Le site officiel du football européen

La France gagne le sommet

Publié: Dimanche, 3 juin 2007, 0.58HEC
France - Ukraine 2-0
Les individualités bleues ont fait la différence en seconde période, pour venir à bout d'une solide Ukraine et prendre la tête du Groupe B.
par Christian Châtelet
La France gagne le sommet
@Getty Images
Publié: Dimanche, 3 juin 2007, 0.58HEC

La France gagne le sommet

France - Ukraine 2-0
Les individualités bleues ont fait la différence en seconde période, pour venir à bout d'une solide Ukraine et prendre la tête du Groupe B.

La France a pris samedi la tête du Groupe B des éliminatoires de l'UEFA EURO 2008™ en dominant l'ancien co-leader ukrainien, au prix d'une belle seconde période.

Gestes de génie
Les Français larguent leur adversaire au classement, ainsi que l'Ecosse, qui ne jouait pas, et se placent en tête devant l'Italie, qui a battu les Féroé (2-1). Après une première période besogneuse, face à la rugosité venue de l'Est, les Français ont fait la différence grâce à Franck Ribéry et Nicolas Anelka, sur deux gestes de génie.

Deux équipes diminuées
Difficile de dire laquelle des deux équipes battues par l'Italie lors de la dernière Coupe du Monde de la FIFA était la plus handicapée par les absences. Le sélectionneur Oleh Blokhin déplorait celles d'Andryi Shevchenko, Serhiy Rebrov, Artem Milevskiy et Andriy Vorobey dans sa ligne d'attaque. Raymond Domenech faisait sans son capitaine Patrick Vieira, son arrière droit Willy Sagnol ni le meilleur buteur du pays en activité Thierry Henry.

Nasri en meneur de jeu
Il y avait dans de la place, chez les Bleus pour cette fameuse nouvelle génération, emmenée par Samir Nasri, François CLerc ou Jérémy Toulalan. Le premier, qui fêtera ses 20 ans dans quelques jours, recevait la responsabilité due à un n°10. Il répondait présent dès la 7e minute en faussant compagnie à son ombre d'un soir Maxym Kalynychenko pour inquiéter Oleksandr Shovkovskiy.

Occasions ukrainiennes
Comme prévu par Blokhin, la France avait l'initiative, la possession et la domination territoriale. Mais avec Anelka seul en pointe, elle n'avait pas les meilleures occasions en première période. Car les quarts de finalistes du Mondial se montraient habiles sur les coups de pied arrêtés, talon d'Achille français depuis plus d'un an. Volodymyr Yezerskiy manquait de méduser les tribunes bleuies à la demande de Domenech en coupant au second poteau un long coup franc (14e).

Shovkovski veille
Quelques secondes plus tard, le futur attaquant du Liverpool FC Voronin décadrait de peu une frappe flottante (19e). Sur un corner, Taras Mikhalik mettait Grégory Coupet à contribution en délivrant une tête piquée (20e). Shovkovski, lui, s'en tirait avec une belle sortie au poing devant Florent Malouda (39e) et un ballon cantonné dans ses 30m que les Bleus ne parvenaient pas à rapprocher de la ligne.

La délivrance vient de Ribéry
Ce geste décisif manquant allait venir en seconde période. Nasri servait Clerc (tête retournée, arrêt de Shovkovskiy, 48e) puis Anelka (frappe à ras de terre au ras du poteau, 50e). L'attaquant du Bolton Wanderers FC était encore près de marquer en se heurtant au gardien ukrainien de nouveau (53e). Toujours aussi puissants et enfin précis, les Français maintenaient les Jaunes dans le rouge. Puis sur une ouverture de Claude Makelele, Ribéry réussissait un contrôle parfait de l'extérieur du droit pour déborder Shovkovskiy qui s'inclinait enfin (1-0, 57e).

L'exploit d'Anelka
Après un petit passage à vide sans conséquence, les Bleus doublaient la mise sur un exploit personnel d'Anelka. Servi par Florent Malouda, il réussissait un coup du sombrero dans la surface et marquait d'un reprise du gauche (2-0, 71e). Résignés, les Ukrainiens se bornaient à limiter les dégâts. Ils attendent maintenant les Bleus le 21 novembre pour le dernier match du groupe. Sauf faux-pas français, il faudra gagner.

Rendez-vous à Auxerre
Les Français, eux, se tournent vers Auxerre, où ils recevront la Géorgie pour le début des matches retour, mercredi, après leur victoire de l'aller.

Mis à jour le: 03/06/07 10.28HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2008/matches/round=2241/match=83983/postmatch/report/index.html#la+france+gagne+sommet

Composition

France

France

Ukraine

Ukraine

23
CoupetGrégory Coupet (GA)
1
ShovkovskiyOlexandr Shovkovskiy (GA) (C)
3
AbidalÉric Abidal
2
NesmachniyAndriy Nesmachniy
5
GallasWilliam Gallas
Yellow Card78
5
YezerskiyVolodymyr Yezerskiy
Substitution78
13
ClercFrançois Clerc
6
RusolAndriy Rusol
15
ThuramLilian Thuram (C)
13
ChygrynskiyDmytro Chygrynskiy
6
MakeleleClaude Makelele
3
GaiOlexiy Gai
7
MaloudaFlorent Malouda
4
TymoshchukAnatoliy Tymoshchuk
Yellow Card85
8
ToulalanJérémy Toulalan
9
GusevOleh Gusev
11
NasriSamir Nasri
Substitution81
15
MikhalikTaras Mikhalik
22
RibéryFranck Ribéry
Goal57
19
KalynychenkoMaxym Kalynychenko
Substitution64
39
AnelkaNicolas Anelka
Goal71
Substitution77
10
VoroninAndriy Voronin
Substitution72

Remplaçants

1
LandreauMickaël Landreau (GA)
23
StartsevMaksym Startsev (GA)
4
L. DiarraLassana Diarra
Substitution81
8
ShelayevOleh Shelayev
9
CisséDjibril Cissé
Substitution77
14
LevchenkoEvgen Levchenko
Substitution78
10
GovouSidney Govou
18
NazarenkoSerhiy Nazarenko
17
SquillaciSébastien Squillaci
21
RotanRuslan Rotan
Substitution64
18
A. DiarraAlou Diarra
17
VaschukVladyslav Vaschuk
21
EscudéJulien Escudé
16
VorobeyAndriy Vorobey
Substitution72

Entraîneur

Raymond Domenech (FRA) Oleh Blokhin (UKR)

Arbitre

Luis Medina Cantalejo (ESP)

Arbitres assistants

Victoriano Giraldez Carrasco (ESP), Antonio Artero Gallardo (ESP)

Quatrième arbitre

Carlos Megia Davila (ESP)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement