Demi-finales - 29/06/2000 - 18:00HEC (18:00 heure locale) - Amsterdam ArenA - Amsterdam
0-0
Italie l'emporte 3-1 aux tirs au but 

Italie - Pays-Bas 0-0 - 29/06/2000 - Page du match - UEFA EURO 2000

Le site officiel du football européen

L'Italie en finale

Publié: Lundi, 6 octobre 2003, 12.16HEC
Italie 0-0 Pays-Bas (3-1 t.a.b.)
Les Oranges manquent deux tirs au but dans le temps réglementaire face à dix Transalpins.
L'Italie en finale
Francesco Toldo s'interpose devant Paul Bosvelt ©Getty Images

Statistiques des matches

ItaliePays-Bas

Buts marqués0
 
0
Cartons jaunes5
 
4
Cartons rouges1
 
0

Classements

Publié: Lundi, 6 octobre 2003, 12.16HEC

L'Italie en finale

Italie 0-0 Pays-Bas (3-1 t.a.b.)
Les Oranges manquent deux tirs au but dans le temps réglementaire face à dix Transalpins.

Les Pays-Bas ont raté deux tirs au but dans le temps réglementaire face à dix Italiens qui, eux, n'ont pas laissé passer leur chance dans la séance fatidique et accèdent à le finale de l'UEFA EURO 2000 contre la France.

Le sélectionneur Dino Zoff a réalisé deux changements par rapport à l'équipe qui avait battu les Roumains en quarts de finale, Luigi Di Biagio remplaçant Antonio Conte, blessé, en milieu de terrain, et Francesco Totti cédant sa place à Alessandro Del Piero. De son côté, Frank Rijkaard a également dû procéder à une modification en raison de problèmes d'infirmerie, Giovanni Van Bronckhorst prenant la place d'Artur Numan en tant qu'arrière gauche.

D'emblée, les Néerlandais font montre de leur extraordinaire force de frappe. À la troisième minute, Dennis Bergkamp sert Philip Cocu dans l'intervalle d'un petit ballon lobé, mais le milieu barcelonais, un peu trop loin du cuir, place un tir du bout du pied qui passe au-dessus alors que Francesco Toldo venait à sa rencontre.

Bergkamp bénéficie de deux occasions nettes avant la fin du premier quart d'heure. Tout d'abord, il se troue sur un joli centre de la gauche de Giovanni van Bronckhorst. Ensuite, l'attaquant d'Arsenal passe encore plus près lorsqu'il place une belle frappe à ras de terre depuis la limite des 16 mètres, sur la droite. Toldo est battu, mais son poteau le sauve.

Les velléités italiennes sont ensuite sérieusement contrariées par deux coups durs en l'espace de quatre minutes. Le premier intervient à la 34e minute, quand Gianluca Zambrotta se fait renvoyer aux vestiaires après avoir reçu son deuxième avertissement. Le second est provoqué par Alessandro Nesta, qui retient Patrick Kluivert dans la surface de réparation : l'arbitre indique le point de penalty. La victoire annoncée des Néerlandais semble prendre forme, mais Toldo ne l'entend pas de cette oreille et plonge sur sa gauche pour détourner la frappe de Frank de Boer.

Les Oranges ne baissent pas les bras et repartent de plus belle vers le but italiens, Kluivert se créant tout seul une superbe occasion avant la pause. Malgré leur infériorité numérique, les Italiens sont plus tranchants que leurs adversaires à la reprise, effectuant leur premier tir à la 48e minute de jeu.

Les Oranges peinent à imposer leur rythme en ce second acte, mais profitent des moindres espaces concédés par la "squadra azzurra". Une nouvelle combinaison permet à Davids de créer le danger à la 62e minute. Le Juventino se fait descendre à l'entrée de la surface par son coéquipier Iuliano et l'arbitre Markus Merk n'hésite pas à désigner le point de penalty, sans pour autant donner un deuxième avertissement au défenseur, synonyme d'exclusion. C'est Kluivert qui s'en charge cette fois : il trompe parfaitement Toldo, mais son ballon s'écrase sur le poteau droit.

Les Oranges pressent mais au cours de la deuxième période ils ne se montrent vraiment dangereux que sur une longue frappe de Van Bronckhorst à la 69e minute, qui passe de peu à côté du montant droit de Toldo, nullement inquiété.

Craignant le but en or en prolongation, les Néerlandais se méfient beaucoup plus des contre-attaques italiennes. D'ailleurs, Stam est averti à la 92e minute pour une faute sur le remplaçant Francesco Totti, qui partait tout seul. Quelques secondes plus tard, les Oranges vendangent une nouvelle occasion lorsque Kluivert frappe mollement sur Toldo. À la 99e minute, les Transalpins ratent une chance encore plus claire, lorsque Van der Sar repousse des pieds une frappe de Delvecchio. Aron Winter est entré en jeu un peu avant, établissant un nouveau record de sélections (84e) en équipe des Pays-Bas. Les Pays-Bas se créent les meilleures occasions dans la deuxième mi-temps de la prolongation.

Lors de la séance de tirs au but, les Italiens réussissent leurs trois premiers tirs par Luigi Di Biagio, Gianluca Pessotto et Francesco Totti, tandis que De Boer et Jaap Stam manquent tous deux leur penalty. La réussite de Kluivert et l'échec de Paolo Maldini redonnent un peu de baume au cœur des supporters bataves, mais Francesco Toldo, sans conteste l'homme du match, arrête le tir de Paul Bosvelt, assurant définitivement la victoire des Italiens 3-1 aux tirs au but. Grâce à ce succès, l'Italie atteint la finale du Championnat d'Europe pour la première fois depuis 1968 et met également fin à un bien triste bilan dans l'épreuve de vérité qui l'avait éliminée des coupes du monde 1990, 1994 et 1998.

Mis à jour le: 16/05/12 15.21HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2000/matches/round=1460/match=65184/postmatch/report/index.html#litalie+finale