Le site officiel du football européen

C'est fini pour la Norvège et la Slovénie

Publié: Lundi, 6 octobre 2003, 12.07HEC
Slovénie 0-0 Norvège
Norvège et Slovénie sont éliminées de la compétition après un combat acharné à Arnhem.
C'est fini pour la Norvège et la Slovénie
Bjørn Otto Bragstad (à gauche) en duel avec le Slovène Zlatko Zahovič ©Getty Images
Publié: Lundi, 6 octobre 2003, 12.07HEC

C'est fini pour la Norvège et la Slovénie

Slovénie 0-0 Norvège
Norvège et Slovénie sont éliminées de la compétition après un combat acharné à Arnhem.

Norvège et Slovénie sont éliminées de l'UEFA EURO 2000 après un combat acharné à Arnhem dans le Groupe C.

Le match débute pourtant sur les chapeaux de roue au Gelredome. Pas de round d'observation entre la Norvège et la Slovénie pour cette rencontre comptant pour le Groupe C, où tout est encore possible.

Toutes les équipes de cette poule entament leur match avec une chance de se qualifier pour les quarts de finale. La Norvège passe à l'attaque sans tarder. Titularisé malgré sa fracture du nez, Steffen Iversen met John Carew sur orbite tandis que la défense slovène éprouve un mal fou à tenir les Norvégiens à distance.

Avide d'ouvrir la marque, la Norvège passe la surmultipliée, transformant les abords du but slovène en un véritable champ de bataille, où l'on ne compte plus les bousculades. Marinko Galič effectue un dégagement bienvenu alors que Tore Andre Flo s'enfonce dans la surface de réparation.

Mais les Slovènes sont à nouveau sous le feu des assauts du dernier pays scandinave encore en course. Cependant, les Norvégiens se montrent un peu trop enthousiastes au goût de l'arbitre, qui inflige un carton jaune à Erik Mykland pour un tacle plus que rugueux. En cas de qualification norvégienne, le joueur serait sous le coup d'une suspension pour le quart de finale.

Au milieu de la première mi-temps, la Slovénie se rebiffe. À la 28e minute, Miran Pavlin manque le cadre d'un coup de tête, tandis qu'Ermin Šiljak rate la plus belle occasion du match jusque là : il voit un corner revenir dans ses pieds, frappe à ras de terre, mais passe à côté de la cible. Alors que la Slovénie commence à ouvrir le jeu et à mieux épauler ses deux attaquants de pointe, Pavlin adresse une frappe qui effleure le poteau slovène.

La Norvège ne s'en laisse pas conter et manque d'ouvrir la marque sur coup franc. Mykland lève le ballon pour Iversen, dont la volée passe juste à côté du poteau. C'est la plus belle action de cette première période, qui s'achève sur le deuxième avertissement de Pavlin dans cette compétition.

La Norvège, qui aligne quatre attaquants, se montre encore la plus entreprenante en seconde période, aidée en cela par un public presque acquis à sa cause. Ole Gunnar Solskjaer ajuste mal son tir, avant de recevoir un avertissement pour un tacle jugé trop violent. Cependant, aucune des deux équipes ne parvient à créer un réel danger. Ermin Šiljak réussit bien à faire trembler les filets, mais le but est refusé, l'attaquant ayant poussé un adversaire pour se dégager du marquage.

Rentré à la place de Carew, Morten Bakke gâche une occasion pour la Norvège, sa tentative passant au-dessus de la barre transversale. Plus tard, Zlatko Zahovič se fraye un passage dans l'arrière-garde norvégienne, mais Šiljak ne conclut l'action que sur une frappe molle. L'équipe représentant le plus petit pays du tournoi tente de sortir de l'anonymat, mais la formation norvégienne se montre intraitable et extrêmement difficile à ébranler.

L'approche différente des deux équipes s'explique par leurs objectifs respectifs : la Slovénie a besoin d'une victoire pour se qualifier, tandis que la Norvège conserve ses chances même en cas de match nul, bien que son avenir dépende également du résultat du match Espagne – Slovénie. Jusqu'au bout, la Norvège croit être qualifiée, mais les nouvelles venant de Bruges font écrouler ses espoirs tel un château de cartes ; l'Espagne a battu la Yougoslavie dans les derniers instants d'un match palpitant et écarte les Scandinaves de la compétition.

Mis à jour le: 01/02/12 20.04HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2000/matches/round=1458/match=64862/postmatch/report/index.html#un+pour+rien

Composition

Slovénie

Slovénie

Norvège

Norvège

12
DabanovičMladen Dabanovič (GA)
1
MyhreThomas Myhre (GA)
3
MilinovičŽeljko Milinovič
2
BergdølmoAndré Bergdølmo
5
GaličMarinko Galič
Substitution83
3
BragstadBjørn Otto Bragstad
6
KnavsAleksander Knavs
7
MyklandErik Mykland
Yellow Card24
7
NovakDžoni Novak
8
SolbakkenStåle Solbakken (C)
8
ČehAleš Čeh (C)
9
T. A. FloTore André Flo
10
ZahovičZlatko Zahovič
16
EggenDan Eggen
11
PavlinMiran Pavlin
Yellow Card44
17
CarewJohn Carew
Substitution61
13
RudonjaMladen Rudonja
18
IversenSteffen Iversen
17
ŠiljakErmin Šiljak
Substitution86
20
SolskjærOle Gunnar Solskjær
Yellow Card59
19
KaričAmir Karič
22
BjørnebyeStig Inge Bjørnebye

Remplaçants

1
SimeunovičMarko Simeunovič (GA)
12
OlsenFrode Olsen
22
NemecDejan Nemec (GA)
13
BakkeMorten Bakke
18
AčimovičMilenko Ačimovič
Substitution83
5
Trond AndersenTrond Andersen
20
OstercMilan Osterc
Substitution86
6
StrandRoar Strand
Substitution82
2
BulajičSpasoje Bulajič
10
RekdalKjetil Rekdal
9
UdovičSašo Udovič
11
SkammelsrudBent Skammelsrud
14
GajserSaša Gajser
14
HeggemVegard Heggem
15
IsteničRudi Istenič
15
John Arne RiiseJohn Arne Riise
16
ŽlogarAnton Žlogar
19
BakkeEirik Bakke
Substitution61
Substitution82
21
PavlovičZoran Pavlovič
21
RisethVidar Riseth

Entraîneur

Srečko Katanec (SVN) Nils Johan Semb (NOR)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement