Le site officiel du football européen

L'Allemagne s'impose dans la douleur

Publié: Jeudi, 26 juin 2008, 0.58HEC
Allemagne 3-2 Turquie
Les Allemands joueront la finale à Vienne. C'est Philippe Lahm qui a donné la victoire aux siens dans un finish "à la turque".
par Xavier Cerf
L'Allemagne s'impose dans la douleur
Philipp Lahm a marqué le but qu mène les Allemand en finale ©Getty Images

Statistiques des matches

AllemagneTurquie

Buts marqués3
 
2
Tirs cadrés3
 
11
Tirs non cadrés4
 
6
Corners2
 
8
Fautes commises14
 
15
Cartons jaunes0
2
Cartons rouges0
 
0

Classements

Publié: Jeudi, 26 juin 2008, 0.58HEC

L'Allemagne s'impose dans la douleur

Allemagne 3-2 Turquie
Les Allemands joueront la finale à Vienne. C'est Philippe Lahm qui a donné la victoire aux siens dans un finish "à la turque".

Les Allemands ont remporté la première demi-finale de l'UEFA EURO 2008TM au terme d'un match fou. La Turquie sort du tournoi la tête haute.

On ne change pas une équipe qui gagne : l'Allemagne se présentait avec l'équipe victorieuse du Portugal en quarts de finale. Joachim Löw aurait sûrement aimé aligner son milieu défensif, Torsten Frings, mais pas totalement remis de sa blessure, il s'installait sur le banc. Fatih Terim, le sélectionneur turc, ne pouvait compter que sur 14 joueurs disponibles ! En cause : les blessures et les suspensions. Mehmet Topal, habituellement milieu défensif, reculait d'un cran. Semih Şentürk était aligné seul en pointe.

Guère perturbée par ces mésaventures, la Turquie jouait le coup à fond et mettait une première fois la défense allemande à rude épreuve. Lahm commettait une erreur défensive qui profitait à Hamit Altıntop. Le milieu turc tirait du droit mais Lehmann repoussait la tentative du pied (8e). Les joueurs de Terim étaient totalement décrispés : Ayhan Akman glissait en retrait, à hauteur du point de penalty, à Kazım Kazım qui frappait instantanément du droit sur la barre transversale (14e).

Et ce qui devait arriver arriva... La Turquie ouvrait la marque via Uğur Boral. Le centre de Sabri Sarıoğlu était repris par Kazım Kazım, encore une fois sur la transversale, mais cette fois-ci Uğur Boral était là pour reprendre le ballon à bout portant et marquer (22e). La réplique allemande allait être terrible : Podolski centrait côté gauche pour la reprise de l'extérieur du pied droit au premier poteau de Schweinsteiger qui égalisait (26e).

Les Turcs continuaient néanmoins de gêner l'Allemagne par un jeu court et technique. Mais la belle organisation des hommes de Terim n'était pas à l'abri de quelques défaillances. Sur l'une d'elles, Podolski s'échappait jusqu'au but adverse, sa frappe puissante du gauche passait au-dessus (34e). La Turquie ne fléchissait pas et se créait les situations les plus dangereuses de la première période.

Frings remplaçait Rolfes, blessé, au retour des vestiaires. Les Allemands, plus concernés en cette deuxième période, prenaient possession du ballon. Peu d'occasions en revanche des deux côtés... Uğur Boral pénétrait dans la surface de réparation depuis le côté gauche, se remettait sur son pied droit et frappait. Lehmann captait le cuir sans souci (73e). Côté allemand, un tir puissant du gauche du milieu Hitzlsperger passait tout près de la lucarne droite du gardien turc (73e).

Mais les dix dernières minutes de jeu étaient complètement folles. L'Allemagne prenait l'avantage. Rüştü Reçber passait complètement au travers sur un centre de Lahm, Klose, en renard des surfaces, en profitait pour pousser le ballon de la tête dans le but vide (79e). Puis la Turquie, coutumière du fait, égalisait : Semih Şentürk coupait un centre de Sabri Sarıoğlu du gauche au premier poteau (86e). Mais ce sont les Allemands qui jouaient un mauvais tour à leurs adversaires. Lahm, malheureux sur l'égalisation, donnait la victoire à son pays d'un tir puissant du droit à bout portant (90e). L'Allemagne jouera bien la finale dimanche 29 juin prochain, soit face à l'Espagne, soit contre la Russie.

Mis à jour le: 02/02/12 15.43HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2008/matches/round=15095/match=301697/postmatch/report/index.html#lallemagne+simpose+dans+douleur

Composition

Allemagne

Allemagne

Turquie

Turquie

1
LehmannJens Lehmann (GA)
1
Rüştü ReçberRüştü Reçber (GA) (C)
3
FriedrichArne Friedrich
3
Hakan BaltaHakan Balta
6
RolfesSimon Rolfes
Substitution46
4
Gökhan ZanGökhan Zan
7
SchweinsteigerBastian Schweinsteiger
Goal26
6
Mehmet TopalMehmet Topal
11
KloseMiroslav Klose
Goal79
Substitution90+2
7
Mehmet AurélioMehmet Aurélio
13
BallackMichael Ballack (C)
9
Semih ŞentürkSemih Şentürk
Yellow Card53
Goal86
15
HitzlspergerThomas Hitzlsperger
16
Uğur BoralUğur Boral
Goal22
Substitution84
16
LahmPhilipp Lahm
Goal90
18
Kazım-RichardsColin Kazım Richards
Substitution90+2
17
MertesackerPer Mertesacker
19
Ayhan AkmanAyhan Akman
Substitution81
20
PodolskiLukas Podolski
20
Sabri SarıoğluSabri Sarıoğlu
Yellow Card90+4
21
MetzelderChristoph Metzelder
22
Hamit AltıntopHamit Altıntop

Remplaçants

12
EnkeRobert Enke (GA)
12
Tolga ZenginTolga Zengin (GA)
23
AdlerRené Adler (GA)
2
Servet ÇetinServet Çetin
2
JansenMarcell Jansen
Substitution90+2
5
Emre BelözoğluEmre Belözoğlu
4
FritzClemens Fritz
10
Gökdeniz KaradenizGökdeniz Karadeniz
Substitution84
5
WestermannHeiko Westermann
11
Tümer MetinTümer Metin
Substitution90+2
8
FringsTorsten Frings
Substitution46
13
Emre GüngörEmre Güngör
9
GomezMario Gomez
21
Mevlüt ErdinçMevlüt Erdinç
Substitution81
10
NeuvilleOliver Neuville
14
TrochowskiPiotr Trochowski
18
BorowskiTim Borowski
19
OdonkorDavid Odonkor
22
KuranyiKevin Kuranyi

Entraîneur

Joachim Löw (GER) Fatih Terim (TUR)

Arbitre

Massimo Busacca (SUI)

Arbitres assistants

Matthias Arnet (SUI), Stéphane Cuhat (SUI)

Quatrième arbitre

Peter Fröjdfeldt (SWE)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement