Le Shakhtar doit confirmer

Le Shakhtar Donetsk s'est imposé 2-1 en Allemagne, mais Wolfsburg est impérial à l'extérieur en UEFA Europa League.

À nouveau champion d'Ukraine, le Shakhtar Donetsk dispose d'un bel avantage après sa victoire 2-1 en 8es aller de l'UEFA Europa League en Allemagne, mais Wolfsburg, qui vise un quatrième quart de finale européen en quatre participations, compte capitaliser sur son excellent bilan à l'extérieur dans la compétition.

• Le Shakhtar a disputé la phase de groupes de l'UEFA Champions League mais a été éliminé suite à sa défaite 0-3 en fin de parcours contre l'Atalanta, qui s'est emparée de la deuxième place derrière Manchester City. Benfica, également reversé de l'UEFA Champions League, a ensuite baissé pavillon devant le Shakhtar en 16es (2-1 à Kharkiv puis 3-3 à Lisbonne).

• Wolfsburg a terminé deuxième de son groupe d'UEFA Europa League avec 11 points, derrière une équipe de La Gantoise invaincue, avant de facilement disposer des Suédois de Malmö en 8es avec deux succès, 2-1 à domicile et 3-0 à l'extérieur.

Précédentes rencontres
• Le Shakhtar a ouvert et clos la marque à l'aller, le 12 mars, Júnior Moraes marquant de la tête à la 16e minute et Marcos Antônio (19 ans) l'imitant pour son premier but européen à la 73e, John Brooks ayant égalisé à la 48e minute, également de la tête, pour inscrire lui aussi son premier but en compétition UEFA.

• Le Shakhtar a croisé un club allemand à 23 reprises (8 v., 8 n. et 7 d.), son plus précieux succès remontant à la finale de la toute dernière édition de la Coupe UEFA, remportée 2-1 contre le Werder Bremen après prolongation à Istanbul en 2008/09.

• Les sept derniers matches disputés par le Shakhtar sur ses terres contre un adversaire allemand se sont soldés par des résultats nuls, ceux-ci faisant suite à deux victoires (lorsque le Shakhtar représentaient encore l'Union soviétique) et une défaite 0-2 contre le Borussia Dortmund au 3e tour de qualification de l'UEFA Champions League 2001/02. Son bilan UEFA en matches aller-retour contre des Allemands fait état de 3 qualifications et 5 éliminations, dont la dernière pas plus tard que l'an dernier en 16es de l'UEFA Europa League contre l'Eintracht Frankfurt (2-2 à domicile, 1-4 à l'extérieur).

• Wolfsburg a croisé son premier adversaire ukrainien cette saison en dominant Olexandriya en phase de groupes à domicile (3-1) comme à l'extérieur (1-0).

Série européenne
Shakhtar
• Le Shakhtar a remporté le championnat d'Ukraine 2019/20, son 13e, mais n'a pas réitéré le doublé national de 2018/19, ce qui ne l'empêchera pas de participer à sa troisième phase de groupes consécutive en UEFA Champions League (sa 14e en tout).

• La qualification contre Benfica a ouvert la voie des 8es de l'UEFA Europa League au Shakhtar pour la deuxième fois. La première a été concluante puisque les Ukrainiens ont éliminé Anderlecht 4-1 en score cumulé en 2015/16 (3-1 dom. et 1-0 ext.), Taison ouvrant le score à Lviv.

• Sa victoire 2-1 sur Benfica a mis fin à une série de sept matches européens sans victoire à domicile (4 n. et 3 d.), même si le club de Donetsk restait auparavant sur quatre succès de rang – tous décrochés en UEFA Champions League 2017/18.

• Le Shakhtar s'est qualifié neuf fois sur dix après avoir gagné le match aller à l'extérieur, malgré sa récente désillusion contre le Celta Vigo en 16es de l'UEFA Europa League 2016/17 (1-0 ext. puis 0-2 dom.). Ces neuf qualifications incluent deux succès 2-1 à l'aller à l'extérieur en UEFA Europa League – à Braga en quarts 2015/16 (4-0 dom.) et chez l'İstanbul Başakşehir en barrages 2016/17 (2-0 dom.).

Wolfsburg
• La sixième place acquise en Bundesliga 2018/19 a permis à Wolfsburg d'accéder à la phase de groupes de l'UEFA Europa League pour sa première apparition européenne depuis son quart de finale en UEFA Champions League 2015/16.

• Wolfsburg s'est extirpé trois fois sur trois de la phase de groupes de l'UEFA Europa League, cette saison en prenant six points à Olexandriya et quatre à Saint-Étienne (1-1 ext., 1-0 dom.).

• Victorieux de Malmö, le club allemand dispute son troisième 8e d'UEFA Europa League, les deux autres ayant été couronnés de succès, contre le Rubin en 2009/10 (1-1 ext., 2-1 dom.) et l'Internazionale en 2014/15 (3-1 dom., 2-1 ext.).

• Quart de finaliste lors de ses trois dernières saisons européennes, Wolfsburg est invaincu depuis neuf matches à l'extérieur en UEFA Europa League (5 v. et 4 n.), à deux longueurs du record détenu par deux clubs italiens, la Fiorentina et la Lazio. Au total, le club allemand compte à l'extérieur 5 V., 6 n. et 2 d., toutes deux concédées en Angleterre.

• Wolfsburg s'est incliné trois fois chez lui en match aller UEFA pour autant d'éliminations, la dernière contre Naples en quarts de l'UEFA Europa League 2014/15 (1-4 dom., 2-2 ext.).

On se connaît ? 
• Yevhen Konoplyanka (Shakhtar) a évolué en Allemagne, à Schalke, de 2016 à 2019. Il n'est entré qu'une fois en jeu contre Wolfsburg, en octobre 2017 (nul 1-1).

• L'international suisse de Wolfsburg Admir Mehmedi a joué pour le Dynamo Kyiv ukrainien en 2012/13, pour deux défaites contre le Shakhtar.

• Le Shakhtar a conservé son titre de champion d'Ukraine en 2019/20 avec 23 points d'avance sur son dauphin, le Dynamo Kyiv.

• Wolfsburg a fini la saison 2019/20 de Bundesliga à la septième place et disputera les tours de qualification de l'UEFA Europa League

Les entraîneurs
• Nommé à la tête du Shakhtar Donetsk en juin 2019, Luís Castro a succédé à son compatriote Paulo Fonseca – ce qui était déjà le cas en 2014, quand il avait assuré l'intérim au départ de l'actuel entraîneur de la Roma à Porto. Ancien arrière droit, il a passé la majorité de sa carrière de joueur de 17 ans dans les ligues inférieures, avant d'entamer une carrière d'entraîneur discrète jusqu'à son arrivée à Penafiel en 2004.Lmembre du staff technique de Porto pendant une décennie (2006–16), il a ensuite dirigé Rio Ave, Chaves et le Vitória SC, à chaque fois pendant une saison.

Le technicien autrichien Oliver Glasner a signé un contrat de trois ans en 2019 pour succéder à Bruno Labbadia sur le banc de Wolfsburg. Il a débarqué en Allemagne après avoir mené le LASK Linz à la deuxième place de Bundesliga autrichienne deux petites saisons après avoir fait monter le club au sein de l'élite nationale. Ancien arrière central, Glasner a passé la quasi-intégralité de sa carrière de joueur à Ried, où il a remporté la Coupe d'Autriche en 1998 et 2011. Il a également entraîné le club pendant une saison avant de prendre les rênes du LASK en 2015.