Le site officiel du football européen

Sur le toit de l'Europe

Publié: Lundi, 30 juin 2008, 0.59HEC
Allemagne 0-1 Espagne
Les Espagnols sont champions d'Europe. Ils attendaient ça depuis 44 ans. Le sélectionneur ibère Luis Aragonés part sur un grand succès.
par Xavier Cerf
Sur le toit de l'Europe
Les joueurs espagnols en liesse ©Getty Images

Statistiques des matches

AllemagneEspagne

Buts marqués0
1
Tirs cadrés1
 
7
Tirs non cadrés2
 
5
Corners4
 
7
Fautes commises22
 
19
Cartons jaunes2
 
2
Cartons rouges0
 
0

Classements

Publié: Lundi, 30 juin 2008, 0.59HEC

Sur le toit de l'Europe

Allemagne 0-1 Espagne
Les Espagnols sont champions d'Europe. Ils attendaient ça depuis 44 ans. Le sélectionneur ibère Luis Aragonés part sur un grand succès.

L'Espagne a remporté l'UEFA EURO 2008™, 44 ans après sa dernière victoire dans la compétition. Fernando Torres est l'unique buteur de la rencontre.

Incertain, Michael Ballack était bel et bien présent au coup d'envoi. Une bonne nouvelle pour l'Allemagne. Torsten Frings était également titulaire dans l'entrejeu. Côté espagnol, un seul changement aussi : le milieu Cesc Fàbregas remplaçait numériquement le buteur David Villa, blessé lors de la demi-finale remportée face à la Russie (3-0). Fernando Torres était aligné seul en pointe.

L'Allemagne semblait plus libérée en début de rencontre mais la première situation dangereuse était espagnole. Superbe passe de Xavi Hernández en profondeur pour Andrés Iniesta. Ce dernier crochetait son adversaire et centrait, Christoph Metzelder dégageait en catastrophe et manquait de tromper son propre gardien, auteur d'une belle parade sur le coup (14e). Deuxième belle occasion pour l'Espagne : Sergio Ramos centrait au deuxième poteau, Torres sautait plus haut que Per Mertesacker et trouvait le poteau de la tête (23e).

Les Allemands répondaient via Ballack mais sa demi-volée du droit était contrée par la défense espagnole (25e). L'Espagne prenait alors le jeu à son compte et allait marquer sur une action un peu curieuse. Xavi sollicitait Torres dans la profondeur, le ballon semblait sans danger pour l'Allemagne, mais l'attaquant espagnol accélérait, prenait Philipp Lahm de vitesse et piquait son ballon au-devant de Lehmann. 1-0 pour la Roja (33e). C'était aussi le score à la pause.

Surprise au retour des vestiaires : Lahm était remplacé par Marcell Jansen. Cela ne perturbait guère une Espagne bien en place et toujours dominatrice. Silva n'était pas loin d'inscrire le deuxième but, mais son tir du gauche était hors cadre (54e). Joachim Löw, le sélectionneur allemand, décidait de booster ses troupes en sortant Thomas Hitzlsperger, un milieu, pour aligner Kevin Kuranyi, un attaquant (58e).

Cela avait le mérite de réveiller l'Allemagne, Ballack était tout près de tromper Casillas d'une volée du droit (60e). Mais la réaction allemande était de courte durée. L'Espagne se procurait deux balles de match : Lehmann sauvait son camp sur une tête plongeante de Ramos (67e), puis Frings repoussait un tir d'Iniesta sur sa ligne (68e).

L'attaquant allemand, Mario Gomez, dont le père est espagnol, entrait en jeu pour les dix dernières minutes. Torres avait auparavant céder sa place à Daniel Güiza (78e). Ce dernier s'illustrait en remettait de la tête pour Marcos Senna qui se jetait et manquait le ballon de très peu à bout portant (81e). Les Espagnols tenaient bons et pouvaient fêter leur deuxième titre de champions d'Europe.

Mis à jour le: 18/11/14 15.58HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2008/matches/round=15096/match=301696/postmatch/report/index.html#sur+toit+leurope