UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Italie-Autriche, les faits et stats

L'Italie a impressionné en phase de groupe avec trois victoires et trois matches sans encaisser de but, et elle affronte maintenant l'Autriche, une équipe qui participe pour la première fois aux huitièmes de finale.

Italy beat Austria in the 1990 World Cup
Italy beat Austria in the 1990 World Cup Bob Thomas Sports Photography vi

• L'Italie a impressionné à l'UEFA EURO 2020 avec un maximum de points en phase de groupe et se rend maintenant à Londres pour affronter l'Autriche, équipe qui a atteint la phase à élimination directe de la compétition pour la première fois.

• Si les Italiens ont enregistré trois succès sans encaisser le moindre but pour s'emparer de la première place du Groupe A, sa victoire sur l'Ukraine an troisième journée offre à l'Autriche la deuxième place du Groupe C, derrière les Pays-Bas, synonyme d'une première qualification pour la phase à élimination directe en trois participations à la phase finale.

• Les vainqueurs de ce match à Wembley affronteront la Belgique ou le Portugal, tenant du titre, en quarts de finale au Football Arena de Munich le 2 juillet.

Précédentes rencontres
• L'Autriche a remporté 12 de ces 36 matches contre l'Italie, qu'elle n'a cependant plus battue depuis un succès 2-1 en amical à Naples, en décembre 1960 ; depuis, elle compte 3 n. et 10 d. face aux Azzurri.

• La dernière rencontre entre les deux équipes remonte à un match amical disputé à Nice en août 2008, qui s'est soldé par un résultat nul de 2-2. Emanuel Pogatetz (14e) et Marc Janko (39e) ont marqué en première période pour l'Autriche, mais Alberto Gilardino (45e+1) et un but contre son camp de Ramazan Özcan (67e) ont permis à l'Italie d'égaliser.

Les qualifiés à la loupe : Italie
Les qualifiés à la loupe : Italie

• Il s'agit du troisième match entre les deux équipes à l'EURO ; l'Italie tenante du titre l'a d'abord emporté 2-1 à Vienne avant de concéder le nul 2-2 à Rome en qualifications du Championnat d'Europe de l'UEFA 1972. L'Autriche, deuxième du groupe, était éliminée, tandis que l'Italie s'en extirpait en tant que premier avant de perdre contre la Belgique en quarts de finale aller-retour.

• Les deux formations se sont par ailleurs croisées à quatre reprises en Coupe du Monde de la FIFA. L'Italie s'est imposée 1-0 en demi-finale de l'édition 1934 qu'elle a remportée, et a également triomphé en phase de groupes des éditions 1978, 1990 (les deux fois 1-0) et 1998 (2-1), qui demeure le dernier match de compétition en date entre ces deux équipes.

À l'EURO : Italie
• L'Italie dispute sa dixième phase finale d'EURO, sa septième consécutive depuis qu'elle a manqué l'édition 1992 en Suède. Elle a échoué en phase de groupes seulement deux fois, en 1996 et 2004 ; à l'UEFA EURO 2016, elle s'est arrêtée en quarts de finale.

EURO 2000: Turquie-Italie, temps forts
EURO 2000: Turquie-Italie, temps forts

• L'Italie a été sacrée chez elle lors du Championnat d'Europe de l'UEFA 1968 et a perdu deux finales, en 2000 et 2012.

• Pour la présente édition, les hommes de Roberto Mancini ont remporté leurs dix matches éliminatoires, terminant en tête du Groupe J et devenant la huitième équipe à réussir le parcours parfait, la Belgique en ayant fait autant lors de ces éliminatoires de l'UEFA EURO 2020. Parmi les six précédents à avoir réussi pareil exploit, seule l'Espagne a ensuite été sacrée (2012) ; cependant, l'Italie et la Belgique ont également remporté leurs trois matches de groupe en phase finale, en ce mois de juin 2021.

• Une victoire 3-0 à l'extérieur de la Bosnie-Herzégovine lors de l'avant-dernière journée était la dixième victoire consécutive de l'Italie, une première.

