Le site officiel du football européen

Svěrkoš fait plier la Suisse

Publié: Dimanche, 8 juin 2008, 0.59HEC
Suisse 0-1 République tchèque
Comme il y a quatre ans, le pays hôte perd le match d’ouverture 1-0. Svěrkoš premier buteur.
par Xavier Cerf
Svěrkoš fait plier la Suisse
Václav Svěrkoš (Czech Republic) ©Getty Images

Statistiques des matches

SuisseRép. tchèque

Buts marqués0
1
Tirs cadrés7
 
4
Tirs non cadrés5
 
2
Corners6
 
3
Fautes commises18
 
21
Cartons jaunes3
 
0
Cartons rouges0
 
0

Classements

Légende :

J: Joué(s)   
pts: Points   
: teams currently qualified for the final tournament   
: teams running for the play-offs   
Mis à jour le: 05/06/2015 18:20 HEC
Publié: Dimanche, 8 juin 2008, 0.59HEC

Svěrkoš fait plier la Suisse

Suisse 0-1 République tchèque
Comme il y a quatre ans, le pays hôte perd le match d’ouverture 1-0. Svěrkoš premier buteur.

Comme il y a quatre ans, le pays hôte perd le match d’ouverture 1-0. À l’instar du Portugal face à la Grèce, la Suisse s’est donc inclinée contre la République tchèque. Dominatrice, la sélection helvète commence bien mal son tournoi. La faute en partie à Václav Svěrkoš, premier buteur de la compétition.

Tranquillo Barnetta et Patrick Müller, tous deux incertains durant la semaine, sont bien sur la pelouse. L’ex-défenseur de l’OL occupe l’axe de la défense aux côtés de Philippe Senderos. Côté tchèque, Jan Koller est seul en pointe tandis que Milan Baroš est sur le banc des remplaçants.

Les Suisses entrent dans la partie sans faire de complexes. Le premier tir du tournoi est déclenché par Alexander Frei dès la 3e minute. Le premier quart d’heure est enlevé, chacune des deux équipes jouant les coups à fond. Les Helvètes sont un brin plus tranchant. Berhami (16e) et Inler (19e) trouvent les gants de Čech. Ce dernier doit encore une fois s'interposer devant Frei tout prêt de reprendre le ballon à bout portant (21e). Côté tchèque, seul un centre de David Jarolím était venu auparavant causé quelques tracas au portier suisse Diego Benaglio (14e).

Après 25 premières minutes soutenues, le rythme baisse d’un ton. Les hommes de Köbi Kuhn commettent quelques petites erreurs sur le plan défensif, sans conséquence toutefois. La République tchèque prend les commandes de la rencontre. Mais c’est le pays co-organisateur qui se montre à nouveau dangereux. Barnetta récupère le ballon au milieu du terrain et transmet rapidement à Frei. Le buteur suisse décoche une frappe puissante aux 25 mètres. Čech repousse des deux points sur Streller, qui est signalé hors jeu (36e). La fin de la période est marquée par les larmes de Frei. L’attaquant, victime d’une faute de Grygera, sort du terrain. Un vrai coup dur pour la Suisse.

C’est Hakan Yakin qui remplace l’attaquant du BV Borussia Dortmund. Et comme en début de première période, c’est la Suisse qui prend les rênes du match. Les mouvements offensifs se multiplient. Magnin et Yakin, sur coup franc, tentent leur chance de loin (49e), mais les filets ne tremblent pas. Koller est alors remplacé par Václav Svěrkoš (56e). Cela ne change pas grand-chose puisque la domination est toujours suisse. Yakin est proche d’ouvrir le score sur une tête aux six mètres mais ça passe à côté.

Au plus fort de la domination des rouges, la République tchèque poignarde son adversaire. Après un mauvais renvoi de la défense suisse, le ballon revient en jeu à proximité de la surface de réparation des locaux. Les défenseurs suisses sont lobés. Václav Svěrkoš trompe le gardien helvète d'un tir croisé de l’extérieur du pied droit (71e). Kuhn fait entrer Vonlanthen au détriment de Lichtsteiner (75e) pour donner plus de poids à son attaque. Cinq minutes plus tard, le joueur de Salzbourg trouve la transversale du droit après que Čech eut repoussé une tentative de Barnetta. Derdiyok supplée Behrami (84e). On assiste à une véritable attaque défense. Les Tchèques sont à la limite de la rupture. En vain. La Suisse n’est pas récompensée et devra battre la Turquie mercredi 11 juin pour avoir une chance de s’extirper du Groupe A.

Mis à jour le: 25/01/12 14.47HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2008/matches/round=15093/match=300682/postmatch/report/index.html#sverkos+fait+plier+suisse

Composition

Suisse

Suisse

République tchèque

Rép. tchèque

1
BenaglioDiego Benaglio (GA)
1
ČechPetr Čech (GA)
3
MagninLudovic Magnin
Yellow Card59
2
GrygeraZdeněk Grygera
4
SenderosPhilippe Senderos
3
PolákJan Polák
5
LichtsteinerStephan Lichtsteiner
Substitution75
4
GalásekTomáš Galásek
8
InlerGökhan Inler
6
JankulovskiMarek Jankulovski
9
A. FreiAlexander Frei (C)
Substitution46
7
SionkoLibor Sionko
Substitution83
11
StrellerMarco Streller
9
KollerJan Koller
Substitution56
15
FernandesGelson Fernandes
14
JarolímDavid Jarolím
Substitution87
16
BarnettaTranquillo Barnetta
Yellow Card90+3
20
PlašilJaroslav Plašil
19
BehramiValon Behrami
Substitution84
21
UjfalušiTomáš Ujfaluši (C)
20
MüllerPatrick Müller
22
RozehnalDavid Rozehnal

Remplaçants

18
ZuberbühlerPascal Zuberbühler (GA)
16
BlažekJaromír Blažek (GA)
21
JakupovićEldin Jakupović (GA)
23
ZítkaDaniel Zítka (GA)
2
DjourouJohan Djourou
5
KováčRadoslav Kováč
Substitution87
6
HuggelBenjamin Huggel
8
FeninMartin Fenin
7
CabanasRicardo Cabanas
10
SvěrkošVáclav Svěrkoš
Substitution56
Goal71
10
Hakan YakinHakan Yakin
Substitution46
11
VlčekStanislav Vlček
Substitution83
12
DerdiyokEren Derdiyok
Substitution84
13
KadlecMichal Kadlec
13
GrichtingStéphane Grichting
15
BarošMilan Baroš
14
GygaxDaniel Gygax
17
MatějovskýMarek Matějovský
17
SpycherChristoph Spycher
18
SivokTomáš Sivok
22
VonlanthenJohan Vonlanthen
Substitution75
Yellow Card76
19
SkácelRudolf Skácel
23
P. DegenPhilipp Degen

Entraîneur

Jakob Kuhn (SUI) Karel Brückner (CZE)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement