Le site officiel du football européen

Maintenant, les Albanais "vont prier"

Publié: Lundi, 20 juin 2016, 0.30HEC
De Gianni De Biasi à Lorik Cana en passant par Armando Sadiku, tous les Albanais ont raconté leur joie et leur fierté d'avoir rendu heureux les supporters et les gens de leur pays et espèrent jouer encore au moins un match.
par Chris Burke
de Stade de Lyon
Maintenant, les Albanais "vont prier"
Les Albanais fêtent leur première victoire dans un EURO ©Getty Images
SSI Err
Publié: Lundi, 20 juin 2016, 0.30HEC

Maintenant, les Albanais "vont prier"

De Gianni De Biasi à Lorik Cana en passant par Armando Sadiku, tous les Albanais ont raconté leur joie et leur fierté d'avoir rendu heureux les supporters et les gens de leur pays et espèrent jouer encore au moins un match.

Arlind Ajeti, défenseur de l'Albanie et Homme du match
Le cœur que nous avons mis, nos cœurs d'Albanais et notre état d'esprit combattant, c'est ce qui rend cette victoire spéciale. On a joué les uns pour les autres, on s'est battu tous ensemble. Nous sommes vraiment contents, nous avons cru jusqu'à la fin que nous pouvions gagner dans ce tournoi. Et nous l'avons fait !

Gianni De Biasi, sélectionneur de l'Albanie 
Je suis sûr que nous avons apporté beaucoup de joie aux fans albanais. Pas seulement aux Albanais du pays, mais à ceux du monde entier. Nous avons obtenu ce pour quoi nous nous sommes battus lors des deux premiers matches : il nous manquait seulement de marquer. Nous avons tenu en échec une équipe de qualité qui avait seulement concédé deux buts en éliminatoires. Nous y sommes arrivés grâce à notre cœur, notre qualité et notre force mentale.

Nous devons nous préparer comme si nous allions jouer vendredi ou samedi, donc nous avons cinq ou six jours. Nous allons regarder les autres matches et analyser nos adversaires potentiels, car je pense que nous avons la capacité de créer des problèmes à n'importe quelle équipe - même les plus grandes. Nous avons gagné en confiance ce soir. Il nous a fallu deux matches pour rentrer pleinement dans ce tournoi, et j'espère bien que nous pourrons y rester. Je suis quelqu'un de positif, et je pense que nous le méritons.

Armando Sadiku, attaquant de l'Albanie
C'est, bien sûr, une énorme émotion. Nous avons déjà rempli notre objectif et nous sommes vraiment très contents. Je suis très heureux d'avoir marqué mais le mérite en revient à toute l'équipe. C'était indescriptible et un grand moment de voir tous ces supporters albanais, de les voir si heureux et de les voir célébrer cette victoire. 

Lorik Cana, défenseur de l'Albanie
C'est un sentiment incroyable. Les gars ont fait tellement de sacrifices durant ce tournoi et on a récolté les fruits de tout ce travail. On a eu le mérite de continuer à aller de l'avant et de ne pas baisser la tête après les premiers matches. On a déjà réussi notre EURO en présentant un bon niveau de jeu et en donnant une bonne image de notre pays. Maintenant, on va prier pour que cela tourne en notre faveur pour une qualification.

On est dans un endroit fantastique dans les Côtes-d'Armor, on va décompresser un peu en faisant un tour sur la plage et puis on va reprendre l'entraînement en espérant jouer encore au moins un match. Je ne ressens que du plaisir, une équipe nationale c'est complètement différent d'un club, on a une responsabilité autrement plus forte sur nos épaules, on ressent une plus grande fierté quand cela marche. On est dans un pays encore en voie de développement où les gens ont encore un quotidien très difficile, la plupart sont émigrés et travaillent à l'étranger. On les a rendus très heureux. On est donc plus que fiers. 

Anghel Iordănescu, sélectionneur de la Roumanie
Une défaite reste une défaite, et nous sommes désolés de ce résultat. D'autant que c'est sur une erreur de notre défense que nous concédons le but. En deuxième période, nous avons essayé d'imposer notre style de jeu et de mettre le pied sur le ballon. Je pense que les supporteurs albanais ont transmis beaucoup d'énergie à leur équipe et que ça les a aidés à marquer.

Si je pense que nous méritons de nous qualifier ? Oui et non. Sans victoire, ce n'est pas mérité. J'ai dit hier que c'était le match d'une génération, et c'est vrai : la qualification aurait été une récompense du travail accompli par cette génération. Ils ont fait tout leur possible pour l'atteindre.

Nicolae Stanciu, milieu de terrain de la Roumanie
Je suis très, très déçu. Je ne trouve pas les mots pour exprimer ce que je ressens et le fait que nous ayons déçu des millions de personnes qui croyaient en nous. Je trouve que nous avons contrôlé le tempo de cette rencontre, nous sans nous créer d'occasions franches : nous n'avons pas été assez décisifs face au but. Ils ont marqué en fin de première période et ça a tout changé.

Mis à jour le: 14/07/16 19.52HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2016/matches/round=2000448/match=2017894/postmatch/quotes/index.html#maintenant+albanais+vont+prier