UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Memphis Depay : « Nous rêvons grand »

L'attaquant des Pays-Bas s'est confié en exclusivité au micro d'EURO2020.com avant le huitième de finale face à la République tchèque.

Memphis Depay tout sourire à la conclusion des groupes
Memphis Depay tout sourire à la conclusion des groupes POOL/AFP via Getty Images

Meilleur buteur du groupe néerlandais retenu pour l'UEFA EURO 2020 avec 28 réalisations, l'intenable Memphis Depay a été impliqué dans tous les buts de son équipe contre l'Autriche et la Macédoine du Nord, permettant aux Pays-Bas de remporter le Groupe C de l'UEFA EURO 2020 à un match de la fin des groupes.

L'attaquant de 27 ans s'est confié en exclusivité au micro d'EURO2020.com avant le huitième de finale face à la République tchèque.

Geste du jour, Memphis Depay (Pays-Bas)
Geste du jour, Memphis Depay (Pays-Bas)

Quels ont été vos temps forts de cette phase de groupes ?

Le match d'ouverture (face à l'Ukraine), sans aucun doute, et ces incroyables dernières minutes. Nos trois premiers points, un match à la maison devant vos supporters, l'ambiance dans le stade après un si longue absence des tournois internationaux, des jeunes joueurs qui ont su saisir leur chance... C'était vraiment génial.

Parlez-nous de votre rôle dans cette équipe...

J'essaie d'utiliser les qualités que j'ai pour créer des occasions. Quand vous avez l'opportunité de marquer, parfois ça termine au fond et parfois non. Si vous le faites régulièrement, vous devenez important pour l'équipe. Mais il est également très important que nous puissions toujours être efficaces même si je ne suis pas impliqué. Vous voyez que, par exemple, Denzel (Dumfries) est vraiment dangereux. C'est fantastique.

Pouvez-vous aider vos jeunes coéquipiers ?

Je pense, oui. Je m'entends bien avec les jeunes joueurs, mais aussi avec les plus âgés. Je suis juste au milieu. Quand ce sont les joueurs plus âgés contre les plus jeunes à l'entraînement, je suis toujours avec les jeunes car je n'ai eu 27 ans qu'en février. Pourtant, quand je regarde des gars comme Ryan (Gravenberch), qui a 19 ans, et Jurriën (Timber) et Cody (Gakpo), ils sont jeunes.

J'étais à (la Coupe du Monde de la FIFA) en 2014 et j'étais pareil. Donc je sais un peu comment ils se sentent. Nous avons également les mêmes centres d'intérêt, comme la musique et cette volonté d'être les meilleurs, ce qui facilite également la socialisation en dehors du terrain.

Le très populaire Memphis Depay...
Le très populaire Memphis Depay...UEFA via Getty Images

Parlez-nous de l'impact que votre grave blessure au genou a eu sur vous...

Tout d'abord, vous vous rendez compte que votre santé est la chose la plus importante de toutes, quoi qu'il arrive. Cela me permet de rester concentré. Cela m'aide à gérer la déception, lorsque je n'ai pas joué aussi bien que je l'espérais ou après avoir perdu un match. En même temps, vous apprenez vraiment à connaître votre propre corps. Vous savez comment vous devriez vous sentir avant un match. C'est vraiment utile pour moi. Et, je dois dire qu'être en forme maintenant et pouvoir faire la différence, c'est fantastique.

Avec Georginio Wijnaldum, vous avez inscrit 53 buts pour les Oranje à vous deux ; comment l'expliquez-vous ?

Gini a un sens du but et du placement inné. Et il sait quand se retrouver dans la surface adverse. C'est très important pour l'équipe. Bien sûr, j'ai joué avec lui dans le passé, au PSV Eindhoven, donc nous nous connaissons très bien.

Pays-Bas - République tchèque à l'EURO 2004
Pays-Bas - République tchèque à l'EURO 2004

Vous préparez ce huitième face à la République tchèque...

Je sais qu'ils pratiquent un football très intense. Je ne les ai pas affrontés depuis un moment - Je crois que 2015 était la dernière fois pour moi. Ils n'ont jamais été une équipe facile à affronter, alors nous savons que ce sera difficile. Nous devons nous donner à 100% si nous voulons gagner. Nous prévoyons de le faire, mais ce ne sera certainement pas simple.

Et si cet EURO 2020 était le bon pour les Pays-Bas ?

C'est logique (que les gens commencent à penser cela) quand vos résultats sont bons dans un tournoi. Mais je n'arrête pas de dire que nous devons prendre un match à la fois. Bien sûr, nous rêvons grand et c'est très bien comme ça. Pourtant, il est important de se concentrer uniquement sur le prochain match. Nous l'avons fait pendant la phase de groupe et nous le faisons encore maintenant. Rien n'a changé pour moi.

Téléchargez l'appli de l'EURO 2020 !