Du suspense jusqu'au bout...

Sur les 42 buts inscrits à l'UEFA EURO 2016 jusqu'ici, près de 30 % ont été marqués à la 87e minute ou au-delà, dont la moitié dans le temps additionnel.

Bastian Schweinsteiger est l'un des six joueurs à avoir marqué dans le temps additionnel de la seconde période
Bastian Schweinsteiger est l'un des six joueurs à avoir marqué dans le temps additionnel de la seconde période ©Panoramic

L'UEFA EURO 2016 a beau ne pas battre des records de buts, la compétition ne manque pas de suspense grâce au nombre incroyable de buts marqués en fin de rencontres.

Malgré les meilleurs efforts de l'Espagne pour mettre fin à cette tendance, le schéma s'est poursuivi vendredi, deux des trois matches de groupe du jour s'étant joués en fin de matches. L'Italie a battu la Suède grâce à la réalisation d'Éder à la 88e minute et la République tchèque a arraché un point contre la Croatie grâce à un penalty de Tomáš Necid au bout du bout.

Un peu moins de 30 % des buts de tout le tournoi ont été marqués à la 87e minute ou au-delà, dont six dans le temps additionnel de la seconde période.

TOTAL DE BUTS : 42

Dans le temps additionnel de la seconde période : 6 (14,3 %)
Vasili Berezutski face à l'Angleterre (90e+2)
Bastian Schweinsteiger face à l'Ukraine (90e+2)
Graziano Pellè face à la Belgique (90e+3)
Dimitri Payet face à l'Albanie (90e+6)
Daniel Sturridge face au Pays de Galles (90e+2)
Niall McGinn face à l'Ukraine (90e+6)

Après la 87e minute : 12 (28,6 %)
3 : 90e+2
2 : 90e+6
2 : 89e
2 : 87e
1 : 90e+3
1 : 90e
1 : 88e

Lors des 15 dernières minutes : 15 (35,7 %)

En seconde période : 29 (69 %)

En comparaison...
Seuls quatre buts jusqu'ici ont été marqués dans la première demi-heure, soit 9,5 % seulement !

Haut