Quarts de finale - 26/06/2004 - 20:45HEC (19:45 heure locale) - Estádio Algarve - Faro-Loulé
0-0
Pays-Bas l'emporte 5-4 aux tirs au but 

Suède - Pays-Bas 0-0 - 26/06/2004 - Page du match - UEFA EURO 2004

Le site officiel du football européen

Les Oranges au rendez-vous

Publié: Dimanche, 27 juin 2004, 0.52HEC
Suède - Pays-Bas 0-0 a.p. (4-5 aux t.a.b.)
Au bout du suspense et face à un adversaire redoutable, les Pays-Bas accèdent au dernier carré.
par Christian Châtelet
Les Oranges au rendez-vous
Olof Mellberg bute sur le gardien des Pays-Bas Edwin van der Sar depuis le point de penalty ©Getty Images

Statistiques des matches

SuèdePays-Bas

Buts marqués0
 
0
Tirs cadrés8
 
9
Tirs non cadrés7
 
11
Corners5
 
10
Fautes commises23
 
29
Cartons jaunes2
 
3
Cartons rouges0
 
0

Classements

Publié: Dimanche, 27 juin 2004, 0.52HEC

Les Oranges au rendez-vous

Suède - Pays-Bas 0-0 a.p. (4-5 aux t.a.b.)
Au bout du suspense et face à un adversaire redoutable, les Pays-Bas accèdent au dernier carré.

Au bout du suspense et face à un adversaire redoutable, les Pays-Bas accèdent au dernier carré pour la 5e fois. Mercredi à l'Estádio José Alvalade, à Lisbonne, les Pays-Bas rencontreront le Portugal lors de la première demi-finale. Pour la Suède, qui avait déjà perdu au-delà du temps réglementaire il y a deux ans en Coupe du Monde (la FIFA), la déception est grande.

Pour la troisième et dernière fois, l'Estádio Algarve offrait un écrin de rêve à l'UEFA EURO 2004. Grand soleil au ponant de l'Europe et des tribunes plus oranges que jaunes, chauffées à 28°C, pour faire la fête avant tout. Sur le billard dressé entre Faro et Loulé, les 22 joueurs n'ont pas tardé à divertir cette  foule.

Meilleure attaque du tournoi, la Suède procédait par longs ballons à destination de la paire Zlatan Ibrahimovic-Henrik Larsson. En face, on préférait s'appuyer sur la tenue du ballon d'Edgar Davids ou Clarence Seedorf ainsi que sur les capacités d'accélération d'Andy van der Meyde ou Arjen Robben. Ce dernier mettait d'ailleurs Andreas Isaksson à contribution sur une frappe des 20 m que le gardien suédois claquait au-dessus de sa barre (10e minute).

Trois autres frappes des Néerlandais, qui perdaient Frank De Boer sur blessure à la 35e minute,  ébranlaient ensuite le futur Rennais : Seedorf sur coup franc (15e), Reiziger (27e), de peu à côté et surtout Phillip Cocu (33e) qui donnait à Roteiro une trajectoire basse et flottante infléchie par les deux points d'Isaksson. Les Scandinaves se signalaient surtout à la fin de la première période lorsqu'Anders Svensson héritait d'un centre en retrait au 10 m mais ne parvenait pas à contrer le ballon avec précision (45e+1).

À la reprise, la domination néerlandaise reprenait (tête de Ruud van Nistelrooij au-dessus, 46e, et chevauchée du meilleur buteur de la compétition stoppée dans la surface par Andreas Jakobsson, 50e) mais les hommes de Lars Lagerbäck et Tommy Söderberg tenaient bon. On sentait qu'il n'en faudrait pas beaucoup au vainqueur du Groupe B pour faire basculer la partie.

