UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Suisse 1-1 (1-3 t.a.b.) Espagne, la Roja dans le dernier carré

Malgré un but d'avance et une supériorité numérique de près d'une heure, l'Espagne a eu besoin de la séance de tirs au but pour se défaire de la Suisse.

L'Espagne est en demi-finale. (Photo by Anatoly Maltsev - Pool/Getty Images)
L'Espagne est en demi-finale. (Photo by Anatoly Maltsev - Pool/Getty Images) Getty Images

Suisse - Espagne : match, photos, stats, déclas

Le match

D'entrée la domination espagnole se faisait sentir et la Roja ouvrait logiquement la marque une frappe détournée de Jordi Alba par Zakaria pour prendre les commandes face à une Nati totalement inhibée.

L'autre latéral ibérique, Azpilicueta, aurait pu doubler la mise quelques instants plus tard mais sa tête à bout portant était repoussée par Sommer. Qu'importe, l'Espagne avec la possession n'était jamais mise en danger par les joueurs de Petkovic.

Jordi Alba et Alvaro Morata célèbrent l'ouverture du score espagnole
Jordi Alba et Alvaro Morata célèbrent l'ouverture du score espagnolePOOL/AFP via Getty Images

Alors qu'ils ne semblaient pas en mesure de revenir, Shaqiri et ses équipiers allaient profiter d'une mésentente entre Laporte et Torres pour égaliser (68e). La joie était de courte durée puisque Freuler se voyait expulsé quelques instants plus tard pour un tacle trop haut sur Moreno (77e). Une infériorité numérique qui n'empêchait pas la Suisse d'accrocher une séance de tirs au but pour la troisième fois en trois matches à élimination directe à l'EURO.

En feu tout au long de la prolongation, Yann Sommer stoppait le premier tir au but espagnol mais ça ne suffisait pas pour éviter – au contraire des huitièmes contre la France – l'imprécision de ses équipiers dans l'exercice.

La Roja, déjà lauréate à trois reprises, retrouve le dernier carré de la compétition pour le première fois depuis 2012.

Unai Simón heureux avec son trophée de Star du match.
Unai Simón heureux avec son trophée de Star du match.UEFA via Getty Images

Star du match : Unai Simón (Espagne)

Deux arrêts lors de la séance de tirs au but.
Mixu Paatelainen, observateur technique de l'UEFA

Toutes les Stars du match Heineken à l'UEFA EURO 2020.

Réactions

Unai Simón, gardien de l'Espagne et Star of the MatchTout comme nous avons dû effacer le souvenir de cette erreur lors du dernier match, il est temps d'oublier rapidement ce triomphe car nous affrontons un rival difficile lors du prochain match. Honnêtement ? J'aurais donné l'étoile du match à Yann Sommer...

Xherdan Shaqiri, attaquant de la Suisse
Je suis vraiment fier de l'équipe. Les tirs au but, c'est un peu du 50-50. J'étais nerveux en regardant la séance de tirs au but. Je pense que nous avons juste manqué d'un peu de chance aujourd'hui.

Yann Sommer, gardien de but de la Suisse
J'ai eu un flashback lorsque nous avons encaissé le but, car c'était le même que celui que nous avions encaissé ici contre la Suède il y a trois ans. Mais je suis tellement fier de l'équipe, de ce que nous avons réalisé ici avec tout le pays derrière nous.

Les stats

  • L'Espagne a maintenant marqué 12 buts à l'EURO 2020. Il s'agit de son plus haut total de buts marqués en phase finale, égalant les 12 de 2008 et 2012 lorsque les Espagnols remportaient le tournoi (6 matchs dans les deux cas).
  • Xherdan Shaqiri a maintenant marqué quatre buts dans les tours finaux de l'EURO, devenant ainsi le meilleur buteur de l'histoire de la Suisse.
  • La Suisse n'a gagné qu'un seul de ses 23 derniers matches contre l'Espagne.
  • La Suisse a perdu chacun de ses quatre quarts de finale de tour final majeur (1954, 1938, 1934 Coupe du Monde de la FIFA et EURO 2020).
  • L'Espagne est invaincue lors de ses 13 derniers matches internationaux.
  • L'Espagne n'a perdu que deux de ses 21 derniers matches de phase finale de l'EURO (hors tirs au but).
Xherdan Shaqiri célèbre son égalisation.
Xherdan Shaqiri célèbre son égalisation.POOL/AFP via Getty Images

Compos

Suisse : Sommer - Elvedi, Akanji, Rodriguez - Widmer (Mbabu 101e), Zakaria (Schär 101e), Freuler, Zuber (Fassnacht 90e+2) - Shaqiri (Sow 81e) - Seferović (Gavranović (81e), Embolo (Vargas 23e)

Espagne : Unai Simon - César Azpilicueta, Jordi Alba, Pau Torres (Thiago Alcántara 113e), Aymeric Laporte - Busquets, Pedri (Rodri 119e), Koke (Llorente 90e+2) - Ferran Torres (Oyarzabal 91e), Alvaro Morata (Moreno 54e), Pablo Sarabia (Olmo 46e)

Demi-finale

Espagne - Italie, mardi 6 juillet à Londres