UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Classiques de l'EURO : Espagne-Italie 2012

Préparez-vous pour la demi-finale de mardi en revivant la finale la plus prolifique de l'EURO, disponible en intégralité (en anglais).

L'Italie part favorite contre l'Espagne dans leur demi-finale de l'UEFA EURO 2020, mardi à Wembley. Mais la Roja n'aura pas oublié l'incroyable finale de 2012, où elle avait écrasé les Azzurri pour réalisé un triplé historique en compétitions majeures.

CLIQUEZ ICI POUR VOIR CE MATCH SUR UEFA.TV

Pour bien profiter du match...

Les plus beaux buts de l'EURO 2012
Les plus beaux buts de l'EURO 2012

Championne en 2008, l'Espagne peut devenir la première nation à conserver sa couronne à l'EURO. Entre temps, la Roja a décroché un titre de champion du monde, le premier de son histoire, et vise donc un triplé international. Elle affronte l'Italie, qui l'a accrochée en phase de groupes (1-1) et s'est hissée en finale après avoir sorti la France et le Portugal.

De son côté, l'Italie retrouve une place en finale 12 ans après la douloureuse défaite de Rotterdam, 44 ans après son unique triomphe européen. Pour parvenir jusqu'à Kyiv, la Nazionale a écarté l'Angleterre puis l'Allemagne.

Ils ont brillé dans ce match

EURO 2012, focus sur Andrea Pirlo
EURO 2012, focus sur Andrea Pirlo

Iker Casillas : Tout juste auréolé d'un cinquième titre de champion d'Espagne avec le Real Madrid, le capitaine a gardé ses cages inviolées lors de la phase à élimination directe. Cette finale marque aussi sa 100e cape en sélection.

Andrea Pirlo : Le milieu de la Juve arrive à l'EURO 2012 avec un titre conservé en championnat d'Italie. Du haut de ses 33 ans, Pirlo avait été élu homme du match à trois reprises sur le chemin de la finale.

Andrés Iniesta : Le cerveau de la Roja avait montré à quel point il était indispensable en sélection lors du ce parcours vers la finale. Avec Barcelone, Iniesta venait de terminer la saison à la deuxième place de la Liga mais avait décroché Super Coupe d'Espagne et Coupe du Roi.