Phase de qualification (Groupe 7 ) - 06/09/2003 - 18:30HEC (18:30 heure locale) - Nacionalna Arena Filip II Makedonski - Skopje
1-2
 

ARY de Macédoine - Angleterre 1-2 - 06/09/2003 - Page du match - UEFA EURO 2004

Le site officiel du football européen

Rooney fait gagner l'Angleterre

Publié: Dimanche, 7 septembre 2003, 0.55HEC
A.R.Y Macédoine - Angleterre 1-2
Wayne Rooney et David Beckham font gagner l'Angleterre.
Publié: Dimanche, 7 septembre 2003, 0.55HEC

Rooney fait gagner l'Angleterre

A.R.Y Macédoine - Angleterre 1-2
Wayne Rooney et David Beckham font gagner l'Angleterre.

L'Angleterre reste invaincue dans le Groupe 7 de l'UEFA EURO 2004™ grâce à Wayne Rooney - désormais le plus jeune buteur de l'histoire du football anglais, à 17 ans - et David Beckham qui ont marqué en deuxième période, permettant ainsi à leur pays de s'imposer 2-1 à Skopje, face à l'A.R.Y. de Macédoine.

Détermination anglaise
La victoire semblait difficile à atteindre en première période, puisque c'est Georgi Hristov qui avait ouvert la marque pour les Macédoniens. Cependant, l'Angleterre allait faire preuve de détermination afin de s'assurer - si toutefois elle bat le Liechtenstein ce mercredi - de pouvoir se rendre en Turquie le mois prochain en n'ayant besoin que d'un match nul pour se qualifier directement pour le Portugal.

Beckham présent
Comme prévu, Beckham était en mesure de remplir son rôle de capitaine de l'équipe d'Angleterre, malgré la blessure à l'aine qu'il avait subie avec le Real Madrid CF, mardi dernier. En l'absence de Steven Gerrard et de Paul Scholes, blessés, Frank Lampard et Owen Hargreaves étaient titularisés en milieu de terrain, tandis que John Terry était associé à Sol Campbell en défense centrale. Les Macédoniens ne comptaient aucun absent, et alignaient Artim Sakiri, qui joue justement en Angleterre.

Sakiri brillant
En fait, l'attaquant du West Bromwich Albion FC allait être l'un des joueurs les plus en vue d'une première période où l'Angleterre se montrait incapable d'effectuer une frappe digne de ce nom. Les premiers instants du match étaient tendus, et Ilco Naumoski était averti dès la deuxième minute, pour avoir fauché Nicky Butt. Ce n'était cependant pas représentatif du jeu de l'équipe locale, qui allait pratiquer le meilleur football et se procurer les occasions les plus franches.

Une lutte intéressante
A la 14e minute, une série d'erreurs anglaises allaient permettre à Sakiri de trouver Hristov, lequel remettait immédiatement pour Sakiri tout seul, mais le drapeau du hors-jeu empêchait cette action de se transformer en occasion de but. L'un des faits marquants de la première période était la lutte acharnée entre Hristov et Campbell. Le défenseur anglais avait le dessus un bon moment, jusqu'à quatre minutes difficiles où il allait être averti pour une faute sur Hristov avant de voir l'attaquant macédonien marquer.

Ouverture du score
Campbell était également impliqué dans ce premier but inscrit à la 28e minute, puisqu'il évaluait mal la trajectoire d'un centre de Vlatko Grozdanovski, ce qui permettait à Goran Pandev de frapper au but. Même si Terry repoussait du pied, le ballon revenait sur Hristov qui réussissait à glisser le ballon entre les jambes de David James. Preuve de la frustration anglaise, Beckham était averti pour avoir tiré le maillot de Hristov en fin de première période, mais il allait se montrer décisif après le repos.

Rooney sur les tablettes
Sven-Göran Eriksson prenait un risque en faisant sortir Lampard pour le remplacer par Emile Heskey, qui allait offrir à Rooney cette égalisation historique à la 52e minute. L'attaquant du Liverpool FC, très critiqué en sélection, déviait une belle balle piquée de Beckham dans la course de l'attaquant d'Everton FC qui, à la limite de la surface, reprenait dans la foulée et glissait le ballon sous Milosevski.

Penalty décisif
Onze minutes plus tard, l'Angleterre prenait un avantage qu'elle ne lâcherait plus. Terry faisait un excellent travail dans la surface avant d'être fauché par le remplaçant Braga. Beckham inscrivait tranquillement le penalty et l'Angleterre pouvait fêter cette septième victoire consécutive - un record de l'après-guerre qui devrait être amélioré face au Liechtenstein, avant le déplacement à Istanbul. 

Mis à jour le: 07/09/03 2.14HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2004/matches/round=1579/match=69370/postmatch/report/index.html#rooney+fait+gagner+langleterre

Composition

ARY de Macédoine

ARY de Macédoine

Angleterre

Angleterre

1
MilosevskiPetar Milosevski (GA)
1
JamesDavid James (GA)
2
StavrevskiGoran Stavrevski
2
G. NevilleGary Neville
3
GrozdanoskiVlatko Grozdanoski
Substitution56
3
A.ColeAshley Cole
4
PandevGoran Pandev
Substitution47
4
HargreavesOwen Hargreaves
5
MitreskiIgor Mitreski
5
TerryJohn Terry
6
StojanoskiMilan Stojanoski
6
CampbellSol Campbell
Yellow Card24
7
TrajanovVanco Trajanov
7
BeckhamDavid Beckham (C)
Yellow Card42
Goal63
8
SumulikoskiVelice Sumulikoski
Yellow Card90+2
8
LampardFrank Lampard
Substitution46
9
HristovGeorgi Hristov
Goal27
Yellow Card70
Substitution88
9
RooneyWayne Rooney
Goal53
Substitution73
10
SakiriArtim Sakiri (C)
10
OwenMichael Owen
Substitution85
11
NaumoskiIlco Naumoski
Yellow Card2
11
ButtNicky Butt

Remplaçants

12
NikoloskiJane Nikoloski (GA)
13
RobinsonPaul Robinson (GA)
13
GjuzelovIgor Gjuzelov
Substitution47
12
P. NevillePhil Neville
Substitution73
14
BragaAguinaldo Braga
Substitution56
Yellow Card65
16
DyerKieron Dyer
Substitution85
16
DimitrovskiDraganco Dimitrovski
Substitution88
18
HeskeyEmile Heskey
Substitution46
15
KapinkovskiDimitar Kapinkovski
14
UpsonMatthew Upson
17
KumbevPance Kumbev
15
BridgeWayne Bridge
18
GeorgievskiSlavčo Georgievski
17
J.ColeJoe Cole

Entraîneur

Dragan Kanatlarovski (MKD) Sven-Göran Eriksson (SWE)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement