UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

UEFA Europa Conference League, les points chauds de la cinquième journée

Alors que Nice veut doubler la mise face au Partizan, la Fiorentina accueille İstanbul Başakşehir dans le Groupe A.

Dante, Luka Jović et  Declan Rice
Dante, Luka Jović et Declan Rice

La Fiorentina affronte l'İstanbul Başakşehir lors de la cinquième journée de l'UEFA Europa Conference League, alors que l'OGC Nice veut faire oublier son faux pas contre Slovacko.

Dans cet article présenté par Enterprise, nous sélectionnons nos traditionnels points chauds de la journée.

Qui se qualifie ?

Les huit vainqueurs de groupe se qualifient automatiquement pour les huitièmes de finale. Des barrages supplémentaires à élimination directe entre les huit deuxièmes de groupe et les équipes classées troisièmes des groupes de l'UEFA Europa League seront ensuite disputés avant les huitièmes de finale.

Jeudi 27 octobre
Groupe A: Fiorentina - İstanbul Başakşehir, Hearts - RFS
Groupe B: Anderlecht - FCSB, West Ham - Silkeborg
Groupe C: Villarreal - Hapoel Beer-Sheva, Austria Wien - Lech
Groupe D: Slovácko - Köln, Nice - Partizan
Groupe E: Vaduz - AZ Alkmaar, Dnipro-1 - Apollon Limassol
Groupe F: Molde - Djurgården, Shamrock Rovers - Gent
Groupe G: Ballkani - Slavia Praha, Sivasspor - CFR Cluj
Groupe H: Basel - Žalgiris, Slovan Bratislava - Pyunik

Les points chauds

La reprise acrobatique de Christian Kouamé (Fiorentina)

La Fiorentina veut chasser les doutes
« On ne peut pas tirer de conclusions sur un seul match », a déclaré l'entraîneur de la Fiorentina, Vincenzo Italiano, après la victoire 5-1 à domicile contre les Hearts lors de la quatrième journée. « Nous devons être constants. » La Viola a été inconstante toute la saison, et n'a pris qu'un seul point lors de ses deux premiers matches du Groupe A, mais elle peut éliminer tout doute persistant sur son avenir européen en accueillant İstanbul Başakşehir, le leader.

La Fiorentina a terminé l'aller à dix, s'inclinant 3-0, mais si l'équipe d'Emre Belözoğlu a obtenu d'excellents résultats cette saison, elle est également sujette à des défaillances de temps à autre. Elle était invaincue lors de ses 16 premiers matches cette saison avant de s'incliner 2-0 à domicile face à un Sivasspor en difficulté le week-end suivant, après avoir perdu deux points dans Groupe A lors d'un match nul 0-0 sur le terrain du RFS à Riga.

In revoir les temps forts de l'aller, Partizan 1-1 Nice

Nice pour le rachat
L'OGC Nice occupe la deuxième place du Groupe D et reçoit le Partizan Belgrade qui a trois points de plus. Les Aiglons ont fait match nul 1-1 à l'aller en Serbie, avec notamment un but dès la deuxième minute le 15 septembre signé Joe Bryan avant l'égalisation de Fousseni Diabaté.

Depuis, les joueurs de Lucien Favre enchaînent les hauts et le bas et voudront certainement faire oublier à leur public la défaite à domicile encaissée à dix contre le modeste Slovacko (1-2), alors que le but de Sofiane Diop les avait mis sur la bonne voie.

Fousseni Diabaté à nouveau buteur pour le Partizan Belgrade contre Cologne

West Ham face à la machine Silkeborg
Les Hammers sont assurés de continuer dans la compétition en février après avoir remporté leurs quatre premiers matches, mais la première place du groupe et les huitièmes de finale ne sont pas tout à fait dans la poche pour l'équipe de David Moyes. Désormais deuxième du Groupe B, Silkeborg est le dernier rival des Anglais et ce déplace à Londres après deux victoires spectaculaires 5-0 sur le FCSB.

Le corner direct de Silkeborg

L'équipe de Kent Nielsen est la meilleure attaque de cette phase de groupes, à égalité avec Villarreal avec 12 buts, et a marqué deux fois contre West Ham lors de la défaite 3-2 à domicile lors de la deuxième journée. « L'aller était serré, même si nous avons perdu contre West Ham », a déclaré Nielsen. « Nous verrons (lors des dernières journées) si nous pouvons en faire assez pour nous qualifier.»

Les matches de la sixième journée

Groupe A: RFS - Fiorentina (16h30), İstanbul Başakşehir - Hearts (16h30)
Groupe B: FCSB - West Ham (21 heures), Silkeborg - Anderlecht (21 heures)
Groupe C: Lech - Villarreal (21 heures), Hapoel Beer-Sheva - Austria Wien (21 heures)
Groupe D: Partizan - Slovácko (21 heures), Köln - Nice (21 heures)
Groupe E: Apollon Limassol - Vaduz (18h45), AZ Alkmaar - Dnipro-1 (18h45)
Groupe F: Djurgården - Shamrock Rovers (18h45), Gent - Molde (18h45)
Groupe G: Slavia Praha - Sivasspor (18h45), CFR Cluj - Ballkani (18h45)
Groupe H: Žalgiris - Slovan Bratislava (18h45), Pyunik - Basel (18h45)

À surveiller

• L'AZ Alkmaar mène le Groupe E avant la cinquième journée, mais son match à domicile contre le Dnipro-1, deuxième du classement, pourrait être crucial pour décider laquelle des deux équipes prendra la voie directe vers les huitièmes de finale. L'AZ a battu l'équipe ukrainienne 1-0 en déplacement lors de la première journée.

• Le rêve du Slavia est de disputer la finale de cette saison dans son propre stade. Son match de la cinquième journée à Ballkani semble gagnable, mais il doit également battre le Sivasspor à Prague lors de la sixième journée pour poursuivre l'aventure au printemps.

Où se joue la finale 2023

L'Eden Arena, à Prague, en Tchéquie, a été choisie pour accueillir la finale de l'Europa Conference League de cette saison, le 7 juin 2023.

La Super Coupe de l'UEFA 2013 s'est déroulée à l'Eden Arena, le Bayern ayant battu Chelsea 5-4 aux tirs au but après un match nul 2-2 après prolongation. Deux ans plus tard, lors de la finale de l'EURO 2015 des moins de 21 ans, la Suède a battu le Portugal 4-3 aux tirs au but.