UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Interview, Vincenzo Italiano, entraîneur de la Fiorentina, avant la finale de l'UEFA Europa Conference League face à West Ham

« Je ne pensais pas que nous irions aussi loin », admet l'entraîneur de la Fiorentina alors qu'il prépare son équipe pour la finale de l'UEFA Europa Conference League contre West Ham à Prague.

Vincenzo Italiano a mené la Fiorentina à deux finales lors de sa deuxième saison à la tête de l'équipe
Vincenzo Italiano a mené la Fiorentina à deux finales lors de sa deuxième saison à la tête de l'équipe Getty Images

Engagé comme entraîneur de la Fiorentina en 2021 après un passage réussi à la tête de La Spezia, Vincenzo Italiano avait pour mission de réveiller un géant endormi. Il a réussi un coup d'éclat en menant la Viola en UEFA Europa Conference League cette saison, et l'a maintenant conduite à sa première grande finale depuis une génération.

Son équipe a éliminé Lech Poznań en quarts de finale, puis s'est reprise après une défaite à domicile au match aller pour éliminer Bâle en demi-finales, en marquant le but de la victoire dans les dernières secondes de la prolongation. L'équipe du technicien de 45 ans a échoué en finale de la Coppa Italia, perdue 2-1 face à l'Inter, mais il espère qu'elle se reprendra pour remporter un trophée encore plus prestigieux à Prague.

Temps forts
Voir plus
Suivez le match en direct

Vincenzo Italiano sur West Ham

West Ham, tous ses buts pour arriver en finale de l'Europa Conference League

Au-delà de l'adversaire, le premier défi est que nous jouons une finale. Nous devons soigner chaque détail. Chaque erreur peut être fatale dans le match. Chaque geste compte et peut mener à un résultat différent de celui de notre première finale, en Coupe d'Italie, que nous avons perdue (contre l'Inter). Nous devons nous méfier de tout et entrer sur le terrain avec la plus grande concentration. D'autant plus que nous jouons contre West Ham, une équipe forte, avec beaucoup de qualité et des joueurs en excellente condition physique.

Même s'ils n'ont pas été très performants en (Premier) League, ils restent une équipe très dangereuse. Si vous jouez une telle finale, c'est que vous avez des capacités. On n'arrive pas en finale par hasard. Nous devons donc être bien préparés car nous avons affaire à une équipe très forte. (David Moyes) est un entraîneur très expérimenté. Ses équipes jouent bien. Je les respecte, lui et son équipe, pour ce qu'ils font. J'aurai le plaisir de le rencontrer à Prague. Que la meilleure équipe gagne.

Vincenzo Italiano sur ses trois principes, courage, motivation et adaptation

Nous avons fait preuve de ces qualités à chaque match. Nous les avons étalées pendant les barrages, puis en phase de groupes et encore plus lors des derniers matches. Nous avons montré (ces qualités) à Poznań et à Bâle également. C'est surtout lors de ce dernier match que, grâce à notre détermination et à une bonne stratégie, nous avons réussi à inverser la tendance du match aller et à nous qualifier pour cette finale.

Fiorentina, tous ses buts pour arriver en finale de l'Europa Conference League

Notre travail a commencé l'année dernière. Nous étions sur la voie de la reconstruction et du changement. Notre principal objectif était de nous qualifier une nouvelle fois pour une compétition européenne et nous l'avons atteint. Cette saison, nous avons tenu nos promesses. Je ne pensais pas que nous irions aussi loin dans notre progression, mais, bien sûr, nous en sommes ravis.

Vincenzo Italiano sur les clés du succès de la Fiorentina

Personnellement, je suis très heureux de participer à une finale et d'avoir la chance de soulever un trophée. C'est mon rêve depuis que j'ai été nommé entraîneur de la Fiorentina et que j'ai compris que nous avions le potentiel pour obtenir de tels résultats.

En deux minutes, Bâle 1-3 Fiorentina

C'était la première fois que j'entraînais dans une compétition européenne, la première fois que l'entraînement hebdomadaire était un peu différent. Pour certains joueurs, c'était aussi la première saison européenne et ce n'est jamais facile. Cependant, nous avons réussi à nous adapter. Nous avons commencé à bien préparer les matches malgré la difficulté d'avoir moins de séances d'entraînement.

La victoire nous a permis de travailler avec enthousiasme et nous avons continué à avancer, sachant que nous pouvions aller jusqu'au bout. Et cette finale est à la hauteur de tout notre travail et de tous nos sacrifices.

Jouez au Pronostiqueur