UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Moubandje, Nati de Toulouse

Francois Moubandje, défenseur du TFC, très fier de représenter son club et la ville rose en participant à l'UEFA EURO 2016.

Le club toulousain a souvent été représenté dans les grandes compétitions internationales avec notamment André-Pierre Gignac ou Moussa Sissoko côté français. Cette année, un seul joueur participe à l’EURO.

Francois Moubandje (26 ans le 21 juin, 11 sélections), au "Téf" depuis trois saisons et international suisse depuis fin 2014, va disputer son premier championnat d'Europe avec son pays. "Je joue en France, à Toulouse. J’ai passé une saison exceptionnelle". Tout n'a pas toujours été rose mais elle s’est finie à merveille, pour lui comme pour le club maintenu lors de la dernière journée.

"Le fruit de nombreuses années de travail"

Le latéral gauche du TFC, arrivé en 2013, a su se montrer indispensable dans les moments les plus difficiles traversés cette saison. Sa place de titulaire lors de la "remontada" sous les ordres de Pascal Dupraz et son but inscrit face au Paris-Saint-Germain lors des seizièmes de finale de Coupe de France lui ont sûrement permis sa sélection en équipe nationale pour participer à l’EURO 2016.

"C’est vraiment une première pour moi, j’espère y être jusqu’au bout, c’est le fruit de nombreuses années de travail. C’était un rêve de gosse. Je serai très heureux d’être sur le terrain, ce serait quelque chose de très particulier pour moi", nous a-t-il confiés.

L'EURO à Toulouse, ça donne quoi ?

"Toulouse est une ville festive" a remarqué Moubandje depuis son arrivée en Haute-Garonne. "C’est le sud, pour faire la fête, on est servi, et les supporters qui viendront pour l’EURO seront servis aussi. Il y a beaucoup d’étudiants, c’est la quatrième ville de France, une très belle ville !"

La Suisse disputera ses matches de groupes à Lens, Paris puis Lille. Un petit regret de ne pas jouer au Stadium ? "Oui, c’est vrai que ça peut être un regret, cela aurait été magnifique pour moi si on avait eu un match à Toulouse. Mais quoi qu’il arrive on devra jouer, et dans n’importe quel stade, il faudra que ce soit aussi beau. Mais c’est quand même dommage qu’il n’y ait pas un match pour moi ici."

"Toulouse est une grande ville, ses habitants sont amoureux du foot. Ils l’ont montré en cette fin de saison avec le TFC, ils savent qu’ils peuvent peser lourd dans un match. Il faut tout faire pour entretenir cette ferveur". François Moubandje espère que ces "amoureux" participeront aussi à cet événement en allant assister aux matchs du Stadium !