Le site officiel du football européen

Del Bosque ne sous-estime pas l'Irlande

Publié: Mercredi, 13 juin 2012, 22.22HEC
Favori au moment d'affronter l'Eire, le sélectionneur de l'Espagne Vicente del Bosque accepte ce statut mais souligne les qualités adverses.
par Paul Bryan
de Gdansk
Del Bosque ne sous-estime pas l'Irlande
Vicente del Bosque face aux médias mercredi ©Getty Images
Publié: Mercredi, 13 juin 2012, 22.22HEC

Del Bosque ne sous-estime pas l'Irlande

Favori au moment d'affronter l'Eire, le sélectionneur de l'Espagne Vicente del Bosque accepte ce statut mais souligne les qualités adverses.

Favori au moment d'affronter la République d'Irlande, jeudi dans la deuxième journée du Groupe C de l'UEFA EURO 2012, le sélectionneur de l'Espagne Vicente del Bosque accepte ce statut mais souligne les qualités adverses de l'équipe de Giovanni Trapattoni.

Les champions en titre ont été contraints au nul 1-1 contre l'Italie tandis que leur adversaire est déjà presque dos au mur suite à sa défaite 3-1 contre la Croatie.

Vicente del Bosque, sélectionneur de l'Espagne
On ne sous-estime jamais un adversaire. Je n'ai jamais vu de larges victoires entre l'équipe d'Espagne et l'équipe d'Irlande. Je pense que c'est une équipe qui jouera défensif pendant tout le match et qui va tenter le contre.

L'Irlande à des joueurs qui sont grands, qui sont forts. Elle peut représenter un danger pour nous. Ils ont une équipe capable de pratique un football qui peut nous gêner. Ils possèdent également des attaquants dangereux. Nous allons avoir des difficultés dans ce match comme dans n'importe quel autre, on espère pouvoir combattre ces difficultés et pouvoir les surmonter.

Giovanni Trapattoni, sélectionneur de l'Eire
Nous savons que ce sera difficile car l'Espagne et la meilleure équipe et possède des joueurs très importants. Mais regardez la dernière finale de l'UEFA Champions League, où le FC Bayern München était favori : ils ont obtenu 17 corners, alors que Chelsea n'en a obtenu qu'un seul mais a remporté le trophée. Cela montre que dans le football, tout est possible. Je pense que psychologiquement nous avons surmonté notre défaite lors de la première journée. Lors de la dernière séance d'entraînement, j'ai vu le même enthousiasme que d'habitude.

Nous croyons à nouveau en nous-mêmes et en nos capacités. L'Espagne est une équipe dotée d'une grande technique, nous le savons. Il sera important de les priver d'espace, surtout en milieu de terrain. Je pense que ce sera la meilleure solution pour nous.

Mis à jour le: 14/06/12 10.26HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2012/matches/round=15172/match=2003332/prematch/preview/index.html#du+vert+dans+la+roja