Les buts les plus rapides de l'EURO

Le penalty de Robbie Brady n'a pas réussi à faire tomber le record du but le plus rapide au Championnat d'Europe de l'UEFA. La palme revient au Russe Dimitri Kirichenko en 2004.

UEFA.com revient sur les buts les plus rapides du Championnat d'Europe de l'UEFA.

1'07 – Dmitri Kirichenko (Russie 2-1 Grèce, 20/06/2004)
Kirichenko connaissait un début d'UEFA EURO 2004 plein de frustration puisqu'il regardait son équipe perdre ses deux premiers matches depuis le banc de touche. L'entraîneur Georgy Yartsev changeait son équipe pour le dernier match de groupes, et l'attaquant du PFC CSKA Moskva n'avait besoin que de 67 secondes pour tromper Antonios Nikopolidis. Dmitri Bulykin doublait rapidement la marque et Zisis Vryzas réduisait le score deux minutes avant la pause.

1'40 – Robert Lewandowski (Pologne - Portugal, 30/06/16)
L'attaquant polonais n'avait pas marqué en quatre matches de l'UEFA EURO 2016 avant d'ouvrir le score après 100 secondes en quart de finale à Marseille, sur une passe en retrait de Kamil Grosicki.

2'00 - Robbie Brady (France - République d'Irlande, 26/06/2016
Le huitième de finale débute par un penalty transformé par Robbie Brady qui avec l'aide du poteau, prend Hugo Lloris à contrepied. 

2'07 – Sergei Aleinikov (Angleterre 1-3 URSS, 18/06/1988)
L'URSS devait s'imposer pour se qualifier pour les demi-finales, et quel meilleur début qu'un but après seulement deux minutes. Aleinikov jaillissait dans l'axe et se retournait rapidement pour tromper Chris Woods. Glenn Hoddle offrait l'égalisation à Tony Adams mais Oleksiy Mykhailychenko et Viktor Pasulko s'assuraient de l'élimination des Anglais.

2'14 – Petr Jiráček (République tchèque 2-1 Grèce, 12/06/2012)
Le troisième but le plus rapide ex æquo a été marqué à l'UEFA EURO 2012 à Wroclaw. Les Tchèques avaient perdu leur premier match contre la Russie et devaient s'imposer. Tomáš Hübschman glissait une passe entre les Grecs Kyriakos Papadopoulos et Kostas Katsouranis pour Jiráček qui trompait le gardien.

2'14 – Alan Shearer (Allemagne 1-1 (5-6 tab) Angleterre, 26/06/1996)
Cette demi-finale débutait sur les chapeaux de roue. Une volée de Paul Ince avait déjà été repoussée par Andreas Köpke lorsque le portier était battu. Shearer inscrivait son cinquième but du tournoi sur un corner de Paul Gascoigne. Stefan Kuntz égalisait. Darren Anderton tirait sur le poteau et Gascoigne était tout proche de convertir un centre de Shearer, mais les Anglais ne pouvaient éviter les tirs au but.

2'25 – Michael Owen (Portugal 2-2 (5-6 tab) Angleterre, 24/06/2004)
Huit ans plus tard, l'Angleterre ne pouvait rêver mieux face au Portugal en quarts de finale. Jorge Andrade et Costinha cafouillaient en défense, et Owen surgissait pour tromper Ricardo. Cette avantage tenait pendant 80 minutes avant qu'Hélder Postiga ne mène le match en prolongation puis aux tirs au but.

2'27 – Hristo Stoichkov (Bulgarie 1-0 Roumanie, 13/06/1996)
La Roumanie était la première équipe à quitter l'EURO '96 sur un coup magique de Stoichkov qui profitait d'une erreur de Miodrag Belodedici pour s'infiltrer dans la défense et tromper Bogdan Stelea du pied gauche.

Et en finale …

6'00 – Jesús María Pereda (Espagne 2-1 URSS, 21/06/1964)
Rares sont les joueurs du FC Barcelona qui font lever Santiago Bernabéu, mais Pereda en est un. La finale 1964 avait commencé depuis six minutes quand un centre de la droite de Luis Suárez était repris par Pereda. L'URSS égalisait rapidement grâce à Galimzyan Khusainov mais l'Espagne l'emportait grâce à Marcelino.

Haut