Le site officiel du football européen

Ljungberg et le choc des cultures

Publié: Lundi, 16 juin 2008, 20.45HEC
Fredrik Ljungberg s'attend à un choc des cultures lors de la rencontre entre la Suède et la Russie dans le Groupe D pour une place en quarts de finale de l'UEFA EURO 2008™.
par Ian Holyman
de Stadion Tivoli Neu
Ljungberg et le choc des cultures
Le Suédois Fredrik Ljungberg ne sait pas s'il devra se montrer plus offensif ou défensif contre les Russes ©Getty Images

Statistiques

RussieSuède

Buts marqués7
 
3
Nombre de tirs 87
 
33
Tirs cadrés32
 
12
Tirs non cadrés44
 
18
Tirs arrêtés0
 
0
Tirs sur les poteaux4
 
1
Corners41
 
10
Hors-jeu12
 
7
Cartons jaunes10
 
3
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises94
 
49
Fautes subies88
 
40
Publié: Lundi, 16 juin 2008, 20.45HEC

Ljungberg et le choc des cultures

Fredrik Ljungberg s'attend à un choc des cultures lors de la rencontre entre la Suède et la Russie dans le Groupe D pour une place en quarts de finale de l'UEFA EURO 2008™.

Fredrik Ljungberg s'attend à un choc des cultures lors de la rencontre entre la Suède et la Russie dans le Groupe D pour une place en quarts de finale de l'UEFA EURO 2008™.

"Clash de styles"
En vertu de leur meilleure différence de but, les Suédois peuvent se contenter d'un match nul pour atteindre les quarts de finale, tandis que leurs adversaires au système offensif doivent gagner. Ljungberg pense que le match du Stadion Tivoli Neu sera celui des contrastes. "On va assister à un clash de styles de jeu", prévient le capitaine suédois dont l'équipe est celle (ex aequo) présentant le moins grand nombre de tirs dans la compétition. "Je pense qu'on a bien joué contre la Grèce et l'Espagne. Il aurait pu y avoir plus de vitesse mais on a besoin de trouver un rythme stable pour jouer notre jeu."

Défense solide
Ljungberg avoue cependant qu'il doit légèrement jouer contre nature lors de cette compétition puisqu'il a adopté une attitude défensive contre l'Espagne avant que David Villa, avec son but de dernière minute, ne ruine le travail de l'arrière-garde scandinave. Le milieu de terrain du West Ham United FC affirme que son rôle mercredi dépendra de la formation russe. "Je vais devoir attendre leur onze de départ pour voir s'ils ont l'intention d'être offensifs ou non", explique le joueur (31 ans). "Ce sera très ouvert, les Russes voudront beaucoup attaquer mais ça ne nous gêne pas. Je pense que le match sera équilibré demain et j'espère qu'on arrivera à mieux attaquer que contre l'Espagne."

Ibrahimović incertain
Côté offensif justement, les Suédois comptent principalement sur Zlatan Ibrahimović mais s'inquiètent pour son genou fragile. L'attaquant du FC Internazionale Milano devait quitter le terrain à la pause contre l'Espagne et le sélectionneur Lars Lagerbäck semblait plus que sceptique concernant la participation du joueur à Innsbruck. Ljungberg reconnaît l'importance d'Ibrahimović si les Suédois veulent passer la phase de groupes pour leur quatrième grande compétition de suite. "C'est un excellent footballeur et on veut nos meilleurs joueurs sur le terrain", insiste Ljungberg. "Mais il a un problème au genou donc il faudra être patient. Il est grand et les Espagnols ne savaient pas comment le contrer dans les airs. Les Russes sont sans doute meilleurs dans les airs mais c'est un joueur très important pour nous."

Mis à jour le: 18/06/08 22.53HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2008/matches/round=15093/match=300705/prematch/focus/index.html#ljungberg+choc+cultures