Le Standard peut y croire, Arsenal peut conclure

En bonne position pour se qualifier, Arsenal se rend en Belgique pour défier un Standard de Liège qui peut encore croire à une qualification.

Gabriel Martinelli célèbre un but pour le Standard contre Arsenal
Gabriel Martinelli célèbre un but pour le Standard contre Arsenal ©Getty Images

Le Standard Liège et Arsenal s'affrontent en clôture du Groupe F avec pour tous deux, la possibilité de se qualifier.

• Le Standard a remporté ses deux matches de groupe à domicile (2-0 face au Vitória SC, 2-1 face à l'Eintracht Francfort) et aura besoin d'une large victoire face à Arsenal pour décrocher son billet pour les seizièmes de finale. 

• Leader avec dix points, Arsenal sera quant à lui qualifié en cas de victoire ou de nul. Les Gunners peuvent même se permettre une défaite si celle-ci n'excède pas quatre but de différence. Côté Standard, une victoire est obligatoire pour espérer se qualifier. Il faudra qu'elle soit large pour doubler les Gunners (qui s'étaient imposés 4-0 à l'aller) ou dépendra du résultat de l'Eintracht face à Vitória. Si les Allemands s'inclinent au Portugal, le Standard sera qualifié en cas de succès, quel qu'il soit. En cas de résultat nul de Francfort et de victoire du Standard, les trois leaders auraient ainsi le même nombre de points, tout se jouerait à la différence de buts.

Antécédents
• Les Gunners ont remporté leurs cinq rencontres UEFA face aux Rouches, dont un succès 7-0 à Liège au deuxième tour de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1993/94, encore à ce jour la plus large victoire à l'extérieur en Europe d'Arsenal et la plus lourde défaite européenne à domicile du Standard. Cette saison, Arsenal s'est imposé 4-0 à Londres lors de la deuxième journée.

• Le Standard s'est imposé deux fois en 15 matches face à un club anglais. Le dernier succès remonte à une victoire 2-1 face à Everton en Coupe de l'UEFA 2008/09.

• Arsenal a remporté trois de ses quatre précédents matches disputés en Belgique. La dernière victoire est un succès 2-1 face à Anderlecht lors de la phase de groupes de l'UEFA Champions League 2014/15.

Retour sur la victoire des Gunners à l'aller
Retour sur la victoire des Gunners à l'aller

Série européenne

Standard
• La troisième place du Standard lors de l'exercice 2018/19 du championnat belge lui a assuré la qualification directe pour la phase de groupes cette saison.

• Le club de Liège a participé à la phase de groupes de l'UEFA Europa League lors de cinq précédentes campagnes, mais ne s'est extirpé de son groupe qu'une fois, en 2011/12, lorsqu'il atteignait les 8es de finale. Les Belges étaient également quarts de finaliste lors de la saison inaugurale en 2009/10 après avoir été reversés de l'UEFA Champions League. La saison dernière, ils ne parvenaient pas à atteindre la phase à élimination directe malgré dix points pris dans un groupe composé de Séville, Krasnodar et Akhisar.

• Les Belges ont remporté seulement 8 de leurs 17 matches d'UEFA Europa League disputés à domicile (5 n., 4 d.) mais ont pris les trois points lors des cinq derniers. Ils sont désormais invaincus chez eux depuis 11 matches en compétitions européennes depuis la défaite 3-0 concédée face à Feyenoord en décembre 2014.

Arsenal
• Qualifié en phase de groupes d'UEFA Champions League 19 saisons de rang entre 1998/99 et 2016/17, Arsenal a atteint les demi-finales d'UEFA Europa League pour sa première participation en 2017/18, s'inclinant face aux futurs vainqueurs de l'Atlético, avant de perdre 4-1 en finale la saison dernière face à leurs voisins de Chelsea.

• Une cinquième place en Premier League 2018/19 qualifiait Arsenal pour sa troisième phase de groupes d'UEFA Europa League consécutives ; les Gunners restaient sur cinq victoires consécutives en Europe – une contre Rennes, deux face à Naples puis Valence – avant de s'incliner à Bakou.

• Arsenal a remporté ses trois matches disputés à l'extérieur sans encaisser de but la saison dernière en phase de groupes, après avoir remporté deux des trois matches la saison précédente. Cette saison, Arsenal s'est imposé 3-0 en Allemagne face à l'Eintacht avant de concéder le match nul au Portugal. Le bilan total des Gunners en déplacement en UEFA Europa League est désormais de 10 v., 2 n., 4 d.

• En cas de succès, Arsenal égalera le record du nombre de succès en UEFA Europa League pour un club anglais (23), laissant ainsi à une unité le rival Tottenham Hotspur.

Les temps forts de la victoire du Standard face à l'Eintracht
Les temps forts de la victoire du Standard face à l'Eintracht

On se connaît ? 
• Sead Kolašinac (Arsenal) et Gojko Cimirot (Standard) sont coéquipiers avec la Bosnie-Herzégovine.

• Paul-José Mpoku appartenait à Tottenham Hotspur, l'ennemi juré d'Arsenal, au début de sa carrière. Il a passé l'exercice 2010/11 en prêt à Leyton Orient.

• L'arrière latéral du Standard Mërgim Vojvoda a marqué contre son camp lors de la défaite 5-3 du Kosovo face à l'Angleterre à Southampton en éliminatoires de l'UEFA EURO 2020.

• Le Standard détient toujours le record du plus petit nombre de buts encaissés lors d'une campagne de groupes d'UEFA Europa League – un en 2011/12. Salzbourg est la seule équipe à avoir égalé cette performance en 2017/18.

Les entraîneurs
• Ancien gardien de but sélectionné 58 fois en équipe de Belgique, Preud'homme a débuté au Standard, remportant deux titres de champion avec le club avant de rejoindre Malines, où il remportait notamment la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1988/89. Il a continué de surfer sur la vague du succès en tant qu'entraîneur, remportant des trophées avec tous les clubs qu'il a dirigés, le plus récemment le titre de champion de Belgique 2015/16 avec le Club de Bruges. Il s'agit de son troisième mandat sur le banc du Standard, retrouvant le club en mai 2018 après dix années sous d'autres cieux.

• Fredrik "Freddie" Ljungberg a pris place sur le banc des Gunners le 29 novembre après le départ d'Unai Emery. L'ancien international suédois a inscrit 14 buts en 75 sélections, disputant cinq tournois majeurs avec elle entre 2000 et 2008. Il a aussi passé une grande partie de sa carrière à Arsenal où il a remporté deux titres de champion et décroché trois FA Cups. À la fin de sa carrière, Ljungberg a embrassé celle d'entraîneur, notamment à Arsenal chez les jeunes et en tant qu'adjoint, avec un passage de six mois en Allemagne à Wolfsburg.