Rennes dos au mur

Le CFR Cluj compte six points dans le Groupe E, et Rennes veut enfin lancer sa saison européenne suite au match aller tumultueux.

Rennes dos au mur
Rennes dos au mur ©AFP/Getty Images

Les champions de Roumanie espèrent se rapprocher des seizièmes face à des Rennais qu'ils ont battus 1-0 à l'aller (but de Ciprian Deac), avec trois cartons rouges à la clé.

• Le CFR Cluj a battu la Lazio 2-1 à domicile en ouverture avant de perdre 2-0 sur la pelouse du Celtic, qu'il avait éliminé durant en tour de qualification de l'UEFA Champions League durant l'été. Il a ravivé ses espoirs de qualification en allant s'imposer en Bretagne et occupe la deuxième place du groupe, trois points devant la Lazio. Rennes a fait 1-1 à domicile contre le Celtic lors du premier match (son unique point à ce jour) avant de perdre 2-1 contre la Lazio à Rome puis de s'incliner contre Cluj. Les Bretons sont derniers.

Temps forts: Rennes 0-1 Cluj
Temps forts: Rennes 0-1 Cluj

Précédentes rencontres
• La victoire du CFR à Rennes étaient sa première en sept matches de compétitions UEFA contre une équipe française. À domicile, son bilan est de 2 n. et 1 d., celle-ci étant survenue lors de la rencontre la plus récente, perdue 1-2 contre Bordeaux en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2008/09.

• Avant le match aller, Rennes n'avait joué qu'un match européen contre une équipe roumaine, le Rapid Bucureşti, pour une défaite 2-0 en phase de groupes de la Coupe UEFA 2005/06. Le coach d'alors n'était autre que le Roumain Laszló Bölöni.

Forme européenne
CFR Cluj

• Le CFR a décroché son cinquième titre de champion de Roumanie, le deuxième de suite, en 2018/19. Tous ces sacres ont été conquis entre 2008 et aujourd'hui. Sur la scène européenne, il a perdu contre Malmö au deuxième tour qualificatif de l'UEFA Champions League (0-1 dom., 1-1 ext.) et n'a pas passé les barrages de l'UEFA Europa League, battu deux fois par les Luxembourgeois de Dudelange (0-2 ext., 2-3 dom.).

• Les Cheminots ont débuté l'actuelle campagne par une défaite 1-0 sur la pelouse d'Astana en UEFA Champions League. Mais ils ont renversé la vapeur en gagnant 3-1 à domicile au match retour, avant de battre le Maccabi Tel-Aviv (1-0 dom., 2-2 ext.) puis d'éliminer le Celtic au terme d'une double confrontation mémorable (1-1 dom., 4-3 ext.). Le Slavia Praha a finalement eu raison d'eux, en barrages, en remportant les deux matches sur le score de 1-0, envoyant ainsi le CFR disputer sa deuxième phase de groupes d'UEFA Europa League, après celle de 2009/10 terminée avec une seule victoire contre cinq revers.

• Le CFR a perdu cinq de ses huit précédents matches à domicile en UEFA Europa League, qualifications incluses (2 v., 1 n.), et n'a remporté que quatre de ses 11 derniers matches européens à domicile (2 n., 5 d.). Son bilan général en UEFA Europe League fait état de 3 v. et 8 d., la victoire sur la Lazio lors de la 1re journée ayant mis un terme à sept revers consécutifs.

Rennes résiste au Celtic
Rennes résiste au Celtic

Rennes
• Rennes a décroché sa deuxième participation consécutive en phase de groupes de l'UEFA Europa League grâce à sa victoire contre le Paris Saint-Germain en finale de la Coupe de France 2018/19 (aux tirs au but). Les Bretons ont atteint les 8es de finale en 2018/19 après avoir fini deuxièmes de leur groupe avec neuf points, éliminé le Real Betis en 16es de finale avant de tomber contre Arsenal, futur finaliste (3-1 dom., 0-3 ext.). 

• La première campagne rennaise en UEFA Europa League, c'était en 2011/12 avec une élimination en phase de groupes après trois matches nuls à domicile et trois défaites à l'extérieur. Rennes a aussi participé à la Coupe UEFA en 2005/06 puis 2007/08, sans remporter un seul match lors de ces deux saisons (2 n., 6 d.).

• Rennes a perdu ses neuf premiers matches à l'extérieur en phase de groupes de Coupe UEFA et UEFA Europa League, avant de l'emporter lors de la 5e journée de la saison dernière sur le terrain de Jablonec (1-0), puis de s'imposer chez le Betis (3-1) en 16es. Depuis, les Bretons se sont inclinés à Arsenal en 8es, puis cette saison sur la pelouse de la Lazio.

On se connait ? 
• Yacouba Sylla, international malien né en France du CFR, a joué à Rennes en 2015/16. Il a disputé 20 matches de Ligue 1.

• En équipe du Mali, Sylla évolue aux côtés du défenseur Rennais Hamari Traoré, tandis que Lacina Traoré (CFR) et Souleyman Doumbia (Rennes) portent tous deux le maillot de la Côte d'Ivoire.

• Billel Omrani, attaquant du CFR buteur contre la Lazio, est né en France. Il a débuté sa carrière à Marseille et était proche d'Édouard Mendy, actuel gardien de Rennes. Jérémy Morel, autre Rennais, jouait à Marseille quand Omrani y était.

• Giedrius Arlauski, gardien lituanien du CFR, et M'Baye Niang, attaquant sénégalais de Rennes, portaient tous les deux le maillot de Watford durant la deuxième partie de saison 2016/17 mais n'ont jamais joué de match ensemble en équipe première.

• Les trois cartons rouges sortis à l'aller – contre les Rennais Mendy et Eduardo Camavinga, puis contre le joueur du CFR Mateo Sušić – égalent le record pour un match d'UEFA Europa League (de la phase de groupes à la finale). L'expulsion de Mendy après cinq minutes et 38 secondes de jeu est la quatrième plus rapide de l'histoire de la compétition.

• Pépé Bonet, qui a succédé à Mendy comme gardien lors de ce match, est devenu le plus jeune gardien à disputer un match d'UEFA Europa League, de la phase de groupes à la finale, ) l'âge de 16 ans et 253 jours, et le cinquième plus jeune joueur tous postes confondus.

Les entraîneurs
• Petrescu, sixième joueur le plus capé de l'histoire de la sélection de Roumanie avec 95 matches, a disputé quatre compétitions majeures internationales de rang entre 1994 et 2000. Cet arrière droit offensif a aussi brillé en club, sous les maillots du Steaua Bucureşti et de Chelsea, où il a passé cinq ans et remporté trois titres majeurs. Il connaît une carrière d'entraîneur riche : il a décroché le titre de champion de Roumanie avec l'Unirea Urziceni en 2008/09, puis avec le  CFR Cluj en 2017/18 et en mars 2019, suite à son retour de Chine.

• D'abord nommé en intérim en décembre 2018, Julien Stéphan a signé un contrat de 18 mois à la tête du Stade Rennais. Pour sa troisième rencontre sur le banc du club, il qualifiait les Rouge et Noir pour les 16es de finale de l'UEFA Europa League. Il a aussi mené le club breton à la victoire en Coupe de France 2019, remportée aux tirs au but face au Paris-Saint-Germain. Il est le fils de Guy Stéphan, l'entraîneur adjoint de Didier Deschamps en équipe de France, championne du monde.