UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Finale de l'EURO 1976 : Panenka entre dans l'histoire

Tchécoslovaquie 2-2 RFA (Tchécoslovaquie gagne 5-3 aux t.a.b.)
C'est aux tirs au but que cette finale s'est décidée. Antonín Panenka a porté un coup de grâce célèbre à tout jamais.

Panenka entre dans l'histoire
Panenka entre dans l'histoire ©Getty Images

Comme en demi-finale contre la Yougoslavie, l'Allemagne de l'Ouest revenait après avoir été menée 2-0. Dieter Müller et Bernd Hölzenbein, dans les dernières secondes, annulaient les buts de Ján Švehlík et Karol Dobiaš inscrits en première période.

Mais cette fois, Franz Beckenbauer et Cie ne parvenaient pas à s'imposer au cours de la prolongation, et pour la première fois, un tournoi international majeur devait se décider aux tirs au but. Les sept premières tentatives trouvaient la cible, avant qu'Uli Hoeness ne tire au-dessus. Antonín Panenka portait le coup de grâce.

Le champion en titre démarrait doucement, et Berti Vogts perdait le ballon aux abords de sa surface (8e minute). Koloman Gögh obligeait Sepp Maier à un bel arrêt, mais Zdeněk Nehoda centrait de la droite et Švehlík surgissait pour marquer.

EURO 1976, tout savoir

Malgré ce coup dur, la RFA semblait réagir mais concédait un second but après une faute de Georg Schwarzenbeck sur Gögh. Le coup franc de Marián Masny était mal repoussé et Dobiaš trompait Maier.

Trois minutes plus tard, les champions du monde et d'Europe d'Helmut Schön étaient de nouveau dans le match lorsque le centre de Rainer Bonhof trouvait Müller, dont la volée acrobatique trouvait le chemin des filets. Beckenbauer multipliait les courses et les champions du monde se faisaient de plus en plus menaçants, mais butaient sur un Ivo Viktor dans la forme de sa vie.

Les plus beaux buts de l’EURO 1976
Les plus beaux buts de l’EURO 1976

Le gardien de 34 ans réalisait une série de superbes arrêts, repoussant des tentatives de Heinz Flohe et Bonhof. Mais il devait s'incliner sur une tête d'Hölzenbein consécutive à un corner de Bonhof. La prolongation suivait, puis la séance des tirs au but.

Après la tentative manquée d'Hoeness, c'était au tour de Panenka d'offrir la victoire à la Tchécoslovaquie de belle manière. Il attendait le plongeon de Maier avant de piquer le ballon au-dessus du gardien. "Si j'avais pu le breveter, je l'aurais fait", a-t-il plaisanté.

EURO 1976, l'équipe du tournoi

Tchécoslovaquie : Viktor; Dobiaš (Veselý 94e), Čapkovič, Ondruš (c), Pivarník, Gögh; Panenka, Móder, Švehlík (Jurkemík 80e); Masný, Nehoda
Sur le banc : Biros, Gallis, Vencel
Sélectionneur : Václav Ježek

Allemagne de l'Ouest : Maier; Vogts, Dietz, Schwarzenbeck, Beckenbauer (c); Bonhof, Hoeness, Beer (Bongartz 80e); Wimmer (Flohe 46e), Müller, Hölzenbein
Sur le banc : Nogly, Kaltz, Kargus
Sélectionneur: Helmut Schön

Arbitre : Sergio Gonella (Italie)