Le site officiel du football européen

Le Danemark surprend les Pays-Bas

Publié: Samedi, 9 juin 2012, 20.11HEC
Pays-Bas 0-1 Danemark
L'un des favoris au tapis dès son premier match. C'est la première sensation de la compétition.
par Tom Kell
de Stade du Metalist
Le Danemark surprend les Pays-Bas
Michael Krohn-Dehli a été l'unique buteur de la rencontre en première période ©AFP/Getty Images

Statistiques des matches

Pays-BasDanemark

Buts marqués0
1
Possession (%)53
 
47
Nombre de tirs 28
 
8
Tirs cadrés8
 
8
Tirs non cadrés20
 
0
Tirs arrêtés3
 
4
Tirs sur les poteaux1
 
0
Corners11
 
4
Hors-jeu1
 
2
Cartons jaunes1
 
2
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises8
 
12
Fautes subies11
 
8

Classements

Légende :

J: Joués   
pts: Points   
Mis à jour le: 21/11/2017 14:46 HEC
Publié: Samedi, 9 juin 2012, 20.11HEC

Le Danemark surprend les Pays-Bas

Pays-Bas 0-1 Danemark
L'un des favoris au tapis dès son premier match. C'est la première sensation de la compétition.

Il y a 20 ans, le Danemark montait sur le toit de l'Europe alors que personne ne l'attendait. Au stade du Metalist de Kharkiv, ce fut un peu la même chose : peu de monde comptaient sur les Danois dans ce Groupe B de l'EURO 2012, qualifié de groupe de la mort.

Mais les joueurs de Morten Olsen ont déjoué tous les pronostics et s'offrent la première sensation de la compétition en mettant fin à une série de 45 années sans victoire contre les Pays-Bas. Les Oranje peuvent se mordre les doigts : ils ont eu les occasions pour l'emporter.

Comme on pouvait s'y attendre au vu des statistiques offensives des deux formations, le jeu penchait très rapidement vers le but de Stephan Andersen. L'aisance technique des joueurs de Bert van Marwijk ne mettait pas longtemps à s'exprimer, Arjen Robben, Ibrahim Afellay s'y essayaient. Robin Van Persie aussi. Les offensives pleuvaient mais sans précision. Alors que les Néerlandais flirtaient avec les 70 % de possession de balle, ils allaient plier sur la première véritable incursion danoise dans leur partie de terrain. Michael Krohn-Dehli récupérait un ballon mal dégagé à l'entrée de la surface, éliminait Mark Van Bommel d'un puissant coup de rein et croisait sa frappe du gauche devant Maarten Stekelenburg (0-1, 24e). 

Le joueur du Brøndby IF devenait ainsi le premier joueur à marquer en terre ukrainienne dans ce tournoi. Il permettait surtout aux siens de se libérer et de tenter des gestes qu'ils n'auraient pas osé faire quelques minutes plus tôt. Peu à peu malgré tout, les Pays-Bas reprenaient leur marche vers les cages gardées par Andersen. Le gardien de l'Évian Thonon-Gaillard FC qui était tout prêt d'une bourde monumentale lorsqu'il dégageait directement sur Arjen Robben qui filait au but et ne trouvait pas mieux que le poteau droit danois (36e). Affelay (39e) et Van Persie (42e) ne faisaient pas mieux. À la pause les Pays-Bas étaient derrière malgré 13 tirs. Le Danemark, lui, avait cadré 100 % de ses 5 frappes.

Le Danemark était beaucoup plus entreprenant en 2e période mais manquait parfois d'engagement offensif pour vraiment se montrer dangereux. Car les Pays-Bas, eux, ne relâchaient pas la pression. L'enjeu était trop important avec des rencontres à suivre contre l'Allemagne et le Portugal. L'armada offensive étaient complétée par l'entrée de Rafael van der Vaart et Klaas-Jan Huntelaar lequel butait rapidement sur Andersen (74e). Les supporters scandinaves tremblaient jusqu'au bout sous les coups de butoir de leur voisin. Mais le Danemark qu'on imaginait souffre douleur du groupe B venait bien de donner la leçon à celui qui se voyait peut être déjà trop tôt premier de la classe.

Mis à jour le: 11/06/12 0.37HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2012/matches/round=15172/match=2003321/postmatch/report/index.html#les+pays+bas+defaits

Composition

Pays-Bas

Pays-Bas

Danemark

Danemark

1
StekelenburgMaarten Stekelenburg (GA)
1
AndersenStephan Andersen (GA)
2
Van der WielGregory van der Wiel
Substitution85
3
KjærSimon Kjær
3
HeitingaJohn Heitinga
4
AggerDaniel Agger (C)
6
Van BommelMark van Bommel (C)
Yellow Card67
5
S. PoulsenSimon Poulsen
Yellow Card78
8
N. De JongNigel de Jong
Substitution71
6
JacobsenLars Jacobsen
10
SneijderWesley Sneijder
7
KvistWilliam Kvist
Yellow Card81
11
RobbenArjen Robben
8
EriksenChristian Eriksen
Substitution74
13
VlaarRon Vlaar
9
Krohn-DehliMichael Krohn-Dehli
Goal24
15
WillemsJetro Willems
10
RommedahlDennis Rommedahl
Substitution84
16
Van PersieRobin van Persie
11
BendtnerNicklas Bendtner
20
AfellayIbrahim Afellay
Substitution71
21
ZimlingNiki Zimling

Remplaçants

12
VormMichel Vorm (GA)
16
LindegaardAnders Lindegaard (GA)
22
KrulTim Krul (GA)
22
SchmeichelKasper Schmeichel (GA)
4
MathijsenJoris Mathijsen
2
C. PoulsenChristian Poulsen
5
BoumaWilfred Bouma
12
BjellandAndreas Bjelland
7
KuytDirk Kuyt
Substitution85
13
OkoreJores Okore
9
HuntelaarKlaas-Jan Huntelaar
Substitution71
14
SchöneLasse Schöne
Substitution74
14
SchaarsStijn Schaars
15
SilberbauerMichael Silberbauer
17
StrootmanKevin Strootman
17
PedersenNicklas Pedersen
18
L. de JongLuuk de Jong
18
WassDaniel Wass
19
NarsinghLuciano Narsingh
19
J. PoulsenJakob Poulsen
21
BoulahrouzKhalid Boulahrouz
20
KahlenbergThomas Kahlenberg
23
Van der VaartRafael van der Vaart
Substitution71
23
MikkelsenTobias Mikkelsen
Substitution84

Entraîneur

Bert van Marwijk (NED) Morten Olsen (DEN)

Arbitre

Damir Skomina (SVN)

Arbitres assistants

Primož Arhar (SVN), Matej Žunič (SVN)

Quatrième arbitre

Pavel Královec (CZE)

Arbitres assistants supplémentaires

Matej Jug (SVN), Slavko Vinčić (SVN)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement