UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Exclu. Raphaël Varane avant la Hongrie : « Un adversaire qui va jouer sa survie »

Au cœur d'une défense française louée pour sa solidité lors de la victoire contre l'Allemagne, Raphaël Varane se projette sur la deuxième journée contre la Hongrie, vendredi à 15 heures.

Raphaël Varane, leader défensif des Bleus
Raphaël Varane, leader défensif des Bleus UEFA via Getty Images

En cas de victoire à Budapest, les Bleus rejoindraient les qualifiés pour les huitième de finale. Le défenseur central du Real Madrid, 28 ans, jouera un rôle-clé au sein d'une équipe dont « l'identité » repose de son propre aveu sur la défense qu'il compose avec Presnel Kimpembe, Lucas Hernandez et Benjamin Pavard.

Téléchargez l'app de l'EURO


UEFA.com : Quelle victoire sur l'Allemagne pour débuter...

Raphaël Varane: Oui, pour nous c'est commencer la compétition de la meilleure manière, gagner face à un très, très bon adversaire. C'est la meilleure façon d'entamer cette compétition, qui est très relevée. Être performant tout de suite, c'était très important pour nous.

Varane, « la défense est notre identité »
Varane, « la défense est notre identité »

Est-ce que vous saviez que le Portugal avait gagné un peu plus tôt dans la journée ? Est-ce que ça vous a mis de la pression ?
Oui, on savait que le Portugal avait gagné. Mais nous étions concentrés sur ce qui fait notre force, le collectif. C'est ce qui nous a permis d'être performants.

Vous êtes les champions du monde, or ce match se déroulait en Allemagne, c'était le contexte idéal pour chuter...
Oui, il y avait beaucoup de pression. On en est conscients. Il y a beaucoup d'attentes. Il y avait de l'excitation pour ce premier match. On a réussi à être sereins. On a un groupe qui a gagné en expérience, en maturité, et qui sait mieux gérer ce genre d'événement.

France 1-0 Allemagne, des Bleus solidaires et victorieux


On a appris de 2014, de 2016 aussi avec la finale de l'EURO, puis de la Coupe du monde 2018. On a su rester sûrs de notre force sans tomber dans l'euphorie. C'est comme ça qu'on doit aborder chaque match de cette compétition. C'est notre façon d'être. C'est l'identité de ce groupe. On doit rester concentrés là-dessus et ne pas se laisser perturber par ce qu'il y a autour. On veut montrer du spectacle aux gens, on veut être performants. Pour cela, on doit se concentrer sur nos qualités.

Raphaël Varane s'est montré impérial face aux Allemands
Raphaël Varane s'est montré impérial face aux AllemandsUEFA via Getty Images

On a ressenti une grande stabilité dans votre défense à quatre. Est-ce que vous pensez que cela va être l'une des clés de ce tournoi pour votre équipe ?
Oui, je pense que nous dégageons une force défensive. Tout le groupe travaille. Les premiers défenseurs, ce sont nos attaquants et ça leur permet aussi d'être dans des bonnes conditions pour attaquer. Avec la possibilité d'être dangereux sur les attaques placées, en contre-attaques et sur coups de pied arrêtés. On s'appuie d'abord sur une bonne défense. C'est l'identité de ce groupe. C'est notre façon de jouer. C'est le travail de tout le monde, pas seulement de la défense. C'est un travail collectif.

Maintenant, place à la Hongrie, que peut-on attendre pour ce match ?
Ça va être un match très difficile, on s'attend à un très, très gros combat. On va jouer à 15 heures avec beaucoup de chaleur. Le stade sera plein. C'est un match où l'adversaire joue sa survie dans cette compétition. Ce ne sera pas un match facile. On va bien se préparer. On sait qu'il faudra être performants. C'est un adversaire qui est différent de l'Allemagne. Il est aussi très dangereux et très motivé. Il nous faudra être performants et trouver les failles de cette équipe.

EURO 2020, la feuille de route des Bleus


Il y a un joueur qui n'est pas défenseur mais qui personnalise ce collectif, N'Golo Kanté. Est-ce qu'il est vraiment dans la vie comme il nous apparaît ?

Tout le monde l'aime. N'Golo, c'est un coéquipier qui est top et une personne géniale. Il est aimé de tout le monde. Il a une personnalité qui est aussi atypique. Il est très timide. Mais, sur le terrain, il a une générosité, une capacité à multiplier les efforts, à récupérer des ballons et à se projeter vers l'avant. Tout cela nous fait du bien. C'est un joueur spécial est une personnalité spéciale.