• Les Azzurri ont remporté 11 victoires consécutives avec une victoire de 9-1 à domicile contre l'Arménie lors de leur dernier match de qualification. C'était la première fois qu'ils marquaient neuf buts dans un match depuis août 1948. Sept joueurs différents ont trouvé le chemin des filets, un nouveau record national.

• L'Italie, qui n'avait jamais inscrit trois buts dans un match de phase finale de l'EURO avant ce tournoi, y est parvenue lors de ses deux premiers matches, en battant la Suisse et la Turquie 3-0 à l'Olimpico de Rome, où elle s'est assuré la première place du Groupe A en battant le Pays de Galles 1-0 la dernière fois.

Italie 2-0 Espagne : les temps forts
Italie 2-0 Espagne : les temps forts

• L'Italie a battu l'Espagne 2-0 en huitième de finale de l'UEFA EURO 2016, Giorgio Chiellini marquant le premier but au Stade de France. Les Italiens se sont ensuite inclinés 6-5 aux tirs au but face à l'Allemagne en quart de finale, Leonardo Bonucci marquant sur penalty dans le temps réglementaire pour assurer un match nul 1-1 mais échouant dans la séance de tirs au but, l'Italie s'inclinant 7-6. Lorenzo Insigne a transformé le premier tir au but italien.

• L'Italie en matches à éliminatoire directe de l'EURO : 9 qualifications et 6 éliminations.

• L'Italie a remporté deux de ses six matchs à Wembley, tous contre l'Angleterre (D3 L1). Leur dernière visite était un match amical 1-1 en mars 2018, au cours duquel Insigne a marqué un penalty égalisateur à la 87e minute et Bonucci, Gianluigi Donnarumma, Jorginho, Ciro Immobile, Federico Chiesa et Andrea Belotti ont également participé. La seule défaite de la Squadra Azzurra à Wembley était une défaite 2-0 lors des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 1978.

• Le bilan de l'Italie en Angleterre est de 7 victoires, 6 nuls et 11 défaites. Lors de l'EURO 96, les Italiens ont disputé leurs matches de groupe à Anfield, à Liverpool, où ils ont battu la Russie 2-1 avant de s'incliner sur le même score face à la République tchèque, avant de s'incliner après un match nul et vierge contre les futurs champions allemands à Old Trafford, à Manchester.

• Lors de la Coupe du monde 1966, les Azzurri ont commencé par une victoire 2-0 contre le Chili au Roker Park de Sunderland, mais ont été battus 1-0 par l'Union soviétique lors de leur deuxième match et ont ensuite été éliminés par une défaite 1-0 contre la Corée du Nord à Ayresome Park, Middlesbrough.

À l'EURO, Autriche

Les qualifiés à la loupe : Autriche
Les qualifiés à la loupe : Autriche

• Il s'agit de la troisième participation de l'Autriche à la phase finale de l'EURO et toutes eurent lieu au cours des treize dernières années. Après avoir participé à l'UEFA EURO 2008 en tant que coorganisateurs sans s'imposer en trois matches, les Autrichiens se sont qualifiés pour la première fois pour le tournoi lors de l'UEFA EURO 2016, mais se sont de nouveau inclinés sans enregistrer de victoire.

• L'Autriche a ouvert ce tournoi avec sa première victoire, en battant la Macédoine du Nord 3-1 à Bucarest et, après une défaite 2-0 contre les Pays-Bas à Amsterdam, elle a atteint les huitièmes de finale grâce à une victoire 1-0 contre l'Ukraine à la National Arena de Bucarest, ce qui lui a permis de terminer devant son adversaire et de prendre la deuxième place.

• Le bilan de l'Autriche dans les tours finaux de l'EURO est maintenant de 2 victoires, 2 nuls et 5 défaites.

• Lors de l'UEFA EURO 2016, l'Autriche a terminé à la dernière place du Groupe F, s'inclinant face à la Hongrie (0-2) et à l'Islande (1-2), avant d'obtenir un match nul et vierge contre le Portugal, futur champion.

• La plus grande réussite de l'Autriche est une troisième place à la Coupe du monde de la FIFA 1954, qui s'est déroulée en Suisse. La dernière fois qu'elle s'est qualifiée pour une Coupe du Monde, c'était en 1998, lorsque le tournoi se déroulait en France.

