Les statistiques désignent l'Espagne contre la Pologne à Bilbao

L'Espagne et la Pologne se rencontrent pour la première fois depuis 2010 lors de la deuxième journée du Groupe E

L'Espagne et la Pologne se rencontrent pour la première fois depuis 2010 lors de la deuxième journée du Groupe E au stade San Mamés. Sur le plan des statistiques, c'est avantage aux Espagnols.

Rencontres précédentes
• Huit des dix affrontements entre ces deux équipes à ce jour se sont soldés par des victoires espagnoles – dont un triomphe 6-0 lors de la plus récente – un match amical à Murcie le 8 juin 2010 en préparation pour l'équipe de  Vicente del Bosque qui allait remporter la  Coupe du Monde de la FIFA en Afrique du Sud. Sergio Busquets et Jesús Navas ont débuté ce match. Sergio Ramos est entré en seconde période ; Kamil Glik, Jakub Błaszczykowski, Robert Lewandowski et Maciej Rybus faisaient partie de l'équipe de Pologne.

• L'Espagne reste sur trois victoires contre la Pologne, depuis un match nul 1-1 à Santa Cruz de Tenerife en février 1994. Ce match était un match amical, comme l'ont été les huit derniers matches entre ces deux équipes.

• Le seul succès de la Pologne contre l'Espagne survenait lors du premier match amical entre ces deux équipes, une victoire 2-1 à l'Estadio de Sarriá de Barcelone en novembre 1980. Andrzej Iwan a marqué deux fois, dont le but de la victoire à la  89e minute 60 secondes après un penalty de Dani. Zbigniew Boniek, l'actuel président de l'Association polonaise de football (PZPN), a également joué dans ce match.

• Les équipes n'ont joué que deux matches de compétition, c'était en qualification du premier Championnat d'Europe de l'UEFA. Alfredo Di Stéfano et Luis Suárez ont tous deux marqué deux fois lors d'une victoire 4-2 de l'Espagne à Chorzow le 28 juin 1959, Di Stéfano trouvant également le chemin du but alors que l'Espagne s'imposait 3-0 à Madrid quatre mois plus tard au retour.

À l'EURO : Espagne
• Il s'agit du septième EURO consécutif en Espagne. Champions en 1964, les Espagnols ont également été victorieux en 2008 et 2012 pour devenir la première équipe à conserver le trophée Henri Delaunay.

• L'Espagne a été privée de passe de trois par l'Italie en huitièmes de finale de l'UEFA EURO 2016, les Azzurri s'étant imposés 2-0.

• Battue aussi en phase de groupes de l'EURO 2016 2-1 par la Croatie lors de la 3e journée, l'équipe de Vicente del Bosque a terminé deuxième derrière cet adversaire dans le Groupe D. Ce revers mettait fin à une série de 14 matches en phase finale sans défaite pour l'Espagne (11 victoires, 3 nuls), depuis le 1-0 contre le Portugal à l'UEFA EURO 2004. Avant de match contre la Croatie, l'Espagne n'avait pas concédé de buts sur ses sept derniers matches de en phase finale de l'EURO, depuis un match nul 1-1 avec l'Italie en 2012.

• L'Espagne et l'Allemagne/RFA sont les seules équipes triples championnes d'Europe.

• L'Espagne s'est qualifiée pour l'UEFA EURO 2020 en remportant huit matches des éliminatoires et en faisant deux nuls pour engranger 26 points dans le Groupe F, cinq de plus que la Suède, deuxième du classement et également dans ce Groupe E en phase finale.

• L'Espagne est l'une des cinq équipes invaincues lors des éliminatoires de l'UEFA EURO 2020, avec la Belgique et l'Italie – qui ont réussi le carton plein – le Danemark et l'Ukraine.

• L'Espagne a compté plus de tirs (227), de possession (70%) et a complété un plus grand pourcentage de ses passes (91%) que toute autre équipe en qualifications.

• À l'abord du tournoi, l'Espagne n'a jamais perdu à Bilbao, même si ce match contre la Suède était son premier match depuis la défaite 2-0 de la Turquie en championnat d'Europe de l'UEFA en mai 1967. L'Espagne à San Mamés : 3 victoires et 3 nuls.

À l'EURO : Pologne
• La Pologne participe à son quatrième tour final de l'EURO consécutif ; avant l'UEFA EURO 2016, elle n'avait jamais remporté de match en phase finale finale (3 nuls, 3 défaites).

• Il y a quatre ans, cependant, les Polonais ont atteint les quarts de finale pour la première fois et se sont inclinés sans perdre, éliminés par le Portugal, qui remportait ensuite le tournoi, aux tirs au but en quarts de finale (1-1, 3-5 t.a.b.). En comptabilisant ce match comme un nul, les statistiques de la Pologne à l'EURO en France se présentent comme suit : 2 victoires, 3 nuls.

• L'équipe de Jerzy Brzęczek a terminé avec six points d'avance en tête du Groupe G pour réserver sa place à l'UEFA EURO 2020, remportant huit de ses dix éliminatoires (1 nul, 1 défaite), dont les quatre derniers.

• Avant la première journée, une défaite 2-0 en Slovénie le 6 septembre 2019 était la seule défaite de la Pologne sur les 18 matches de l'EURO (12 victoires).

• Le meilleur résultat de la Pologne sur la scène internationale reste la troisième place à la Coupe du Monde en 1974 et 1982.

• Mis à part ses sept matches à l'extérieur contre l'Espagne (1 victoire, 1 nul, 5 défaites), la Pologne n'a perdu qu'un seul de ses huit autres matches en Espagne (4 victoires, 3 nuls), une défaite 2-0 devant l'Italie en demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA 1982.

On se connaît
• Les entraîneurs Luis Enrique et Brzęczek étaient face à face en finale des Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone, l'Espagne battait la Pologne 3-2 au Camp Nou.

• Ont joué ensemble :
Thiago Alcántara et Robert Lewandowski (Bayern München 2014–)
Juan Bernat et Robert Lewandowski (Bayern München 2014–18)
Paco Alcácer et Łukasz Piszczek (Borussia Dortmund 2018–20)
Fabián Ruiz et Arkadiusz Milik (Napoli 2018–)
Suso et Krysztof Piątek (AC Milan 2019)

• A joué en Espagne :
Grzegorz Krychowiak (FC Séville 2014–16)

• Kamil Glik a joué chez les jeunes dans le club d'Horadada, en Espagne, en 2006 et il évoluait au sein du Real Madrid C entre 2007 et 2008.

Lewandowski a marqué un quadruplé lorsque le Borussia Dortmund a battu le Real Madrid de Ramos 4-1 en demi-finale aller de l'UEFA Champions League 2012/13. Piszczek et Błaszczykowski ont également disputé ce match à Dortmund, Nacho étant remplaçant ; Ramos a marqué lors de la victoire 2-0 du match retour au Santiago Bernabéu.

• Marco Asensio et le remplaçant Lucas Vázquez étaient buteurs lors de la victoire 5-1 du Real Madrid contre les Polonais du Legia Warszawa en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2016/17.

Autres contenus