Quarts de finale - 21/06/2008 - 20:45HEC (20:45 heure locale) - St. Jakob-Park - Bâle
1-3
Russie s'impose après prolongation  

Pays-Bas - Russie 1-3 - 21/06/2008 - Page du match - UEFA EURO 2008

 
Le site officiel du football européen

Semak explique le succès russe

Publié: Samedi, 21 juin 2008, 21.45HEC
Le capitaine russe Sergei Semak félicite ses coéquipiers mais demandait à ses défenseurs d'être à leur meilleur niveau face aux Pays-Bas en quarts de finale de l'UEFA EURO 2008™. Il a été écouté.
par Pavel Gognidze
de Leogang
Semak explique le succès russe
Les Russes fêtent leur qualification en quarts de finale ©Getty Images

Statistiques

Pays-BasRussie

Buts marqués10
 
7
Nombre de tirs 78
 
87
Tirs cadrés31
 
32
Tirs non cadrés32
 
44
Tirs arrêtés0
 
0
Tirs sur les poteaux1
 
4
Corners11
 
41
Hors-jeu12
 
12
Cartons jaunes5
 
10
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises75
 
94
Fautes subies61
 
88
Publié: Samedi, 21 juin 2008, 21.45HEC

Semak explique le succès russe

Le capitaine russe Sergei Semak félicite ses coéquipiers mais demandait à ses défenseurs d'être à leur meilleur niveau face aux Pays-Bas en quarts de finale de l'UEFA EURO 2008™. Il a été écouté.

La liesse qui a suivi la qualification pour les quarts de finale de l'UEFA EURO 2008™ s'est dissipée et le capitaine de la Russie Sergei Semak se concentrait sur le match décisif de samedi contre les Pays-Bas. Après la victoire, les mots du capitaine prononcés avant le match sont riches d'enseignements.

Récupération
"On mérite d'être en quarts de finale, mais c'est vraiment maintenant qu'on doit montrer de quoi on est capables, contre des adversaires très solides", affirme le joueur de 32 ans. "Maintenant, on doit récupérer et bien se préparer même si on n'a que quelques jours." Avec des succès sur la Grèce et sur la Suède, la Russie s'est merveilleusement bien remise de sa défaite contre l'Espagne lors du premier match. Semak explique : "C'est déjà grâce à notre bonne condition physique. Puis, on n'a pas changé de style par rapport au match de l'Espagne. Dans ce match, on a fait preuve de malchance. On a commis beaucoup d'erreurs. Mais on a continué à jouer de la même manière, c'est-à-dire en exploitant nos points forts, la vitesse et notre mouvement."

Capitaine
Semak porte le brassard de capitaine de la Russie en Autriche et en Suisse, une décision du sélectionneur Guus Hiddink qui l'a surpris, étant donné qu'il retournait en équipe nationale en mai après une absence de près de deux ans. Le joueur du FC Rubin Kazan déclare : "La confiance de l'entraîneur qui m'a invité dans l'équipe pour une telle compétition me fait très plaisir. Ca n'arrive pas à tous les joueurs d'avoir une telle occasion. C'est d'autant plus surprenant que je suis immédiatement devenu capitaine." Mais il n'hésite pas non plus à encenser ses camarades, notamment l'attaquant Andrei Arshavin, capitaine avant lui, qui s'est montré fantastique à son retour de suspension contre les Suédois.

Pavlyuchenko leader
"C'est un homme très ouvert, qui peut changer le cours d'un match. C'est la vedette de l'équipe de Russie, cela ne fait aucun doute. Comme Yuri Zhirkov, impressionnant", dit-il. Il ne tarit pas d'éloges pour l'attaquant Roman Pavlyuchenko. "Je pense que Roman Pavlyuchenko est la grande révélation à ce jour. Il a toujours bien joué en championnat de Russie où il a terminé meilleur buteur les deux dernières saisons. Mais je pense que personne ne s'attendait à ce qu'il joue comme ça au Championnat d'Europe [de l'UEFA]. Je n'ai jamais douté de la classe de Zhirkov, mais il semble que Palvyuchenko soit devenu l'un des leaders de cette équipe."

Clé du succès
La Russie étant pourtant offensive dans l'esprit, Semak pense que la solidité défensive sera la clé du succès contre les Pays-Bas. "On devra être très prudent en défense. L'attaque néerlandaise n'a jamais été aussi forte. Je pense que Ruud Van Nistelrooy, Rafael van der Vaart et Wesley Sneijder jouent le tournoi de leur vie. Nos arrières latéraux Zhirkov et [Aleksandr] Anyukov aiment aller de l'avant et ils le font bien, mais ils ne doivent pas oublier leurs tâches défensives. Il ne faut pas qu'ils s'emportent." Cela dit, Semak ne prévoit pas un changement radical d'approche. "Je ne pense pas qu'on changera notre style de jeu, on ira vers l'avant. Si on peut éviter les erreurs à l'arrière alors on a nos chances. La Hollande est une bonne équipe qui a reçu beaucoup d'éloges. Mais on joue au football. Sur la pelouse, tout peut arriver. On posera autant de problème que possible aux Néerlandais."

Mis à jour le: 21/06/08 23.44HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2008/matches/round=15094/match=301701/prematch/focus/index.html#semak+explique+succes+russe