Italie et Suisse en terrain bien connu

L'Italie et la Suisse s'affrontent pour la 59e fois, mais ne se sont pas croisées ces dix dernières années.

L'Italie et la Suisse sont des ennemis intimes, bien que leur rencontre à Rome, pour la deuxième journée du Groupe A, constitue leur premier choc depuis une décennie - et leur premier match de compétition depuis 1999.

• Ce n'est que la troisième fois que ces deux équipes se rencontrent dans un tour final, et la première en près de 60 ans.

Rencontres précédentes
• Les Azzurri ont largement dominé ces derbies alpestres, remportant 28 des 58 matches (8 défaites), bien que les trois derniers matches entre les équipes, tous en Suisse, aient été des nuls.

•  La dernière rencontre entre Italie et Suisse était un match nul 1-1 à Genève le 5 juin 2010. Gökhan Inler ouvrait le score à la 10e minute pour l'équipe locale avant l'égalisation, quatre minutes plus tard, de Fabio Quagliarella. Stephan Lichtsteiner et le remplaçant Xherdan Shaqiri ont joué pour la Suisse d'Ottmar Hitzfeld, tandis que Giorgio Chiellini était du côté des Azzurri de Marcello Lippi.

• Cela a porté la série de matches sans défaite de l'Italie contre la Suisse à huit unités (4 victoires), depuis une défaite 1-0 à Berne lors des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 1994 en mai 1993. La dernière victoire des Azzurri contre les Suisses est survenue lors d'un match amical à Genève en avril 2003, Nicola Legrottaglie et Cristiano Zanetti marquaient dans les deux mi-temps pour assurer un succès 2-1.

• Les derniers matches de compétition des deux équipes ont eu lieu lors des éliminatoires de l'UEFA EURO 2000, l'Italie remportant le premier match 2-0 à Udine - Alessandro Del Piero marquant dans chaque mi-temps - avant un nul 0-0 à Lausanne. L'Italie a ensuite remporté le groupe avec 15 points pour atteindre le tour final, terminant un point et deux places devant une Suisse éliminée.

• Ces résultats ont poursuivi la tendance imprimée par la victoire à domicile et le nul à l'extérieur obtenu par l'Italie lorsque les équipes s'affrontèrent en éliminatoires de l'EURO 1968 (2-2, 4-0) et 1988 (3-2, 0-0). Dans ces deux éditions, la Nazionale se qualifiait pour la phase finale.

• L'Italie s'est également imposée lors de la dernière rencontre entre les deux équipes lors d'un tour final, enregistrant une victoire 3-0 contre la Suisse en phase de groupes de la Coupe du Monde 1962. Huit ans plus tôt, la Suisse, pays hôte de la Coupe du monde, avait battu l'Italie 2-1 et 4-1 en sept jours, la deuxième de ces deux victoires ayant été obtenue en barrage.

À l'EURO : Italie
• Il s'agit du dixième tour final de l'EURO pour l'Italie et de son septième consécutif depuis l'absence de l'édition 1992 en Suède. Deux fois seulement, les Italiens ont pris la porte après les groupes : en 1996 et 2004.

• L'Italie a atteint les quarts de finale de l'UEFA EURO 2016, terminant première de son groupe et battant l'Espagne 2-0 en 8es de finale avant de s'incliner contre l'Allemagne lors des quarts, 6-5 aux tirs au but (1-1 après prolongation).

• L'Italie a triomphé à domicile au Championnat d'Europe de l'UEFA 1968 et a terminé deuxième à deux reprises, en 2000 et 2012.

• Cette fois-ci, l'équipe de Roberto Mancini a remporté ses dix matches de qualifications pour terminer première du Groupe J portant le nombre de pays à fait carton plein dans les éliminatoires de l'EURO à huit, la Belgique ayant également réussi cet exploit pour cette édition. Cependant, sur les six précédents à avoir remporté tous les éliminatoires, seule l'Espagne (2012) est allée au bout.

• Une victoire 3-0 à l'extérieur de la Bosnie-Herzégovine lors de l'avant-dernière journée était la dixième victoire consécutive de l'Italie, une première.

