Le site officiel du football européen

Les Anglais trop forts

Publié: Vendredi, 18 juin 2004, 0.58HEC
Angleterre - Suisse 3-0
Une faible équipe de Suisse a sombré en fin de match à Coimbra. Les Anglais en tête.
par Christian Châtelet
de Estádio di Ciudad de Coimbra
Les Anglais trop forts
Wayne Rooney fête son deuxième but contre la Suisse ©Getty Images

Statistiques des matches

AngleterreSuisse

Buts marqués3
 
0
Tirs cadrés7
 
1
Tirs non cadrés2
 
8
Corners0
5
Fautes commises18
 
19
Cartons jaunes1
 
3
Cartons rouges0
1

Classements

Mis à jour le: 27/06/2012 12:21 HEC

Légende :

J: Joué(s)   
pts: Points   
Publié: Vendredi, 18 juin 2004, 0.58HEC

Les Anglais trop forts

Angleterre - Suisse 3-0
Une faible équipe de Suisse a sombré en fin de match à Coimbra. Les Anglais en tête.

En dépit d'un début de match appliqué, la croix suisse n'a pas  supplanté celle de saint George qui flotte au sommet du Groupe B. Les coéquipiers de David Beckham se sont rachetés après leur défaite contre la France. Quant aux Suisses, après leur 0-0 en ouverture, il leur faudra au moins un exploit face au voisin français pour poursuivre l'aventure.

"Il nous faut tenir les 20 premières minutes", avait martelé Köbi Kuhn le coach suisse. Ce premier objectif était pourtant atteint sans frayeur face à une formation anglaise crispée par l'enjeu. Sur un corner brossé par Murat Yakin, Steven Gerrard manquait même de tromper David James de la tête, le ballon passant légèrement au-dessus (16e).

Dans la foulée, Wayne Rooney se présentait seul face à Jörg Stiel mais le vétéran de l'EURO (36 ans) s'interposait malgré le pied en avant fielleux de l'attaquant du Liverpool FC (18e).

Le match était lancé. Il allait décoller pour les 25 000 supporters anglais qui avaient pacifiquement envahi Coimbra, ne laissant qu'un virage aux 3000 Suisses. À la 23e minute, Michael Owen recevait un ballon sur la gauche de la surface, le contrôlait sans entrave et servait Rooney à six mètres face au but. Cette fois "Roonaldo" ne manquait pas la cible de la tête (1-0). Pour première fois depuis 10 matches de compétition, la Suisse encaissait le premier but.

Soulagés, les joueurs de Sven-Göran Eriksson continuaient de pousser. Seule une tête d'Alexander Frei sur un centre de Christoph Spycher (29e) modérait leurs ardeurs. Mais avant la pause, Rooney (32e, encore seul face à Stiel) et Cole, dont le centre à ras de terre ne trouvait pas preneur (36e), auraient pu doubler la mise. Un coup franc de Yakin trop à gauche (45e) ne rétablissait pas l'équilibre.

À la reprise, l'entrée de Daniel Gygax, à la place d'un Stéphane Chapuisat inexistant, redonnait du mordant au milieu suisse mais c'est en arrivant devant le but que les choses se compliquaient. La rentrée de Jon Terry dans l'axe rendait trop forte la défense anglaise.

Celle-ci bombait encore le torse lorsque Bernt Haas, l'un des meilleurs Suisses jusque là, écopait d'un deuxième carton jaune pour une faute sur l'insaisissable latéral gauche Ashley Cole (60e). Incapables de déstabiliser Sol Campbell et Terry et inférieures en nombre les Helvètes s'exposaient au contres menés à vitesse supersonique par Michael Owen et Wayne Rooney et Stiel était sollicité plus d'une fois (56e et 68e minutes entre autres).

Lorsqu'Owen laissait sa place à Darius Vassell (72e), ce dernier expédiait sa première tête de peu à côté. Le deuxième ballon était le bon. Mystifiant Patrick Müller pour récupérer un immense dégagement d'Owen Hargreaves, l'attaquant de l'Aston Villa FC servait Rooney lancé comme une balle. Sa frappe fracassait le poteau, tapait l'infortuné Stiel et entrait dans le but (2-0 75e).

Assommés autant que leur gardien, les Suisses pliaient encore sur un nouvel assaut mené par Gary Neville et conclu par Steven Gerrard (3-0, 82e). Rideau.

Mis à jour le: 28/09/14 3.13HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2004/matches/round=1581/match=1059174/postmatch/report/index.html#les+anglais+trop+forts