• La victoire contre la Macédoine du Nord lors de la première journée était la première de l'Autriche dans une phase finale majeure depuis une défaite 2-1 des États-Unis lors de la phase de groupes de la Coupe du monde 1990.

• L'équipe de Franco Foda a obtenu sa place à l'UEFA EURO 2020 en tant que deuxième du Groupe G derrière la Pologne, en remportant six de ses dix matches de qualification. Les Autrichiens ont perdu leurs deux premiers matches et, alors que leur place en phase finale était déjà assurée, le dernier, 1-0 en Lettonie.

• Le bilan de l'Autriche à Wembley est de W1 D1 L2 - sa dernière visite s'était soldée par une défaite 7-0 en amical en septembre 1973. Leur bilan en Angleterre est de 1v 1n 6d, avec des défaites lors de leurs trois dernières visites - la dernière contre l'Angleterre au Riverside Stadium de Middlesbrough le 2 juin de cette année (0-1). Leur seul match précédent dans le pays contre une équipe autre que l'Angleterre était une défaite 3-0 contre la Suède à White Hart Lane au premier tour des Jeux Olympiques de 1948.

On se connaît...

• L'Autrichien David Alaba a marqué pour le Bayern contre une équipe de la Juventus comprenant Giorgio Chiellini et Bonucci lors du quart de finale aller de l'UEFA Champions League 2012/13, l'équipe allemande s'imposant 2-0 à Munich (tot 4-0).

• Le Bayern d'Alaba a battu une équipe du Paris Saint-Germain comprenant le remplaçant Marco Verratti en finale de la Ligue des champions de l'UEFA 2020, s'imposant 1-0 à Lisbonne.

• L'Autrichien Valentino Lazaro a rejoint l'Internazionale à l'été 2019, jouant six matches de Serie A cette saison-là avant d'être prêté à Newcastle et au Borussia Mönchengladbach. Parmi ses coéquipiers à l'Inter figurent Nicolò Barella et Alessandro Bastoni.

• Marko Arnautović a joué trois matches de Serie A avec l'Inter en 2009/10, tous en tant que remplaçant.

• Ciro Immobile a marqué lors de la victoire 4-2 de la Lazio à l'aller à domicile contre Salzbourg en quart de finale de l'UEFA Europa League 2017/18, et a également trouvé le chemin des filets lors du revers 4-1 au match retour en Autriche, Stefan Lainer marquant le quatrième but crucial pour Salzbourg. Xaver Schlager et Andreas Ulmer ont également participé aux deux matchs de Salzbourg.

• Insigne a marqué le vainqueur de Naples lors de la victoire 3-2 en phase de groupe de l'UEFA Champions League 2019/20 sur le terrain du Salzbourg d'Ulmer.

• Un but de Louis Schaub a permis au Rapid Wien d'obtenir un match nul 1-1 à domicile contre le Sassuolo de Francesco Acerbi en phase de groupes de l'UEFA Europa League 2016/17.

• Alessandro Florenzi a marqué le dernier but de la Roma lors du match nul 3-3 à domicile contre l'Austria Wien en phase de groupes de l'UEFA Europa League 2016/17.

• Le père de l'entraîneur autrichien Foda est originaire de Venise.

• L'actuel directeur sportif de l'Autriche, Peter Schöttel, faisait partie de l'équipe battue 2-1 par l'Italie lors de la Coupe du monde 1998.

Aux tirs au but
• Italie: 3 qualifications, 5 éliminations
3-4 contre l'Argentine, demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA 1990
2-3 contre le Brésil, finale de la Coupe du Monde de la FIFA 1994
3-4 contre la France, quart de finale de la Coupe du Monde de la FIFA 1998
3-1 contre les Pays-Bas, demi-finale de l'UEFA EURO 2000
5-3 contre la France, finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2006
2-4 contre l'Espagne, quart de finale de l'UEFA EURO 2008
4-2 contre l'Angleterre, quart de finale de l'UEFA EURO 2012
5-6 v Allemagne, quart de finale de l'UEFA EURO 2016

• L'Italie n'a jamais été impliquée dans une séance de tirs au but lors de chacune des trois dernières éditions de l'EURO.