Sur une remise de la tête de Larsson, Ibrahimovic était à deux doigts d'ouvrir la marque : sa reprise croisée du gauche était repoussée sur la ligne par Cocu (56e). Cette action faisait entrer le match à élimination directe dans dans une nouvelle phase. Chacun essayait de faire la décision. Van Nistlerooij perdait un face-à-face avec Isaksson (62e) et Van der Sar s'employait sur une frappe de Svenson (63e). La tension grimpait.

Peu de choses séparaient ces deux équipes. Une fois que la frappe en pivot de Fredrik Ljungberg (76e) était passée à côté, que la reprise de Kim Källström (83e) était repoussée par la défense néerlandaise c'était d'ailleurs la prolongation qu'elles attendaient, n'osant plus se découvrir. Christian Wilhelmsson loupait une balle de demi-finale en butant sur Van der Sar (87e), puis Lubos Michel prolongeait les débats.

Dans les deux quarts d'heure de rab, les deux équipes avaient l'occasion de s'imposer. La Suède regrettera toutefois longtemps la barre effleurée par Larsson et le poteau trouvé par Ljungberg. Mais le sort voulait que les Pays-Bas, qui n'ont pas remporté une seule séance de tirs au but en 3 tentatives en 12 ans dans cette compétition, soient une 4e fois mis face à leur démon. Grâce aux ratés d'Olof Mellberg (arrêt de Van der Sar) et Ibrahimovic (hors cadre), Arjen Robben pouvait offrir la victoire aux champions 1988.

Mis à jour le: 01/02/12 20.03HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2004/matches/round=1582/match=1059190/postmatch/report/index.html#les+oranges+rendez+vous

Composition

Suède

Suède

Pays-Bas

Pays-Bas

1
IsakssonAndreas Isaksson (GA)
1
Van der SarEdwin van der Sar (GA)
3
MellbergOlof Mellberg (C)
2
ReizigerMichael Reiziger
6
LinderothTobias Linderoth
3
StamJaap Stam
7
NilssonMikael Nilsson
5
Van BronckhorstGiovanni van Bronckhorst
8
SvenssonAnders Svensson
Substitution81
6
CocuPhillip Cocu
9
LjungbergFredrik Ljungberg
7
Van der MeydeAndy van der Meyde
Yellow Card48
Substitution87
10
IbrahimovićZlatan Ibrahimović
Yellow Card58
8
DavidsEdgar Davids
Substitution61
11
LarssonHenrik Larsson
10
Van NistelrooyRuud van Nistelrooy
14
ÖstlundAlexander Östlund
Yellow Card88
15
F. de BoerFrank de Boer (C)
Yellow Card30
Substitution36
15
JakobssonAndreas Jakobsson
19
RobbenArjen Robben
18
JonsonMattias Jonson
Substitution65
20
SeedorfClarence Seedorf

Remplaçants

12
HedmanMagnus Hedman (GA)
13
WesterveldSander Westerveld (GA)
23
KihlstedtMagnus Kihlstedt (GA)
23
WaterreusRonald Waterreus (GA)
16
KällströmKim Källström
Substitution81
4
BoumaWilfred Bouma
Substitution36
21
WilhelmssonChristian Wilhelmsson
Substitution65
12
MakaayRoy Makaay
Substitution87
Yellow Card116 Prol.
2
LucicTeddy Lucic
18
HeitingaJohn Heitinga
Substitution61
4
MjällbyJohan Mjällby
9
KluivertPatrick Kluivert
13
Pe. HanssonPetter Hansson
11
Van der VaartRafael van der Vaart
17
Anders AnderssonAnders Andersson
14
SneijderWesley Sneijder
19
FarnerudPontus Farnerud
16
OvermarsMarc Overmars
20
AllbäckMarcus Allbäck
17
Van HooijdonkPierre van Hooijdonk
22
WahlstedtErik Wahlstedt
21
BosveltPaul Bosvelt
22
ZendenBoudewijn Zenden

Arbitre

Ľuboš Michel (SVK)

Arbitres assistants

Igor Sramka (SVK), Martin Balko (SVK)

Quatrième arbitre

Markus Merk (GER)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement