Les Bleus grillent les Oranges

Pays-Bas 2–3 France Bien que partis très fort à Amsterdam, les joueurs de Didier Deschamps ont arraché la victoire sur la fin.

Blaise Matuidi a inscrit le but de la victoire à Amsterdam
Blaise Matuidi a inscrit le but de la victoire à Amsterdam ©AFP/Getty Images

À 77 jours de son match d'ouverture de l'UEFA EURO 2016 contre la Roumanie, la France a pris un départ canon à Amsterdam pour finalement battre sur le fil une équipe des Pays-Bas restée 60 minutes comme sous le choc de la disparition de Johan Cruyff.

Alors qu'ils ont maîtrisé la première période, les Français ont vu revenir l'équipe en reconstruction de Danny Blind, qui a bien failli arracher le nul au pays organisateur de l'EURO 2016 dans une fin de match animée, où Blaise Matuidi, capitaine et déjà passeur, a profité de l'offrance d'Anthony Martial.

Pour ce premier match de 2016, Didier Deschamps, le sélectionneur français, titularisait Olivier Giroud en avant-centre, flanqué de Dimitri Payet et Antoine Griezmann en milieu de terrain. Dès les premières minutes, les Bleus mettaient la pression sur le but adverse et Griezmann ouvrait le score d'une superbe coup franc brossé des 20m. Huit minutes plus tard, c'était au tour de Giroud de battre Jesper Cillessen, d'une volée en pivot, sur un service de Blaise Matuidi.

Le jeu s'arrêtait alors pour une minute d'applaudissement en mémoire de Johan Cruyff, décédé jeudi. Il était le plus grand joueurs néerlandais, né à quelques mètres de l'ancien stade de l'Ajax. Cette pause, toutefois, n'avait pas l'heur de réveiller les Oranges qui continuaient de subir, mis à part la frappe trop molle de Quincy Promes, qui mettait en lumière Steve Mandanda, aligné à la place d'Hugo Lloris.

Mais quelques secondes après le retour des vestiaires, l'attaquant du PSV Luuk de Jong réduisait le score en déviant dans le but français un long coup franc venu de la droite. Mandanda était à la parade, un peu plus tard, sur la tête de Claesen, avant que Payet ne trouve le poteau sur une action en solitaire.

La France reculait dans les 30 dernières minutes et cédait sur un deuxième coup de pied arrêté avec le remplaçant Ibrahim Afellay à la conclusion. Mais, sursaut d'orgueil, Blaise Matuidi allait chercher la victoire.

Le prochain rendez-vous, pour le double champion d'Europe, c'est mardi au Stade de France, contre la Russie, qui est elle qualifiée.

 

Pays-Bas 2-3 France (De Jong 47e, Afellay 86e, Griezmann 6e, Giroud 13e, Matuidi, 88e)
Pays-Bas

Cillessen ; Veltman, Bruma, Van Dijk (Depay  46e), Blind ; Willems (Van Ahnolt, 78e), Clasie (Afellay, 46e), Klaassen (Wijnaldum, 75e), Sneijder (Bazoer, 37e); De Jong (Janssen, 81e), Promes
France
Mandanda ; Evra (Digne, 46e), Koscielny, Varane, Jallet ; Matuidi, Diarra (Kanté, 46e), Pogba (Sissoko, 87e) ; Payet, Giroud (Gignac, 73e), Griezmann (Martial, 46e).

Le match en images :

GettyImages-517509894_594_screen

GettyImages-517509706_594_screen

GettyImages-517509508_594_screen

GettyImages-517509482_594_screen

GettyImages-517509302_594_screen

GettyImages-517509468_594_screen

GettyImages-517509294_594_screen

GettyImages-517509082_594_screen

GettyImages-517507250_594_screen

 

GettyImages-517507250_594_screen

 

GettyImages-517507160_594_screen

 


 

GettyImages-517507154_594_screen

 

GettyImages-517506832_594_screen

 

GettyImages-517507148_594_screen

 

GettyImages-517506578_594_screen

 

GettyImages-517506560_594_screen

 

GettyImages-517506546_594_screen

 

GettyImages-517506950_594_screen

 

GettyImages-517506944_594_screen

 

GettyImages-517506932_594_screen

 

GettyImages-517506880_594_screen

 

GettyImages-517506702_594_screen

 

GettyImages-517506596_594_screen

 

GettyImages-517506872_594_screen

 

GettyImages-517506734_594_screen

 

GettyImages-517506700_594_screen

 

GettyImages-517504656_594_screen

 

GettyImages-517504592_594_screen

GettyImages-517482688_594_screen

GettyImages-517504114_594_screen

Haut