Quarts de finale - 22/06/2008 - 20:45HEC (20:45 heure locale) - Ernst-Happel-Stadion - Vienne
0-0
Espagne l'emporte 4-2 aux tirs au but 

Espagne - Italie 0-0 - 22/06/2008 - Page du match - UEFA EURO 2008

 
Le site officiel du football européen

Puyol exige le meilleur de l'Espagne

Publié: Samedi, 21 juin 2008, 22.45HEC
Fervent admirateur de la mentalité de gagnant des Italiens, Carles Puyol demande à ce que l'Espagne soit "à son meilleur niveau" pour éliminer les champions du monde.
par Graham Hunter
de Ernst-Happel-Stadion
Puyol exige le meilleur de l'Espagne
Carles Puyol espère que ses coéquipiers espagnols donneront le meilleur d'eux-mêmes ©Getty Images

Statistiques

EspagneItalie

Buts marqués12
 
3
Nombre de tirs 117
 
53
Tirs cadrés51
 
17
Tirs non cadrés47
 
29
Tirs arrêtés0
 
0
Tirs sur les poteaux3
 
1
Corners35
 
23
Hors-jeu15
 
15
Cartons jaunes8
 
9
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises114
 
70
Fautes subies116
 
79
Publié: Samedi, 21 juin 2008, 22.45HEC

Puyol exige le meilleur de l'Espagne

Fervent admirateur de la mentalité de gagnant des Italiens, Carles Puyol demande à ce que l'Espagne soit "à son meilleur niveau" pour éliminer les champions du monde.

A la veille du quart de finale de l'UEFA EURO 2008™ entre les deux équipes à Vienne, le défenseur de l'Espagne Carles Puyol a rendu hommage à la mentalité de gagnant des footballeurs italiens. Il pense jouer le plus grand test de sa carrière.

Admirateur
A part aux Jeux Olympiques, l'Espagne n'a jamais battu les Azzurri en compétition et pourtant, les supporteurs espagnols y croient après avoir vu David Villa offrir à l'Espagne une victoire 1-0 en match amical fin mars entre les deux pays, et surtout au vu de la forme des Espagnols en phase de groupes. L'Espagne a en effet pris neuf points sur neuf possibles tandis que l'Italie a éprouvé des difficultés à se qualifier. En tant qu'ami proche de Demetrio Albertini, ancien milieu de terrain du FC Barcelona et de l'Italie, et fervent admirateur de Paolo Maldini, Puyol sait à quoi s'attendre : "J'admire la mentalité du football italien. Chaque joueur italien joue à son meilleur niveau et j'adore ça dans le sport."

Albertini son ami
Albertini, désormais vice-président de la Fédération italienne de football, a passé une année aux côtés de Puyol au Camp Nou en 2005. Le capitaine du Barça affirme le contacter depuis que l'Italie s'est qualifiée pour les quarts de finale mardi. "Ces derniers jours, depuis qu'on connaît nos adversaires en quart de finale, j'ai beaucoup discuté avec Albertini parce que c'est un copain", dit-il. "On a discuté du match, plaisanté sur lequel d'entre nous sera éliminé. Je ferai de mon mieux pour que ce soit nous en demi-finales, mais je lui ai quand même souhaité bonne chance."

Toni dangereux
L'Espagne sera sans doute gênée dans sa quête de demi-finale par Luca Toni, que Puyol devrait marquer au Ernst-Happel-Stadion. Si l'attaquant du FC Bayern München n'a pas encore trouvé le chemin des filets lors de la phase finale, il n'en reste pas moins dangereux avec notamment cinq réalisations en éliminatoires. "Il n'a peut-être pas marqué mais les buts viennent à ses pieds", prévient Puyol. Ce sera une bataille physique, il est très solide mais il me faudra surtout rester concentré sur lui pendant les 90 minutes et ne lui laisser aucune chance. L'Italie est une équipe solide qui n'a pas besoin de bien jouer pour gagner. On devra être à notre meilleur niveau pour les battre."

Mis à jour le: 22/06/08 23.42HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2008/matches/round=15094/match=301702/prematch/focus/index.html#puyol+exige+meilleur+lespagne