Le site officiel du football européen

Arshavin montre la voie des quarts

Publié: Jeudi, 19 juin 2008, 0.59HEC
Russie 2-0 Suède
Emmenés par leur capitaine Andrei Arshavin, les Russes éliminent la Suède.
par Paul Bryan
de Stadion Tivoli Neu
Arshavin montre la voie des quarts
Le Russe Andrei Arshavin a marqué le deuxième but de son pays ©Getty Images

Statistiques des matches

RussieSuède

Buts marqués2
 
0
Tirs cadrés9
 
7
Tirs non cadrés11
 
6
Corners12
 
4
Fautes commises14
 
15
Cartons jaunes3
 
2
Cartons rouges0
 
0

Classements

Mis à jour le: 27/06/2012 12:17 HEC

Légende :

J: Joué(s)   
pts: Points   
Publié: Jeudi, 19 juin 2008, 0.59HEC

Arshavin montre la voie des quarts

Russie 2-0 Suède
Emmenés par leur capitaine Andrei Arshavin, les Russes éliminent la Suède.

Emmenée par son capitaine Andrei Arshavin, la Russie de Guus Hiddink a réussi à dépasser la Suède dans le Groupe D de l'UEFA EURO 2008. La voilà en quarts de finale, face aux Pays-Bas, à Bâle.

La Russie devait gagner pour déloger son adversaire de la deuxième place, derrière l'Espagne. Elle s'est montrée supérieure aux Nordiques dans tous les compartiments du jeu. Présent sur tout le front de l'attaque, Arshavin, qui revenait de deux matches de suspension, fut l'artisan de cette victoire historique pour son pays.

Le joueur du FC Moskva manquait d'ouvrir le score à la 13e minute de la tête et sur une frappe quelques instants plus tard. Mais les deux tentatives étaient non cadrées. La troisième, en revanche, un lob au débotté, obligeait Andreas Isaksson à réaliser une jolie claquette. Sur le corner suivant, la volée du gauche de Yuriy Zhirkov frôlait le poteau suédois.

Sans surprise, la défense suédoise finissait par céder, à la 24e minute, sur une action collective terminée par Roman Pavlyuchenko, sur une passe courte d'Aleksandr Anyukov. La réaction suédoise ne se faisait pas attendre. Servi en profondeur, Henrik Larsson déposait une tête sur la barre d'Igor Akinfeev (27e). Moins de dix minutes plus tard, c'était au tour des Russes de toucher la barre, par Pavlyunchenko, sur une action similaire à celle du but. Mais les Suédois finissaient le plus fort la première période.

Pourtant, un nouveau mouvement ultrarapide mené par les petits gabarits russes avait raison des velléités scandinaves après 5 minutes en seconde période. A la conclusion, sur une nouvelle passe de Zhirkov, Arshavin couronnait son retour. Pour ne pas sortir de la compétition dès ce soir, il fallait deux buts au moins aux Suédois. C'est la raison pour laquelle Lagerbäck décidait de faire entrer Kim Källström.

L'entrée en jeu du Lyonnais était loin d'effacer toute menace sur le but suédois. En fin de rencontre, face à un adversaire qui se livrait sans obtenir d'occasion, les Russes gâchaient plusieurs chances d'alourdir le score. Battue lors de la première journée mais montant en puissance, la formation du Néerlandais Hiddink va-t-elle résister à la tornade orange ? C'est l'un des quarts de finale les plus excitants qui se présente.

Mis à jour le: 06/10/14 12.40HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2008/matches/round=15093/match=300705/postmatch/report/index.html#arshavin+montre+voie