UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Tout savoir sur l'UEFA et Sign for an Equal Game

La campagne officielle EURO 2020 de l'UEFA invite tout le monde à, littéralement, se joindre au plus grand match de football en Europe, celui contre la discrimination.

Durant l'UEFA EURO 2020, l'UEFA demande à tous les membres de la communauté du football européen, joueurs comme fans, de se dresser contre toutes les formes de discrimination dans le football via deux geste symboliques :

• Créer une carte de signature numérique sur equalgame.com.

• Faire comme Matthijs de Ligt, João Félix, Pernille Harder, Moise Kean, Paul Pogba ou encore Jadon Sancho, qui soutiennent tous cette campagne, en partageant ces signatures sur les réseaux sociaux.

Rejoignez Sign for an Equal Game

Qu'est-ce que #EqualGame exactement ?

#EqualGame promeut la vision de l'UEFA selon laquelle tout le monde devrait pouvoir profiter du football, indépendamment de son identité, son origine ou de son niveau.

Depuis son lancement lors de la saison 2017/18, l'initiative a sensibilisé à la façon dont le football peut jouer un rôle de premier plan dans l'élimination des barrières sociales et la construction de communautés.

Equal Game s'inscrit dans le cadre du programme Respect de l'UEFA, qui a été lancé avant l'UEFA EURO 2008 en Autriche et en Suisse. Le message Respect, qui est en évidence lors de toutes les compétitions et de tous les événements de l'UEFA, réunit tous les projets de responsabilité sociale de l'UEFA qui utilisent le football pour s'attaquer aux problèmes d'environnement et/ou de droits de l'homme.

Que fait l'UEFA pour s'assurer que le football joue un rôle dans l'éradication de toutes les formes de discrimination ?

L'UEFA a toujours reconnu le pouvoir de notre sport pour lutter contre les discriminations. C'est un défi difficile à relever. Trop souvent, les problèmes sont enracinés dans la société au sens large, et rien ne changera sans une action gouvernementale concertée par le biais d'institutions nationales telles que les écoles.

Cependant, avec 55 associations membres réparties sur tout le continent européen, une audience de plusieurs millions de personnes et des joueurs qui servent de modèles à d'innombrables jeunes enfants, le football européen est bien placé pour faire davantage.

Tout d'abord, en sensibilisant le public par le biais de campagnes telles que Respect et Sign for an Equal Game.

Ensuite, en écoutant et en apprenant de tous ceux qui ont souffert de la discrimination, de la base au sommet, sur le terrain et en dehors.

Enfin, en utilisant la popularité du football en tant que sport de masse pour éduquer dans les familles, les communautés, les formateurs et, surtout, les enfants.

Chaque année, l'UEFA puise dans les recettes du Championnat d'Europe pour allouer 100 000 € à chacune de ses 55 associations membres afin qu'elles investissent dans des programmes de responsabilité sociale. Pour la seule saison 2019/20, 46 des associations de football européennes ont choisi d'investir ces fonds dans des projets créant l'égalité des chances pour les communautés défavorisées : réfugiés, personnes handicapées ou ayant des problèmes de santé mentale, toxicomanes, minorités ethniques, économiques, religieuses et sexuelles, détenus, orphelins.

Michele Uva, directeur du programme de responsabilité sociale de l'UEFA

« Nous devons trouver un équilibre entre les sujets où le football peut avoir un impact direct et ceux où notre influence est plus indirecte. Par exemple, en veillant à ce que les personnes handicapées puissent jouer au football, notre sport fait une différence mesurable dans la vie des individus.

Il y a d'autres questions que l'UEFA ne peut pas résoudre directement, mais nous avons toujours le pouvoir de sensibiliser à l'ampleur du problème. N'oubliez pas qu'environ 90 millions de personnes jouent au football en Europe, ce qui fait de notre communauté l'un des plus grands réseaux au monde.