• L'Autriche n'a jamais été impliquée dans une séance de tirs au but en compétition.

Dernières nouvelles

Italie
• L'Italie a remporté 11 victoires consécutives, toutes sans encaisser de but, grâce à ses victoires contre la Turquie, la Suisse et le Pays de Galles lors de l'UEFA EURO 2020. Elle a également battu Saint-Marin 7-0 à Cagliari et la République tchèque 4-0 à Bologne lors de ses deux matches amicaux avant le tournoi. L'équipe de Roberto Mancini est désormais invaincue en 30 matches internationaux (W25 D5), égalant un record national établi dans les années 1930, depuis sa défaite 1-0 contre le Portugal à Lisbonne en UEFA Nations League le 10 septembre 2018.

• L'Italie n'avait jamais marqué plus de deux buts dans un match de phase finale d'EURO avant ce tournoi, mais elle en a réussi trois lors de ses deux premiers matchs. Le seul autre EURO au cours duquel ils ont remporté les trois rencontres de groupe est celui de 2000, où ils ont également démarré par une victoire contre la Turquie (2-1) avant de battre la Belgique (2-0) et la Suède (2-1) et de terminer vice-champions du monde derrière la France.

• Ciro Immobile, le meilleur buteur de la sélection italienne, a trouvé le chemin des filets à chacune de ses quatre dernières apparitions avec les Azzurri, portant son total à 15 buts en 48 matches internationaux. Il n'avait jamais auparavant marqué dans plus de deux matchs successifs pour son pays.

• Le doublé de Manuel Locatelli contre la Suisse lors de la deuxième journée était le premier de sa carrière professionnelle. Il n'avait marqué qu'une seule fois pour l'Italie, lors d'un match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA contre la Bulgarie en mars de cette année (2-0).

• Matteo Pessina, qui a rejoint tardivement l'équipe d'Italie après le retrait de Stefano Sensi, blessé, a marqué le but de la victoire contre le Pays de Galles, après avoir inscrit ses deux premiers buts internationaux lors de la victoire contre Saint-Marin avant le tournoi. L'actuel international des moins de 21 ans Giacaomo Raspadori a fait ses débuts en équipe nationale en tant que remplaçant contre la République tchèque.

• Gaetano Castrovilli, qui a obtenu la deuxième de ses deux sélections contre Saint-Marin, 18 mois après ses débuts, a remplacé Lorenzo Pellegrini, blessé, dans le groupe à la veille du tournoi.

• Tous les 26 joueurs de l'équipe de Mancini, sauf un, sont entrés sur le terrain pendant la phase de groupes, à l'exception du gardien de but Alex Meret.

• Parmi les sept joueurs italiens sélectionnés pour l'UEFA EURO 2016 et ce tournoi, on trouve le capitaine Giorgio Chiellini, qui participe à sa quatrième phase finale d'EURO consécutive, ainsi que Leonardo Bonucci et Salvatore Sirigu, qui participent tous deux à leur troisième. Les autres survivants d'il y a cinq ans sont Federico Bernardeschi, Alessandro Florenzi, Immobile et le buteur de la première journée Lorenzo Insigne.

• Immobile et Insigne ont tous deux inscrit leur premier but dans un tournoi majeur lors de leur cinquième apparition, lors de la victoire contre la Turquie. Locatelli a marqué deux fois en autant de sorties.

• Chiellini a fait ses 14 apparitions en phase finale de l'EURO en menant l'Italie contre la Suisse, bien qu'il ait dû quitter le terrain en première mi-temps en raison d'une blessure musculaire. Seul Gianluigi Buffon (17) a fait plus dans le tournoi pour les Azzurri, mais Bonucci a égalé le total de Chiellini en étant capitaine de l'équipe en son absence contre le Pays de Galles.

• Chiellini et Bonucci sont les seuls membres de l'équipe italienne à avoir marqué lors d'un précédent tournoi majeur, le premier ayant trouvé le chemin des filets contre le Brésil lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013 et contre l'Espagne lors de l'UEFA EURO 2016, tandis que le second a été le buteur des Azzurri sur penalty lors du quart de finale 2016 contre l'Allemagne.

