Le site officiel du football européen

Les Bleus au service minimum

Publié: Mercredi, 13 octobre 2010, 0.59HEC
France 2-0 Luxembourg
Karim Benzema et Yoann Gourcuff ont marqué les buts d'une victoire qui peut paraître étriquée à Metz. Mais la France reste leader du Groupe D.
par Vincent Hahn
de Stade municipal Saint-Symphorien

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...

Statistiques des matches

FranceLuxembourg

Buts marqués2
 
0
Possession (%)0
100
Nombre de tirs 18
 
1
Tirs cadrés9
 
1
Tirs non cadrés8
 
0
Tirs arrêtés0
 
0
Tirs sur les poteaux0
 
0
Corners4
 
0
Hors-jeu1
 
0
Cartons jaunes1
 
2
Cartons rouges0
1
Fautes commises13
 
13
Fautes subies12
 
13

Classements

Légende :

J: Joués   
pts: Points   
Mis à jour le: 21/11/2017 14:45 HEC
Publié: Mercredi, 13 octobre 2010, 0.59HEC

Les Bleus au service minimum

France 2-0 Luxembourg
Karim Benzema et Yoann Gourcuff ont marqué les buts d'une victoire qui peut paraître étriquée à Metz. Mais la France reste leader du Groupe D.

Face à la formation de Luc Holtz, l’équipe de France conserve la première place du classement du Groupe D des éliminatoires de l'UEFA EURO 2012 avec une victoire obtenue sans briller sur le Luxembourg, après ses deux victoires sur la Bosnie-Herzégovine et la Roumanie.

Autres contenus

Les Luxembourgeois partaient assurément dans la peau de l’outsider, puisqu’en 15 confrontations entre les deux formations, les Français l’avaient emporté 13 fois, la seule victoire luxembourgeoise remontant à... 1914.

Dès les premiers tours de cadran, l’impression est nette. Les deux tours jumelles du milieu de terrain français, Abou Diaby et son capitaine Alou Diarra, faisaient la loi avec leurs grands compas. Malgré le siège dans les 30 derniers mètres luxembourgeois, les ballons étaient plutôt cafouillés par des Bleus parfois empruntés techniquement.

Les protégés de Luc Holtz décidaient de fermer la boutique avec six défenseurs. Dans ces conditions, difficile pour les Bleus de faire autre chose que de ressembler à une équipe de handball en phase offensive, basculant le jeu d’un côté à l’autre jusqu’à trouver la faille dans laquelle s’engouffrer. Pas un hasard donc si les premières occasions étaient des frappes lointaines de Gaël Clichy, puis de Abou Diaby ensuite (11e et 13e).

Comme souvent en pareil cas, c’était par un coup de pied arrêté que la France ouvrait le score. Gourcuff se chargeait de tirer le corner concédé par Jonathan Joubert suite à une frappe de Philippe Mexès, et trouvait Benzema, complètement seul au second poteau.

Laisser un attaquant de sa trempe aussi libre de tout marquage ne pardonnait pas. L’enchaînement contrôle pied droit – frappe de l’extérieur du gauche finissait dans le petit filet opposé, avec l’aide du poteau (23e). Malgré quelques tentatives toujours lointaines de Gourcuff et Diaby, les Bleus retournaient au vestiaire avec ce seul petit but d’avance, alors que le Luxembourg n’avait pas tiré une seule fois au but.

Les affaires ne s’arrangeaint pas pour le Luxembourg, réduit à dix dès la 54e, après le deuxième avertissement récolté par René Peters, pour un tacle dangereux sur Gourcuff. La tendance aperçue en première période ne fléchissait pas.

Il fallait cette percée de Diaby sur le côté droit à la 65e pour réveiller les tribunes. Son centre en retrait était repris en force par Gourcuff, mais Joubert se fendait d’une intervention décisive. Partie remise pour le meneur de jeu français, qui d’une frappe tendue de 25m donnait un avantage confortable à la France à la 76e. Entré en jeu, le Stéphanois Dimitri Payet était une nouvelle le passeur décisif pour le Lyonnais. Malgré une tête de Gourcuff et une frappe de Nasri dans les arrêts de jeu, les Français se contentent de ces deux buts.

En manque d’inspiration et de précison, les Bleus ont assuré l’essentiel, avec une victoire étriquée mais qui pourrait bien valoir cher à l’heure des bilans. Les joueurs de Laurent Blanc ont maintenant rendez-vous en amical contre l'Angleterra, à Londres, le 17 novembre, en amical.

Mis à jour le: 27/09/14 1.35HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2012/matches/round=15171/match=2002084/postmatch/report/index.html#au+service+minimum

Composition

France

France

Luxembourg

Luxembourg

1
LlorisHugo Lloris (GA)
1
JoubertJonathan Joubert (GA)
2
RéveillèreAnthony Réveillère
3
BlaiseGuy Blaise
4
RamiAdil Rami
Yellow Card42
4
HoffmannEric Hoffmann
5
MexèsPhilippe Mexès
5
SchnellTom Schnell
8
GourcuffYoann Gourcuff
Goal76
6
PetersRené Peters (C)
Yellow Card30
Red Card54
9
HoarauGuillaume Hoarau
Substitution73
8
BettmerGilles Bettmer
Substitution84
10
BenzemaKarim Benzema
Goal22
Substitution63
10
PayalBen Payal
15
MaloudaFlorent Malouda
Substitution63
11
C. LeweckCharles Leweck
18
A. DiarraAlou Diarra (C)
13
JoachimAurélien Joachim
Substitution53
19
DiabyAbou Diaby
14
LaterzaTom Laterza
Substitution69
22
ClichyGaël Clichy
17
MutschMario Mutsch

Remplaçants

16
MandandaSteve Mandanda (GA)
12
OberweisMarc Oberweis (GA)
3
SakhoMamadou Sakho
2
KintzigerKim Kintziger
6
L. DiarraLassana Diarra
7
StrasserJeff Strasser
Substitution69
7
RémyLoïc Rémy
Substitution73
9
Da MotaDaniel Da Mota
Substitution84
11
NasriSamir Nasri
Substitution63
15
JänischMathias Jänisch
13
GameiroKevin Gameiro
16
KitengeJoël Kitenge
Substitution53
14
PayetDimitri Payet
Substitution63
18
GersonLars Gerson

Entraîneur

Laurent Blanc (FRA) Luc Holtz (LUX)

Arbitre

Matej Jug (SVN)

Arbitres assistants

Robert Zirnstein (SVN), Milan Kogej (SVN)

Quatrième arbitre

Slavko Vinčić (SVN)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement