Le site officiel du football européen

Bilić : "On en rêvait"

Publié: Dimanche, 10 juin 2012, 23.58HEC
Les réactions des sélectionneurs Slaven Bilić et Giovanni Trapattoni suite à la victoire 3-1 de la Croatie sur la République d'Irlande dans le Groupe C.
par Sam Adams
de Stade Municipal de Poznan
Bilić : "On en rêvait"
Celebrations (Croatia) ©Getty Images

Statistiques des matches

République d'IrlandeCroatie

Buts marqués1
 
3
Possession (%)45
 
55
Nombre de tirs 13
 
15
Tirs cadrés5
 
9
Tirs non cadrés8
 
6
Tirs arrêtés1
 
4
Tirs sur les poteaux0
 
0
Corners1
 
7
Hors-jeu2
 
1
Cartons jaunes1
 
2
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises12
 
18
Fautes subies18
 
12

Classements

Légende :

J: Joués   
pts: Points   
Mis à jour le: 21/11/2017 14:46 HEC
Publié: Dimanche, 10 juin 2012, 23.58HEC

Bilić : "On en rêvait"

Les réactions des sélectionneurs Slaven Bilić et Giovanni Trapattoni suite à la victoire 3-1 de la Croatie sur la République d'Irlande dans le Groupe C.

Les réactions des sélectionneurs Slaven Bilić et Giovanni Trapattoni suite à la victoire 3-1 de la Croatie sur la République d'Irlande dans le Groupe C.

Ce soir, on a affronté une équipe techniquement douée, mais chaque match peut réserver une surprise dans ce tournoi
Giovanni Trapattoni
On a bien préparé le match et on connaissait parfaitement l'Irlande. On pensait être la meilleure équipe, mais rien n'est jamais sûr
Slaven Bilić

Giovanni Trapattoni, sélectionneur de la République d'Irlande
Demain, on fera le point sur la première période. Hier, j'ai dit qu'on était prêts à livrer une bonne prestation, mais on a pris un but après deux minutes – un but évitable mais Shay (Given) avait trois ou quatre joueurs devant lui. Il ne pouvait pas voir le ballon.

Ils méritaient d'être devant à la pause car ils dominaient largement dans l'entrejeu. J'ai essayé de modifier certaines choses à la mi-temps et je voulais préserver un peu Robbie. J'ai fait entrer (Simon) Cox et (Jon) Walters, et c'est allé un peu mieux. On est complètement fautifs sur le premier but – on était sans doute un peu tendus - et le deuxième est intervenu à un moment crucial.

On va voir où en sont les joueurs au niveau physique. Si je décide de sortir un joueur du onze pour le prochain match, ce ne sera pas nécessairement une sanction. L'Espagne n'a qu'un point. On doit se relever psychologiquement. On croit en nos forces. Ce soir, on a affronté une équipe techniquement douée, mais chaque match peut réserver une surprise dans ce tournoi.

Slaven Bilić, sélectionneur de la Croatie
J'espérais un tel résultat. On a bien préparé le match et on connaissait parfaitement l'Irlande. On pensait être la meilleure équipe, mais rien n'est jamais sûr. On les avait croisés en amical en août 2011. On n'avait pas bien joué mais, ce soir, on a été bien plus performants dans le jeu vers l'avant.

Je félicite mes joueurs et les supporters des deux camps. L'ambiance était grandiose et le match agréable à suivre. Je suis pleinement satisfait de notre prestation. On a contrôlé le milieu et nos ailiers ont créé le danger. L'Irlande n'avait plus perdu depuis 14 rencontres, alors on peut être fiers de l'avoir battue.

Ils ont marqué sur une erreur de notre part. Ça arrive, un moment de déconcentration sur coup de pied arrêté. On n'est jamais contents de prendre un but, mais on a bien réagi. Dès le coup d'envoi, j'étais persuadé qu'on était plus forts et qu'on avait de grandes chances de l'emporter.

On rêvait d'être dans cette position. On a trois points et on est en tête du groupe. On va jouer deux équipe de qualité mais je suis sûr que l'Irlande ne va rien lâcher contre l'Espagne et l'Italie.

Mis à jour le: 12/06/12 0.04HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2012/matches/round=15172/match=2003324/postmatch/quotes/index.html#revait