• L'Italie accueillera les phases finales de l'UEFA Nations League à l'automne. Elle affrontera l'Espagne dans la première des demi-finales le 6 octobre à Milan.

Autriche
• C'est le premier grand tournoi dans lequel l'Autriche a dépassé la phase initiale des groupes depuis la Coupe du Monde de la FIFA 1982 en Espagne, où elle a atteint la deuxième phase - comme elle l'avait fait quatre ans plus tôt en Argentine.

• La victoire de l'Autriche contre la Macédoine du Nord lors de la première journée n'était pas seulement sa première victoire en phase finale de l'EURO, mais aussi la première fois qu'elle marquait trois buts dans une rencontre de tournoi majeur depuis la célèbre victoire 3-2 contre l'Allemagne de l'Ouest lors de la Coupe du monde 1978.

• Le but victorieux de Christoph Baumgartner contre l'Ukraine était son premier en tournoi et son quatrième pour l'Autriche. La feuille blanche de ce match n'est que la deuxième que l'équipe de Franco Foda a réussi à obtenir lors de ses dix derniers matches.

• Malgré les victoires contre la Macédoine du Nord et l'Ukraine, l'Autriche n'a pas réussi à marquer lors de quatre de ses six derniers matches, dont la défaite de la deuxième journée à Amsterdam contre les Pays-Bas. Les Autrichiens se sont échauffés pour le tournoi avec une défaite 1-0 contre l'Angleterre à Middlesbrough le 2 juin et un match nul 0-0 contre la Slovaquie à Vienne quatre jours plus tard.

• Stefan Lainer est devenu le premier joueur d'un onze de départ autrichien à marquer lors de la phase finale de l'EURO avec sa volée d'ouverture contre la Macédoine du Nord. Quatre des six buts de l'Autriche dans le tournoi ont été marqués par des remplaçants, Michael Gregoritsch et Marko Arnautović ayant tous deux trouvé le chemin des filets lors de la première journée après avoir été introduits sur le banc.

• Aleksandar Dragović, seul joueur autrichien toujours présent dans les éliminatoires de l'UEFA EURO 2020, est devenu le quatrième international autrichien à atteindre 90 sélections lorsqu'il a joué contre l'Angleterre au début du mois, Arnautović devenant le cinquième avec son apparition contre l'Ukraine. Un seul, Andreas Herzog, est allé jusqu'à compléter le siècle.

• Dragović est l'un des huit membres de la sélection autrichienne pour l'UEFA EURO 2020 qui a participé à la compétition en France il y a cinq ans. Les autres sont David Alaba, Arnautović, Julian Baumgartlinger, Martin Hinteregger, Stefan Ilsanker, Marcel Sabitzer et Alessandro Schöpf, qui a marqué le seul but de l'équipe lors de ces finales, contre l'Islande.

• Arnautović détient le record autrichien d'apparitions en matches de l'EURO, qualifications comprises, soit 31, et il lui faut encore un but pour égaler le record national de Toni Polster dans cette compétition, soit 15.

• Pas moins de 21 des 26 joueurs de l'équipe de Foda ont joué pour des clubs de Bundesliga allemande en 2020/21. Le seul à avoir remporté un trophée est Alaba, qui a remporté un neuvième titre de champion consécutif avec le Bayern München lors de sa dernière saison au club avant de partir pour le Real Madrid.

• L'un des deux joueurs locaux de l'équipe, Andreas Ulmer, a également connu un succès national répété en remportant le titre de Bundesliga autrichien pour la 11e fois - et la huitième consécutive - avec Salzbourg, auquel il a ajouté une troisième victoire consécutive en coupe nationale - et la huitième en tout.

• En 2020/21, le milieu de terrain Louis Schaub, vainqueur de la Coupe de Suisse avec Lucerne, et le gardien de but Daniel Bachmann, promu en Premier League anglaise avec Watford, ont également connu le succès. Ce dernier a fait ses débuts avec l'Autriche lors du match amical contre l'Angleterre avant le tournoi et a conservé sa place pendant toute la phase de groupes de l'UEFA EURO 2020.