UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

UEFA Europa Conference League, les points chauds des barrages pour la phase à élimination directe

Braga - Fiorentina est peut-être LA double confrontation de ce tour, mais la Lazio a une tâche délicate à accomplir, tandis que d'autres rencontres promettent de pimenter ces deux soirées de jeudi.

Pedro (Lazio), Luka Jović (Fiorentina) et Vitinha (Braga)
Pedro (Lazio), Luka Jović (Fiorentina) et Vitinha (Braga)

Braga affronte la Fiorentina, la Lazio veut se mettre sur le chemin de la Roma et le Dnipro-1 montrer à quel point il apprend vite à l'occasion des barrages pour la phase à élimination directe de l'UEFA Europa Conference League.

Dans cet article présenté par Enterprise, la liste de nos points chauds de ce tour.

Aller
Jeudi 16 février
Qarabağ - La Gantoise (18h45)
Trabzonspor - FC Bâle (18h45)
Bodø/Glimt - Lech (18h45)
Braga - Fiorentina (18h45)

Lazio - CFR Cluj (21 heures)
AEK Larnaca - Dnipro-1 (21 heures)
Sheriff - Partizan (21 heures)
Ludogorets - Anderlecht (21 heures)

Retour
Jeudi 23 février
CFR Cluj - Lazio (18h45)
Dnipro-1 - AEK Larnaca (18h45)
Partizan - Sheriff (18h45)
Anderlecht - Ludogorets (18h45)

La Gantoise - Qarabağ (21 heures)
FC Bâle - Trabzonspor (21 heures)
Lech - Bodø/Glimt (21 heures)
Fiorentina - Braga (21 heures)

Clubs déjà qualifiés pour les huitièmes

AZ Alkmaar (NED)
Djurgården (SWE)
İstanbul Başakşehir (TUR)
Nice (FRA)
Sivasspor (TUR)
Slovan Bratislava (SVK)
Villarreal (ESP)
West Ham (ENG)

Braga attend la Fiorentina

Deux des meilleurs buteurs du jeudi soir cette saison se retrouvent dans ces barrages. Vitinha en a marqué quatre pour Braga lors de la phase de groupes de l'Europa League, son équipe terminant troisième de son groupe malgré ses dix points. Luka Jović a fait de même pour la Viola, deuxième du Groupe A, à égalité de points avec l'İstanbul Başakşehir, premier.

Braga et la Fiorentina, cela représente beaucoup d'expérience européenne. Les Arsenalistas étaient finalistes face à leurs compatriotes de Porto lors de l'Europa League 2011, tandis que la Fiorentina était vainqueur de la Coupe européenne des vainqueurs de coupe en 1961 (et demi-finaliste de l'Europa League en 2014/15). L'Europa Conference League n'aspire pas à être une compétition cousue de chocs titanesques, mais ce Braga - Fiorentina fleure déjà bon les grandes soirées européennes.

La Lazio aussi bien que la Roma ?

La Lazio Rome a le droit de se sentir modérément déçue, elle qui a raté une place en phase à élimination directe de l'Europa League après avoir terminé troisième d'une phase de groupes dans laquelle les quatre équipes ont pris huit points. Toutefois, le fait d'être reversée en Conference League lui donne une chance de faire en sorte que le trophée reste dans la Ville éternelle, la Roma ayant remporté l'édition inaugurale en 2021/22.

Il faudra pour commencer venir à bout du CFR Cluj, qui a rencontré la Lazio lors de la phase de groupes de l'Europa League 2019/20 (sous la direction de leur entraîneur actuel Dan Petrescu, qui a joué en Italie pour Foggia et le Genoa), gagnant 2-1 à domicile mais s'inclinant 1-0 en Italie. Les journaux locaux ne sont pas forcément ravis du tirage au sort des Cheminots (« Fanatik » a qualifié la Lazio d'« adversaire impossible ») mais, si le CFR peut éviter une lourde défaite à l'aller, il a ses chances, n'ayant concédé qu'un seul but lors de ses six derniers matches européens à domicile (5 victoires, 1 défaite). 

Dnipro-1 et AEK, déjà !

Pour sa première campagne dans les compétitions de clubs de l'UEFA, le Dnipro n'a joué que huit matches européens jusqu'à présent mais retrouve déjà un adversaire. Les leaders de la D1 ukrainienne ont perdu 5-1 sur l'ensemble des deux matchs contre l'AEK Larnaca lors des barrages de l'Europa League de cette saison, et rencontrent à nouveau l'équipe chypriote après que l'AEK a été reversée en Europa Conference League.

Avant leurs premières rencontres, l'entraîneur du Dnipro-1, l'ancien milieu de terrain du Shakhtar, Oleksandr Kucher, avait déclaré : «L'AEK est une équipe extrêmement expérimentée qui a beaucoup joué en Europe. Il y a beaucoup d'internationaux dans l'équipe et ils ont un entraîneur espagnol expérimenté (José Luis Oltra) ». Cette remarque est toujours valable, mais l'AEK pourrait trouver le Dnipro-1 plus dynamique. L'équipe compte dans ses rangs le meilleur buteur de la compétition, Anton Dovbyk (5 buts), et a pris dix points lors de ses matches de phase de groupes, dont des victoires à domicile et à l'extérieur contre une autre équipe chypriote, l'Apollon Limassol.

Où se joue la finale cette année ?

L'Eden Arena, à Prague, en Tchéquie, a été choisie pour accueillir la finale de l'Europa Conference League de cette saison, le 7 juin 2023.

La Super Coupe de l'UEFA 2013 s'est déroulée à l'Eden Arena, le Bayern ayant battu Chelsea 5-4 aux tirs au but après un match nul 2-2 après prolongation. Deux ans plus tard, lors de la finale de l'EURO 2015 des moins de 21 ans, la Suède a battu le Portugal 4-3 aux tirs au but.