Quarts de finale - 02/07/2016 - 21:00HEC (21:00 heure locale) - Stade de Bordeaux - Bordeaux
1-1
Allemagne l'emporte 6-5 aux tirs au but 

Allemagne - Italie 1-1 - 02/07/2016 - Page du match - UEFA EURO 2016

 
Le site officiel du football européen

Une finale avant l'heure

Publié: Vendredi, 1 juillet 2016, 21.50HEC
L'Italie, par la voix d'Antonio Conte, s'est clairement positionnée en outsider face "à la meilleure équipe du monde". Joachim Löw assume, conscient de la force de son équipe, mais se méfie quand même.
Une finale avant l'heure
Les Italiens ©Getty Images

Statistiques

AllemagneItalie

Buts marqués7
 
6
Possession (%)63
 
37
Nombre de tirs 108
 
47
cadrés37
 
19
non cadrés46
 
15
Tirs contrés25
 
13
sur le poteau4
 
2
Corners41
 
27
Hors-jeu12
 
3
Cartons jaunes11
 
18
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises69
 
81
Fautes subies62
 
70

Dossiers de presse

  • Dossier de presse (français)
Publié: Vendredi, 1 juillet 2016, 21.50HEC

Une finale avant l'heure

L'Italie, par la voix d'Antonio Conte, s'est clairement positionnée en outsider face "à la meilleure équipe du monde". Joachim Löw assume, conscient de la force de son équipe, mais se méfie quand même.

  • L'Allemagne n'a jamais battu l'Italie en huit matches de phase finale
  • L'Italie s'est inclinée lors de son dernier match amical face à l'Allemagne, 4-1, en mars dernier.
  • L'Allemagne n'a plus encaissé de buts dans un EURO depuis cinq matches
  • L'Italie possède onze joueurs sous la menace d'une suspension, dont Buffon, Bonucci, Chiellini et De Rossi
  • Candreva et Thiago Motta sont absents pour l'Italie, De Rossi est incertain

  • Venez jouer au Fantasy

Compositions probables
Allemagne : Neuer; Kimmich, Boateng, Hummels, Höwedes; Kroos, Khedira, Müller, Özil, Draxler; Gomez.
Absent: aucun
Incertain: aucun
Sous la menace d'une suspension : Boateng, Hummels, Khedira, Kimmich, Özil

Italie : Buffon; Barzagli, Bonucci, Chiellini; Florenzi, Sturaro, Parolo, Giaccherini, De Sciglio; Pellè, Éder.
Absent: Candreva (adducteurs), Thiago Motta (suspendu)
Incertain: De Rossi (cuisse)
Sous la menace d'une suspension : Barzagli, Bonucci, Buffon, Chiellini, De Rossi, De Sciglio, Éder, Insigne, Pellè, Sirigu, Zaza

Le contexte
Statistiquement, l'Italie part avec un avantage historique. Mais ce glorieux passé de la Squadra Azzura n'est plus trop d'actualité. À Bordeaux, l'Italie affronte les champions du monde 2014 et fait profil bas. Buffon comme le sélectionneur Antonio Conte n'ont pas manqué de superlatifs élogieux pour décrire l'Allemagne. "Meilleure du monde", "la plus complète", "une organisation parfaite", "un obstacle qui semble insurmontable"... Cela n'a pas eu l'air de surprendre ni Mezut Özil ni Joachim Löw, qui reste méfiant avant cette rencontre, sans se défiler. L'Allemagne est prête, convaincue de son potentiel et veut assumer son statut. "Nous allons tout faire pour gagner, nous voulons devenir champions et je suis convaincu que nous pouvons atteindre notre objectif" a ajouté le milieu de terrain allemand.

Les déclarations
Joachim Löw, sélectionneur de l'Allemagne
Nous avons beaucoup analysé le jeu de l'Italie et ce n'est pas seulement une très bonne équipe sur le plan défensif. Ils savent aussi trouver des solutions offensives. Nous sommes prêts par rapport à ça et nous sommes conscients de la difficulté qui nous attend demain. Il va falloir trouver un bon équilibre entre l'attaque et la défense. Ne pas commettre d'erreurs et savoir aussi prendre sa chance. Nous sommes confiants car nous sommes conscients de nos qualités, de notre potentiel de ce que nous pouvons accomplir. Je ne sais pas si De Rossi va jouer mais je crois que ce n'est pas un problème pour l'Italie, qui a d'autres solutions. Il faut rester méfiant avec eux, toujours s'attendre à la surprise du chef. On sait que chaque match peut être le dernier maintenant, les joueurs sont très concentrés, ils ont beaucoup travaillé. Nous avons notre idée sur le match, nous pouvons nous appuyer sur des mécanismes bien rôdés. 

Antonio Conte, sélectionneur de l'Italie
Je pense que l'Allemagne est l'équipe la plus complète du monde. C'est encore plus fort que l'Espagne. Elle a des principes de jeu, une organisation de jeu, des joueurs de grand talent. Nous les avons beaucoup étudiés, mais on veut être bon, on veut essayer de leur faire mal. Il va falloir exploiter nos qualités comme contre l'Espagne mais faire encore plus. Contre l'Espagne, nous avons été extraordinaire mais face à l'Allemagne, il faudra faire quelque chose de super extraordinaire. Nous avons beaucoup appris de notre défaite contre eux en mars dernier, nous en avons tiré les enseignements. J'avais dit à ce moment qu'il y avait un grand écart entre nous, on verra demain si cet écart s'est réduit.

Le saviez-vous ?
L'entraîneur des gardiens allemands Andreas Köpke a sorti un penalty lors de la confrontation entre les deux équipes (phase de groupes) de l'EURO '96, un arrêt qui a éliminé l'Italie. Suivez Allemagne-Italie

Suivez le match sur les réseaux sociaux (#GERITA)
@EURO2016
EURO2016 sur Facebook
UEFA EURO sur Instagram

Mis à jour le: 02/07/16 2.17HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2016/matches/round=2000449/match=2017903/prematch/preview/index.html#une+finale+avant+lheure