Le site officiel du football européen

Priorité à la défense pour Willy Sagnol

Publié: Vendredi, 13 juin 2008, 14.00HEC
Malgré l’incapacité des Bleus à marquer contre la Roumanie, le latéral droit affirme que la priorité française face aux Pays-Bas sera de ne pas encaisser de but.
par David Valverde
de Berne
Priorité à la défense pour Willy Sagnol
Willy Sagnol et le Roumain Adrian Mutu ©Getty Images

Statistiques

Pays-BasFrance

Buts marqués10
 
1
Nombre de tirs 78
 
47
Tirs cadrés31
 
13
Tirs non cadrés32
 
24
Tirs arrêtés0
 
0
Tirs sur les poteaux1
 
0
Corners11
 
12
Hors-jeu12
 
3
Cartons jaunes5
 
7
Cartons rouges0
1
Fautes commises75
 
61
Fautes subies61
 
56
Publié: Vendredi, 13 juin 2008, 14.00HEC

Priorité à la défense pour Willy Sagnol

Malgré l’incapacité des Bleus à marquer contre la Roumanie, le latéral droit affirme que la priorité française face aux Pays-Bas sera de ne pas encaisser de but.

Malgré l’incapacité des Bleus à marquer contre la Roumanie, le latéral droit Willy Sagnol affirme que la priorité française face aux Pays-Bas vendredi dans le Groupe C de l'UEFA EURO 2008™ sera de ne pas encaisser de but.

D’abord défendre
Les milieux de terrain collant aux quatre défenseurs et les latéraux se concentrant sur leurs tâches défensives, les Bleus ont été solides face aux Roumains mais pas vraiment créatifs. Quand certains en appellent aux velléités offensives, Willy Sagnol pense au contraire qu’il serait imprudent de changer soudainement de philosophie. "Ces dernières années, notre priorité a été de défendre", confirme le défenseur du FC Bayern München.

Débat sans fin

"On sait que si on reste solide on a de bonnes chances de l’emporter. Avec des joueurs comme Thierry Henry, Karim Benzema, Franck Ribéry et Nicolas Anelka on a des chances de marquer." Quant à savoir si lui-même pourrait se permettre de jouer de façon plus aventureuse, Willy Sagnol refuse de promettre quoi que ce soit. "C’est un débat sans fin. La priorité c’est de ne pas prendre de but. Après, que ce soit moi ou les autres latéraux, si on a l’occasion on essaierai de le faire."

Entrées poussives
La défense de l’équipe de France fait aujourd’hui autorité avec seulement cinq buts concédés lors des douze dernières rencontres. Cette force à l’arrière, et la réputation française de commencer ses compétitions au ralenti, laissent croire à Willy Sagnol que les Bleus parviendront à se sortir du "groupe de la mort". "Je ne sais pas pourquoi on a du mal à rentrer dans les tournois. Mais des fois c’est bien de rentrer lentement et de s’améliorer durant la compétition."

Spectacle ou efficacité ?
Se référant à la Coupe du monde de la FIFA 2006 où les hommes de Raymond Domenech avaient également débuté par un nul face à la Suisse, Sagnol a réagi : "A la Coupe du monde 2006, la France et l'Italie n'étaient pas les plus spectaculaires mais sont allées au bout. Et puis, les vérités d'aujourd'hui ne sont pas celles de demain. L'Espagne et l'Argentine avaient fait un premier tour flamboyant avant de s'écrouler. Maintenant, si on allait plus vite, ce ne serait pas mal non plus, je ne dis pas le contraire."

Le danger batave

L’attitude prudente de l’ancien joueur de l’AS Monaco semble avoir été influencé par la performance étonnante des Hollandais face à l’Italie, lundi. "Ils ont été impressionnants. Offensivement, ils ont réussi à trouver les solutions contre une Italie dont, normalement, la défense est le point fort", considère-t-il. "Devant, les Pays-Bas vont très vite avec Sneijder, van der Vaart ou Kuyt. Leur potentiel offensif est énorme, c'est la clef du match."

Mis à jour le: 13/06/08 11.33HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2008/matches/round=15093/match=300694/prematch/focus/index.html#priorite+defense+pour+willy+sagnol