasion de Kuijt
A Feyenoord, les principaux espoirs de but reposent sur les épaules de Dirk Kuijt, et le prolifique buteur allait d'ailleurs être à deux doigts de permettre à son équipe de prendre l'avantage à la 16e minute. L'attaquant de 24 ans réceptionnait une longue balle, mystifiant au passage le défenseur adverse, Hugo. Il fallait une courageuse intervention de Ricardo, le gardien du Sporting, qui plongeait dans ses pieds, pour détourner le ballon.

Kalou en échec
Patrick Paauwe commençait alors à peser davantage au milieu de terrain, et allait se trouver à l'origine de l'occasion suivante pour Feyenoord, à la demi-heure de jeu. Sa longue balle brossée trouvait parfaitement Salomon Kalou, mais l'attaquant ivoirien, bien mis sous pression par un retour de la défense, expédiait son tir au-dessus.

Le Sporting ouvre la marque
Avec un score nul à la mi-temps, les joueurs de Rotterdam savaient qu'il leur faudrait se montrer plus pressants en seconde période. Mais alors qu'ils poussaient c'est finalement le Sporting qui ouvrait la marque.

L'éclair de Liedson
Liedson démarrait de la ligne du milieu de terrain tandis que la défense de Feyenoord réclamait un hors-jeu. Alors que Patrick Lodewijks s'avançait pour fermer l'angle de tir, l'attaquant brésilien le lobait d'une pichenette pour inscrire un superbe but, donnant au Sporting un avantage conséquent.

Arrêt de jeu
Un arrêt de jeu allait suivre, des objets jetés sur la pelouse par le public contraignant l'arbitre à faire sortir les deux équipes. A leur retour sur le terrain, les joueurs du Sporting allaient continuer à tenir Feyenoord à distance.

Splendide coup franc
Le second but, decisif, allait survenir six minutes seulement avant la fin du match, par l'intermédiaire de Fabio Rochemback. Le meneur de jeu brésilien expédiait un coup franc magistral de trente mètres, qui ne laissait aucune chance à Lodewijks.

Hofs sauve l'honneur
Ce but enterrait les espoirs de Feyenoord, contraint désormais de marquer quatre fois pour arracher sa qualification. Le supporteurs allaient néanmoins trouver matière à consolation à deux minutes de la fin, Nicky Hofs inscrivant un but de près, bien servi par Kuijt.

Le Sporting se qualifie
Un but pour l'honneur, puisque le Sporting décrochait son billet pour les 8es, où Middlesbrough, qui s'est qualifié jeudi soir aux dépens de Grazer AK, peut le priver du rêve d'une finale à l'Estádio José Alvalade.

Haut