La Suisse et la Pologne ont une carte à jouer

Suisses et Polonais lancent les huitièmes de finale, ce samedi à 15 heures à Saint-Étienne. Ils auront la ferme intention d'être la surprise de cette édition 2016 alors que leur nation dispute la phase à élimination directe d'un EURO pour la première fois.

Vladimir Petković supervise ses joueurs
Vladimir Petković supervise ses joueurs ©AFP/Getty Images

Suisse et Pologne ont toutes les deux fini deuxièmes de leur groupe et se retrouvent dans une partie du tableau dégagée par l'absence de tous les favoris. Certes, le vainqueur retrouvera tout de même un gros morceau en quart de finale puisqu'il héritera de la Croatie ou du Portugal. Mais la Nati et la Pologne, qui s'affrontent ce samedi à Geoffroy-Guichard, ont toutes leurs chances dans un match qui s'annonce ouvert. Ouvert mais peut-être pas débridé, car aucune des deux équipes n'a perdu lors des trois premiers matches.

 

Par ailleurs, les Helvètes n'ont marqué que deux buts, tous deux sur coup de pied arrêté, et la Pologne n'a pas concédé la moindre réalisation à ses adversaires. En revanche, s'il se satisfait du travail que son attaquant a accompli jusque-là, Adam Nawałka espère forcément le réveil de Robert Lewandowski, qui n'a plus fait trembler les filets depuis six matches. "Il est bien entendu l'un des meilleurs joueurs au monde, c'est un très grand buteur et il peut être un problème pour nous demain", a commenté Stephan Lichtsteiner, le capitaine suisse.

Mais ce match est loin de se résumer au seul Lewandowski. Ce rendez-vous représente une réelle chance pour Suisses et Polonais de rentrer dans le gotha du football européen à travers une présence dans le Top 8 de l'EURO.

 

"C'est une très grande opportunité pour nous, nous voulons aller le plus loin possible dans cette compétition", souligne ainsi Grzegorz Krychowiak, le milieu polonais quand Vladimir Petković, le sélectionneur de la Nati affirme : "Nous avons accompli des petits pas pour le moment dans cet EURO, réalisé un petit objectif. Désormais, la porte principale se trouve devant nous, on va essayer de l'ouvrir. D'ailleurs, on espère ouvrir le plus de portes possible."

 

Dans ce premier match à élimination directe de la compétition, comme pour les suivants, il n'y a plus de calculs à faire. Suisses comme Polonais, soyez efficaces et opportunistes. C'est comme cela que vous pourrez vous ouvrir à l'Europe. 

Les compos probables
Suisse : Sommer; Lichtsteiner, Schär, Djourou, Rodríguez; Behrami, Xhaka, Džemaili; Shaqiri, Embolo, Mehmedi.
Blessés ou incertains :  aucun
Suspendus en cas de nouvel avertissement : Behrami, Embolo, Schär, Xhaka

Pologne : Fabiański; Piszczek, Glik, Pazdan, Jędrzejczyk; Błaszczykowski, Krychowiak, Mączyński, Grosicki; Milik, Lewandowski.
Blessé : Szczęsny (cuisse)
Incertain : aucun
Suspendu : Kapustka
Suspendus en cas de nouvel avertissement : Grosicki, Mączyński, Peszko, Piszczek

Haut