• Les Azzurri ont remporté 11 victoires consécutives avec une victoire de 9-1 à domicile contre l'Arménie lors de leur dernier match de qualification. C'était la première fois qu'ils marquaient neuf buts dans un match depuis août 1948. Sept joueurs différents ont trouvé le chemin des filets, un nouveau record national.

• Les statistiques de l'Italie à Rome : 35 victoires, 18 matches nuls et six défaites, dont trois sur les six derniers matches à l'Olimpico. Ce sont les seules défaites des Azzurri lors de leurs 18 derniers matches à Rome (13 victoires) ; plus récemment, ils ont battu la Grèce 2-0 lors des éliminatoires de l'UEFA EURO 2020 le 12 octobre 2019.

• Les Italiens sont invaincus dans la capitale italienne en matches de l'EURO et de Coupe du Monde de la FIFA. L'Italie en phase finale à Rome : huit victoires, deux matches nuls.

À l'EURO : Suisse
• Il s'agit du cinquième EURO de Suisse. Tous ont été joués au cours des sept dernières éditions de la compétition. Éliminés en phase de groupes en 1996, 2004 et en tant que co-hôtes en 2008, les Suisses ont terminé deuxièmes de leur groupe à l'UEFA EURO 2016 derrière la France, mais se sont inclinés en huitièmes de finale, 5-4 aux tirs au but contre la Pologne après un nul 1-1.

• Statistiques de la Suisse en phase finale (avant l'EURO 2020) : deux victoires, cinq matches nuls et six défaites.

• Il s'agit de la quatrième participation successive de la Suisse à un tournoi majeur. Elle s'est aussi qualifiée pour les Coupes du Monde de la FIFA 2014 et 2018, atteignant chaque fois les 8es de finale.

• Les Suisses ont réservé leur place à l'UEFA EURO 2020 en terminant premiers du Groupe D, prenant 17 points sur leurs huit matches. Ils ont remporté quatre de leurs cinq derniers matches, marquant 13 buts et n'en encaissant que deux dans cette séquence de cinq matches dont trois sans prendre de but.

• Le 1-0 contre le Danemark en octobre 2019 est la seule défaite de la Suisse lors de ses 14 derniers matches de l'EURO, des qualifications et du tournoi final (8 victoires). Les Suisses ont quitté invaincus l'UEFA EURO 2016 (1 victoire, 3 nuls), leur élimination des tirs au but contre Pologne étant considérée comme un match nul.

• La Suisse a terminé quatrième de la première UEFA Nations League en 2019, s'inclinant 3-1 face aux hôtes et futurs champions du Portugal en demi-finale et 6-5 aux tirs au but face à l'Angleterre lors du match pour la troisième place, après 120 minutes sans but.

• La Suisse compte une victoire et trois défaites en quatre matches contre l'italie à Rome. Le match le plus récent est un revers 1-0 en amical en juin 1994 dans lequel Giuseppe Signori a marqué le seul but.

• Les quatre matches de la Suisse a Rome ont été joués à l'Olimpico. La Suisse ne s'y est imposée qu'une seule fois, dans le premier match qui a suivi la victoire de l'Italie à la Coupe du Monde 1982, Ruedi Elsener marquant le seul but face à l'équipe d'Enzo Bearzot.

• L'Italie est l'équipe que la Suisse a le plus souvent rencontrée. C'est leur 59e match. L'Allemagne est deuxième avec 51 matches.

On se connaît
• Le sélectionneur de la Suisse Vladimir Petković entraînait la Lazio de 2012 à 2014, remportant la Coppa Italia en 2012/13.

• Ont joué en Italie :
Ricardo Rodríguez (AC Milan 2017–)
Remo Freuler (Atalanta 2016–)
Edimilson Fernandes (Fiorentina 2018/19 (loan))
Xherdan Shaqiri (Internazionale 2015)
Haris Seferović (Fiorentina 2010–13, Lecce 2012 (loan), Novara 2013 (loan))
Stephan Lichtsteiner (Lazio 2008–11, Juventus 2011–18)

• Ont joué ensemble :
Gianluigi Donnarumma, Alessio Romagnoli et Ricardo Rodríguez (AC Milan 2017–)
Pierluigi Gollini et Remo Freuler (Atalanta 2018–)
Cristiano Biraghi, Federico Chiesa et Edimilson Fernandes (Fiorentina 2018/19)

Autres contenus