Le site officiel du football européen

Le Danemark tient l’Italie

Publié: Mardi, 15 juin 2004, 0.56HEC
Danemark – Italie 0-0
Pas de but mais de l'action à Guimarães où le vice-champion est entré en lice.
par Xavier Cerf
Le Danemark tient l’Italie
Thomas Helveg et Niclas Jensen (à droite) saluent les fans après le nul contre l'Italie ©Getty Images

Statistiques des matches

DanemarkItalie

Buts marqués0
 
0
Tirs cadrés6
 
5
Tirs non cadrés3
 
5
Corners7
 
5
Fautes commises25
 
25
Cartons jaunes2
 
4
Cartons rouges0
 
0

Classements

Mis à jour le: 27/06/2012 12:21 HEC

Légende :

J: Joué(s)   
pts: Points   
Publié: Mardi, 15 juin 2004, 0.56HEC

Le Danemark tient l’Italie

Danemark – Italie 0-0
Pas de but mais de l'action à Guimarães où le vice-champion est entré en lice.

Il y a des 0-0 ennuyeux. Et d’autres passionnants. L’Italie et le Danemark ont eu le mérite de s’inscrire dans la deuxième catégorie. Mais ce résultat nul n’arrange pas forcément les deux formations en attendant l’autre match du Groupe C entre la Suède et la Bulgarie.

Retrouvailles. Jon Dahl Tomasson, auteur de 12 buts en championnat d’Italie cette saison, devait faire face à Alessandro Nesta, son coéquipier de l’AC Milan. Thomas Helveg était, quant à lui, opposé à son partenaire du FC Internazionale, Cristiano Zanetti. Francesco Totti, placé en soutien de Christian Vieri et auteur de sa "meilleure saison" avec l’AS Roma (20 buts dans le Campionato), comptait bien poursuivre sur sa lancée.

Privé de Jesper Grønkjaer, resté au Danemark suite au décès de sa mère, et Thomas Gravesen, suspendu, le Danemark laissait les complexes au vestiaire. Solides en défense, à l’image d’un Martin Laursen impeccable dans ses interventions, les joueurs de Morten Olsen mettaient les Italiens en difficulté, notamment sur les côtés. Helveg, latéral droit inspiré en cette première période, s’infiltrait dans l’axe, frappait à l’entrée de la surface et obligeait Gianluigi Buffon à une belle parade des deux poings.

Auparavant, Totti avait fait apprécier son audace sur coup franc. Le tir en force aux 20 mètres du meneur de jeu de l’AS Roma était détourné en corner par Thomas Sørensen, auteur d’une belle horizontale. Une occasion qui ne masquait pas une première demi-heure hésitante de l’Italie. Etonnamment peu à l’aise en défense, la Squadra Azzurra laissait le Danemark prendre le jeu à son compte.

Suite à un coup franc côté gauche, Tomasson n’était pas loin d’inscrire son 29e but en sélection mais sa chevelure blonde ne pouvait qu’effleurer le ballon. Malmenée, l’Italie allait néanmoins se créer la plus belle occasion de la première mi-temps. Del Piero, du pied gauche, et Totti, du pied droit, butaient en l’espace de quelques secondes sur un  Sørensen en état de grâce. 0–0 : score à la pause.

Totti était bien décidé à s’imposer au milieu de terrain au début du deuxième acte. Le meneur de jeu italien servait Zambrotta en profondeur, lequel, en bout de course, ne réussissait pas à cadrer sa frappe. Les "Azurri" devenaient maîtres de jeu. Et il fallait une autre parade de grande classe du portier danois, sur un coup de tête de Vieri, pour préserver les chances du Danemark, de moins en moins performant sur le plan physique.

Les deux sélectionneurs choisissaient d’intégrer du sang neuf. Mais les situations dangereuses étaient signées par les joueurs titulaires. Christian Panucci plaçait un coup de tête de peu au-dessus. Totti voyait son coup franc encore une fois capté par Sørensen. Côté danois, Tomasson inquiétait Buffon d’un tir puissant du droit. Le ballon écarté des deux poings était repris par Rommedahl dans un angle fermé. La défense italienne dégageait le cuir sur sa ligne.

La partie, engagée et rythmée jusqu’au bout, en restait là. Totti tentait de rafler la mise en toute fin de match mais, contrairement à Zinédine Zidane, ne cadrait pas son dernier coup franc et récoltait un carton jaune pour un tacle irrégulier sur René Henriksen. "Les Danois ont une mentalité nordique et une créativité latine", avait déclaré Giovanni Trapattoni, le sélectionneur transalpin. Un cocktail qui pourrait mener le Danemark bien au-delà du premier tour.

Mis à jour le: 30/01/12 8.59HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2004/matches/round=1581/match=1059168/postmatch/report/index.html#le+danemark+tient+litalie

Composition

Danemark

Danemark

Italie

Italie

1
SørensenThomas Sørensen (GA)
1
BuffonGianluigi Buffon (GA)
3
HenriksenRené Henriksen (C)
2
PanucciChristian Panucci
4
LaursenMartin Laursen
4
ZanettiCristiano Zanetti
Substitution57
5
N.JensenNiclas Jensen
5
CannavaroFabio Cannavaro (C)
Yellow Card62
6
HelvegThomas Helveg
Yellow Card67
7
Del PieroAlessandro Del Piero
Substitution64
9
TomassonJon Dahl Tomasson
Yellow Card29
9
VieriChristian Vieri
10
JørgensenMartin Jørgensen
Substitution72
10
TottiFrancesco Totti
Yellow Card90+3
11
SandEbbe Sand
Substitution69
13
NestaAlessandro Nesta
15
JensenDaniel Jensen
16
CamoranesiMauro Camoranesi
Substitution68
17
C. PoulsenChristian Poulsen
Substitution76
19
ZambrottaGianluca Zambrotta
19
RommedahlDennis Rommedahl
20
PerrottaSimone Perrotta

Remplaçants

16
Skov-JensenPeter Skov-Jensen (GA)
12
ToldoFrancesco Toldo (GA)
22
AndersenStephan Andersen (GA)
22
PeruzziAngelo Peruzzi (GA)
14
C. JensenClaus Jensen
Substitution69
8
GattusoGennaro Gattuso
Substitution57
Yellow Card81
18
PriskeBrian Priske
Substitution76
14
FioreStefano Fiore
Substitution68
20
PerezKenneth Perez
Substitution72
18
CassanoAntonio Cassano
Substitution64
Yellow Card70
2
BøgelundKasper Bøgelund
3
OddoMassimo Oddo
12
KahlenbergThomas Kahlenberg
6
FerrariMatteo Ferrari
13
KrøldrupPer Krøldrup
11
CorradiBernardo Corradi
21
MadsenPeter Madsen
15
FavalliGiuseppe Favalli
23
LøvenkrandsPeter Løvenkrands
17
Di VaioMarco Di Vaio
21
PirloAndrea Pirlo
23
MaterazziMarco Materazzi

Entraîneur

Morten Olsen (DEN) Giovanni Trapattoni (ITA)

Arbitre

Manuel Mejuto González (ESP)

Arbitres assistants

Oscar David Martinez Samaniego (ESP), Rafael Guerrero Alonso (ESP)

Quatrième arbitre

Frank De Bleeckere (BEL)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement